Quatre ans de prison ferme pour le médecin qui majorait ses consultations

Quatre ans de prison ferme pour le médecin qui majorait ses consultations
Photo d'illustration - LyonMag

Le préjudice de ces surfacturations s’élève à plus de 800 000 euros.

Agée de 61 ans, cette médecin exerçant à Vaulx-en-Velin a été condamnée ce jeudi à une peine de quatre ans de prison ferme pour ces faits s’étant déroulés de janvier 2011 à mai 2015. Elle surfacturait ses consultations lui faisant gagner un revenu mensuel de près de 30 000 euros.

La sexagénaire, désormais interdite d’exercer, devra également rembourser la somme escroquée à la Caisse primaire d’assurance maladie du Rhône.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Je suis votre chef le 15/09/2017 à 14:48

Dans quelle prison cette femme a-t-elle été envoyée ?

Signaler Répondre

avatar
kumer le 15/09/2017 à 14:19

Un bracelet électronique serait suffisant laissons la place dans les prisons pour ceux qui s en prennent aux individus

Signaler Répondre

avatar
plic et ploc le 15/09/2017 à 11:45

quatre ans pour une escroquerie sans violence

la ou des agresseurs, ou des auteurs de home-hacking (toujours très violent) prennent moins

conclusion: les délinquants ne sont pas punis a la hauteur de leur méfait

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.