Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Quatre ans de prison ferme pour le médecin qui majorait ses consultations

Photo d'illustration - LyonMag

Le préjudice de ces surfacturations s’élève à plus de 800 000 euros.

Agée de 61 ans, cette médecin exerçant à Vaulx-en-Velin a été condamnée ce jeudi à une peine de quatre ans de prison ferme pour ces faits s’étant déroulés de janvier 2011 à mai 2015. Elle surfacturait ses consultations lui faisant gagner un revenu mensuel de près de 30 000 euros.

 

La sexagénaire, désormais interdite d’exercer, devra également rembourser la somme escroquée à la Caisse primaire d’assurance maladie du Rhône.



Tags : surfacturation | medecin |

Commentaires 3

Déposé le 15/09/2017 à 14h48  
Par Je suis votre chef Citer

Dans quelle prison cette femme a-t-elle été envoyée ?

Déposé le 15/09/2017 à 14h19   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par kumer Citer

Un bracelet électronique serait suffisant laissons la place dans les prisons pour ceux qui s en prennent aux individus

Déposé le 15/09/2017 à 11h45  
Par plic et ploc Citer

quatre ans pour une escroquerie sans violence

la ou des agresseurs, ou des auteurs de home-hacking (toujours très violent) prennent moins

conclusion: les délinquants ne sont pas punis a la hauteur de leur méfait

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.