Rhône : l'ancien président de l'ordre des médecins se faisait rembourser deux fois ses frais

Rhône : l'ancien président de l'ordre des médecins se faisait rembourser deux fois ses frais
Photo d'illustration - LyonMag

Il y a quelques jours, le Dr Patrick Romestaing a été sanctionné par l'Ordre des médecins du Rhône.

L'ancien président du Conseil départemental de l'Ordre avait, entre 2011 et 2013, pris la fâcheuse habitude de se faire rembourser deux fois ses frais de déplacement et d'hôtel. Ainsi, les frais étaient couverts et il encaissait la même somme qui tombait une seconde fois sur son compte.

Selon le Progrès, Patrick Romestaing a expliqué à ses pairs que ses revenus d'ORL avaient chuté à cette époque car il multipliait les déplacements pour ses missions avec l'Ordre des médecins. Et que son cas devrait les inciter à mettre en place un système de rémunération des élus du Conseil Départemental de l'Ordre pour éviter que d'autres n'imitent ses dérives passées.

Ayant remboursé tous les trop-perçus (plus de 26 000 euros ndlr), Patrick Romestaing a été sanctionné de manière modérée par ses pairs. Il a écopé de deux ans d'interdiction temporaire d'exercer la médecine dont un an avec sursis.

En sachant que l'intéressé n'exerce déjà plus depuis bientôt deux ans et que la justice, saisie par l'Ordre au titre de l'article 40 du code de procédure pénale, a classé l'affaire sans suite, pas sûr que le message soit bien envoyé aux professionnels qui envisageraient de frauder également.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Canardos le 01/11/2018 à 15:25
Post monétaire a écrit le 31/10/2018 à 10h36

Vous avez une idée du nombre de députés qui sont également médecins ? :)

(à mettre en rapport avec le nombre de chômeurs ouvrier qui ont été élus député :D

Donc faire en sorte que les contrôles soient plus forts... l'utopie du monde monétaire et de ses conflits d'intérêt.
:)

C"était quoi déjà le métier du ministre qui jurait droit dans les yeux qu'il n'avait rien détourné ?

Signaler Répondre

avatar
Eric69 le 01/11/2018 à 12:46

Il connait peut etre benalla?

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 01/11/2018 à 09:23

Qu’une personne payée au SMIG triche mérite des circonstances atténuantes mais pour une personne ayant des revenus élevés comme ce monsieur là c’est inadmissible et doit être sévèrement sanctionné financièrement

Signaler Répondre

avatar
Cancandiraton le 01/11/2018 à 09:03

J’espère que ces « sanctions «  ne vont pas tomber dans l’oreille d’un sourd..ce serait le comble..

Signaler Répondre

avatar
trop fort le 31/10/2018 à 22:19

Une interdiction d exercer quand on est à la retraite ... j ai pas tout compris ???? Ils n ont pas une éthique dans ces conseils .....

Signaler Répondre

avatar
Paco de C. le 31/10/2018 à 22:19
Loulou2 a écrit le 31/10/2018 à 13h31

Une chance pour la France

LOL.
Mais tellement vrais.

Signaler Répondre

avatar
hihihi le 31/10/2018 à 19:10

Ils doivent bien rire les médecins qu il a fait condamner lorsqu'il était président ....

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 31/10/2018 à 13:31

Une chance pour la France

Signaler Répondre

avatar
bizarre le 31/10/2018 à 12:56

C est bizarre quand même ...il détourne de l argent et la procédure pénale est classée sans suite !!!! Même s'il a remboursé y'a eu vol !!! Pas la même justice pour tous ...

Signaler Répondre

avatar
chevalier blanc le 31/10/2018 à 12:51

J espère qu'il a été interdit d exercer tous ses mandats dans d autres organisations ..... si le conseil de l'ordre qui ne sert à rien, était du travail bénévole, y aurait moins de volontaires ! Et le cumul des mandats chez eux ça dérange personne !!!!

Signaler Répondre

avatar
Trop d'argent le 31/10/2018 à 12:22

Un ORL gagne en moyenne 12000 € brut par mois, soit 5 fois plus que le salaire moyen des professions libérales de santé.

Ça laisse rêveur...

www.journaldunet.com/business/salaire/medecin-orl/salaire-00842

Signaler Répondre

avatar
Cols blancs le 31/10/2018 à 12:08

"sanctionné de manière modérée par ses pairs"

La raison d'être de ce "conseil", la modération.

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 31/10/2018 à 11:55

Impunité quand tu nous tiens....

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 31/10/2018 à 10:36
la roue tourne a écrit le 31/10/2018 à 10h10

La malhonnêteté est connue à l ordre des médecins . Mais personne n en parle ... l omerta règne... et le profit persiste ..... un petit vrai contrôle du fisc et d autres têtes tomberaient ....

Vous avez une idée du nombre de députés qui sont également médecins ? :)

(à mettre en rapport avec le nombre de chômeurs ouvrier qui ont été élus député :D

Donc faire en sorte que les contrôles soient plus forts... l'utopie du monde monétaire et de ses conflits d'intérêt.
:)

Signaler Répondre

avatar
chevalier blanc le 31/10/2018 à 10:19

Et pourquoi remonter à 2011 depuis des années c est la poule aux œufs d or mais on se couvre ....

Signaler Répondre

avatar
humanitaire le 31/10/2018 à 10:16

J’ai ma petite idée c’est pas de sa faute c’est dans ses gènes

Signaler Répondre

avatar
la roue tourne le 31/10/2018 à 10:10

La malhonnêteté est connue à l ordre des médecins . Mais personne n en parle ... l omerta règne... et le profit persiste ..... un petit vrai contrôle du fisc et d autres têtes tomberaient ....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.