Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La session de vendredi à la gendarmerie - LyonMag

Des cours gratuits de self-défense pour les victimes de violences enseignés par des gendarmes

La session de vendredi à la gendarmerie - LyonMag

Ce vendredi se déroulait la 7e édition de "Stop victime, plus jamais !!!", au gymnase de la gendarmerie de Sathonay-Camp.

LyonMagLyonMag

Au programme pour la vingtaine de participantes et participants du jour, 2h30 de cours de self-défense et plus précisément de Krav-Maga et Taï Jitsu. Des gestes précis afin notamment d’esquiver les coups, de riposter, et de se dégager sont enseignés. Les ateliers sont encadrés soit par militaire soit par des civils diplômés d’arts martiaux. Tous interviennent à titre gracieux. Selon le major Roger Vaquer, "par des ateliers ludiques, nous essayons de mettre nos élèves en confiance et montrer qu’il a toujours une réaction possible en cas de harcèlement ou de violence".


Depuis le lancement en 2015 novembre, ces journées sont possibles grâce à une subvention de la préfecture du Rhône, mais aussi grâce à une entreprise de Beynost, dans l’Ain.

 

Pour l’adjudante Karine Bonnefond, en charge de la brigade de protection des familles et responsable de cette formation unique en France, "le but n’est pas que les participants aillent au contact, mais nous donnons quelques clés pour se sortir de situations violentes".

Ces cours, permettent aussi de libérer l’esprit. En témoignent les "13 dépôts de plainte enregistrés depuis la première session en novembre 2015", de participants au cours. Le midi, il est également possible d’aller parler à un membre de l’association VIFFIL SOS Femmes, organisme qui intervient auprès des femmes victimes de violences.

 

Une élève, Laetitia, 38 ans, est justement venue ici après avoir subi des violences sexuelles. Ce vendredi, c’est sa deuxième session : "En venant là, je me suis aperçue que cela m’apportait une confiance en moi. En une journée, en étant encadrée par des gendarmes, grâce aux ateliers et en pouvant échanger, ça nous donne une légitimité de victime mais aussi de femme pour se dire qu’on a le droit et le pouvoir de le repousser sans craindre quelque chose".


Retrouvez les prochaines sessions sur la page Facebook de la gendarmerie du Rhône.



Tags : Krav-maga | violences conjugales | agressions |

Commentaires 2

Déposé le 25/09/2017 à 08h36  
Par Beurk Citer

L'auto défense,faites vous justice vous meme. Comme les multirécidivistes,ne risques rien ,défendez vous braves gens. Si, on punissait les vrais coupables très sévèrement, la violence serait en récession.

Déposé le 24/09/2017 à 22h28  
Par Parce que c'est notre projeeeet ! Citer

C'est que pour les femmes apparemment vu la photo.

Je pense que beaucoup de gendarmes étaient volontaire pour y participer à titre gracieux en effet.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.