Tête plate et mort inattendue du nourrisson : des spécialistes lyonnais font le point

Tête plate et mort inattendue du nourrisson : des spécialistes lyonnais font le point
Photo d'illustration - LyonMag

Il faut coucher son bébé sur le dos.

Tel est le message que souhaitent rappeler les pédiatres, neurochirurgiens et chirurgiens maxillo-faciaux de l’hôpital Femme Mère Enfant de Bron.

Les Hospices Civils de Lyon ont décidé de faire le point sur le sujet après de nombreux articles parus cet été sur le sujet. "Certains expliquent que le couchage sur le dos serait la cause directe de l’augmentation des cas d’aplatissement du crâne (plagiocéphalie positionnelle), s’indigne Béatrice Kugener, responsable du Centre de Référence « Mort Inattendue du Nourrisson" aux HCL.

"Il est même proposé aux parents de coucher leur nourrisson sur le côté avec un cale-bébé, et donc de le mettre délibérément dans une position dangereuse qui augmente singulièrement le risque de mort inattendue par basculement puis étouffement", ajoute la spécialiste.  

Une enquête INVS a récemment conclu que chaque année en France, 100 à 150 nourrissons seraient sauvés de la mort inattendue du nourrisson si les simples gestes de couchage sans risque étaient respectés ; le couchage sur le côté étant considéré comme un facteur de risque reconnu.

Concernant le syndrome de « la tête plate » chez les nourrissons, les spécialistes lyonnais recommandent de stimuler les bébés une fois qu’ils sont réveillés. "Le bébé est trop souvent coincé dans une coque ou un transat pendant son éveil".

A noter que les parents et les professionnels de la petite enfance sont invités à une journée d’informations ce mardi de 9h à 17h à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cedricccc le 18/09/2017 à 20:48
Pigé a écrit le 18/09/2017 à 17h31

Deux de mes petits-enfants, couchés exclusivement sur le dos, sont atteints du syndrome de la tête plate, qui les défigure et je m'interroge sur le développement de leur cerveau.
L'enfant de mon fils n'est pas atteint, il n'a pas dû être couché comme cela.
Prétendre que la tête reprend sa forme finalement est faux, cela ne revient jamais à une forme normale.
Parents, couchez les enfants sur le dos la nuit, mais pas pendant la journée avec une surveillance par babyphone,
Et le pire c'est que ma fille ne semble pas avoir conscience de la situation, la déformation se faisant progressivement, mais sûrement...

Vous étés un danger et vous aurez des mort sur la conscience

Signaler Répondre

avatar
Decalmesvp le 18/09/2017 à 19:42

Pendant des siècles on a couché les bébés côté gauche ou droit alternativementmaintenant il faut un bac+12 pour élever un enfant...et il a la tête complètement déformée. Il reste à essayer la tête en bas ou les pieds au mur....

Signaler Répondre

avatar
Dr Tchernobyl le 18/09/2017 à 18:43

Pas d'inquiétude ! Plus de moitié des francais sont des têtes plates ,certes,leurs cerveaux est liquides ,mais! Ils sont vivants,mdrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 18/09/2017 à 17:31

Deux de mes petits-enfants, couchés exclusivement sur le dos, sont atteints du syndrome de la tête plate, qui les défigure et je m'interroge sur le développement de leur cerveau.
L'enfant de mon fils n'est pas atteint, il n'a pas dû être couché comme cela.
Prétendre que la tête reprend sa forme finalement est faux, cela ne revient jamais à une forme normale.
Parents, couchez les enfants sur le dos la nuit, mais pas pendant la journée avec une surveillance par babyphone,
Et le pire c'est que ma fille ne semble pas avoir conscience de la situation, la déformation se faisant progressivement, mais sûrement...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.