La manifestation du GUD prévue samedi à Lyon interdite par la Préfecture

La manifestation du GUD prévue samedi à Lyon interdite par la Préfecture
Les membres du GUD sont regroupés au sein du collectif Bastion social - Lyonmag.com

La Préfecture du Rhône a annoncé ce jeudi l’interdiction d’une manifestation d'extrême droite prévue ce samedi sur la Place Carnot.

Regroupés au sein du collectif Bastion Social, les membres du GUD appellent à se rassembler dans le quartier de Perrache sur le thème de "L’Europe s’insurge contre la fatalité", avant de rejoindre la cathédrale Saint-Jean, dans le Vieux-Lyon.

Dans un communiqué, la Préfecture indique que la manifestation n’est pas autorisée, "en raison du risque de troubles à l’ordre public" : "compte tenu que d’autres mouvements ont appelé à un rassemblement le même jour à 14 heures à l’angle de la rue Victor Hugo et de la place Bellecour pour faire barrage à cette manifestation, il y a un risque grave d’affrontements sur la voie publique".

A noter que cette contre-manifestation a également été interdite.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
clementmerah le 06/10/2017 à 14:08
raymond soral a écrit le 06/10/2017 à 13h35

no pasaran

... pendant mes RTT !

Signaler Répondre

avatar
pasfaux le 06/10/2017 à 14:07
À mediter a écrit le 06/10/2017 à 13h11

Accepter que d'autres penses différemment est un signe d'intelligence. Maintenant,quand on veut que tous le monde rentre dans le même moule ,alors on devient dangereux pour tous.

'Maintenant,quand on veut que tous le monde rentre dans le même moule ,alors on devient dangereux pour tous.'
C'est ce qu'était devenue la gauche, d'où la disparition du PS.

Signaler Répondre

avatar
raymond soral le 06/10/2017 à 13:35

avatar
À mediter le 06/10/2017 à 13:11
rhooo!! a écrit le 06/10/2017 à 12h44

'ls vivent à moitié, non ils vivent à peine, avec le regard et le visage fermé de ceux qui voient d'autres récolter le fruit d'une vie heureuse et sans ce genre de préjugés pendant qu'eux voient leur aigreur prendre la totalité de leur force et de leur capacité intellectuelle et cognitive.'

Lyon 2 ??? Ça devient aussi caricatural que le comportement des gens que vous dénoncez... Les gens par terre, au Bataclan, étaient probablement sans préjugés, ceux de Nice aussi, puisque certains étaient des enfants. Les positions identitaires sont critiquables mais pas nécessairement plus puantes que celles défendues à gauche et ânonnées comme des mantras.

Accepter que d'autres penses différemment est un signe d'intelligence. Maintenant,quand on veut que tous le monde rentre dans le même moule ,alors on devient dangereux pour tous.

Signaler Répondre

avatar
Arrêtes de pleurer. le 06/10/2017 à 13:08
Scritch a écrit le 06/10/2017 à 11h14

Vous dites que nous ne sommes pas tous compatibles: je suis réunionnais et viens de la réunion, sous les mêmes lois, la meme langue, le meme calendrier, une mode de vie similaire (hors le climat lol) vivent divers communautés qui vivent en relative et heureuse harmonie (je dis relative car il y a toujours des exceptions) et qui n'ont pas ce comportement "communautaire" au sens ou vous l'entendez. cela prouve que c'est possible!!!!! mais certains (qui ont en réalité tout simplement peur, ce qui est navrant et en fin de compte, carrément pathétique) sont obtus.
Vous dites que la liberté de penser donc la liberté d opinion c est un principe français (et par extension européen ne vous en déplaise)
Mais le racisme , le fait de hiérarchiser une personne en raison de son ethnie, de son apparence, de son groupe social et culturel, de son sexe, de ses préférences sexuelles, ce n'est pas une opinion. c'est un DÉLIT. (loi de 1972, loi révisé de 1990, loi de 2004)

Racisme ? Le vrai délit c'est d'être pauvre, mon ami. Les milliardaires,n'ont pas se souci,quand tu as de l'argent ,il n'y a ni blanc ,ni arabes ,ni noir. Ni jaune ,mais un milliardaires qui peut acheter tous se qu'il y'a dans ce bas monde,tous. Maintenant,se cacher derrière des mots n'a jamais fait bouger les choses. Il faut Faire sa vie ,en se fouttant de se que les voisins pensent . Cela s'appelle un complexe d'infériorité de Croire que tous le monde tant veut . La vie est faites d'injustices,mais il faut voir le bon côté des choses. Et puis,quand on se sent pas bien dans un endroit ,et bien on le quitte ,sa s'appelle du bon sens.

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 06/10/2017 à 12:44
Scritch a écrit le 06/10/2017 à 12h15

Je plains sincèrement les personnes qui vivent avec cette idée là, avec ce genre d’idéologie, avec ce mode de penser....

Ils ne profitent pas de la vie, ils vivent en permanence avec de la rancœur, de la haine, du mépris.... ils se lèvent, vivent, mangent, travaillent (pour ceux qui ont la chance de travailler) sans réellement profiter de ce que la vie offre. Ils passent le plus clair de leur temps a maugréer des foutaises, sur la nation française telle qu'elle devrait être à leur yeux et telle qu’elle n'est pas, sur le fameux et complètement grotesque "grand remplacement", sur la peur de perdre leur identité comme si l'identité française, ou l'identité d un pays était quelque chose d immuable alors que cette identité bouge et évolue en permanence depuis l'origine du monde et en tout lieu au gré des influences et des contacts (referez vous a des historiens, des sociologues, des linguistes, j'ai la flemme de fouiller dans ma mémoire d ancien universitaire) …

Ils vivent à moitié, non ils vivent à peine, avec le regard et le visage fermé de ceux qui voient d'autres récolter le fruit d'une vie heureuse et sans ce genre de préjugés pendant qu'eux voient leur aigreur prendre la totalité de leur force et de leur capacité intellectuelle et cognitive.
Alors, certains, plus malins que d'autres, plus "éduqués", on va dire, émettent des thèses avec l'habileté et la conviction des tyrans et dictateurs d'antan tel le détestable petit moustachu d'il y a même pas un siècle. Ces thèses se retrouvent bazardés sur les réseaux sociaux et se retrouvent finalement sur des banderoles après lors de ces manifestations . "le grand remplacement" "l’islamisation de la société" "la théorie du genre" "le choc des civilisations" "la supériorité de l'identité européenne" "la supériorité de la race blanche" etc etc etc

Franchement vous êtes à plaindre... le temps aura passé, et croyez moi, le temps n'attends pas, il est impatient, un comble quand on s'appelle le temps.... Vous réaliserez alors que vous êtes vieux, parfois vous aurez réussi, une carrière professionnelle ou une vie de famille, parfois les deux etc... Mais vous serez passé à coté de l'essentiel, vivre sereinement. Vous serez aigri comme vous l’êtes déjà en réalité comme ces vieilles personnes aigri que l'on croise parfois et dont on voit dans le regard toute la détresse et toute la solitude du monde. C'est triste.

Moi, pour ma part, je vis avec mes convictions: celles que l'autre n'est pas un ennemi, que se religion ne me dérange pas, son origine ethnique, éventuellement sa sexualité ou son genre non plus, je voyage, je rencontre, j échanges, je m'enrichis comme cela, parce que l’époque le permet.

Bien sûr tout n'est pas parfait, la France (et l’Europe je l'ai constaté à maintes reprises lors de mes voyages -car je voyage, je ne reste pas à maugréer des foutaises sur mon canapé-) devient de plus en en plus raciste et fermée. Elle s'enferme dans un mode de pensée et de fonctionnement qui la dénature. les gens ont peur, la mixité (au sens large) dans une majorité d'endroits n'existe pas ou plus et ce n'est pas forcement le fait de ceux que l'on croit (mais ça peut aussi l’être, il faut aussi le dire ici, même si il ne s’agit pas là d'une généralité) les gens vivent dans la peur et dans l'angoisse, ils ne vivent pas avec cette sérénité que l'on voit souvent dans les yeux d'autres peuples dans d'autres lieux.

Mais je l'ai dit, moi je profites de ce que la vie et et notre époque offre.

Tant pis pour vous autres.

'ls vivent à moitié, non ils vivent à peine, avec le regard et le visage fermé de ceux qui voient d'autres récolter le fruit d'une vie heureuse et sans ce genre de préjugés pendant qu'eux voient leur aigreur prendre la totalité de leur force et de leur capacité intellectuelle et cognitive.'

Lyon 2 ??? Ça devient aussi caricatural que le comportement des gens que vous dénoncez... Les gens par terre, au Bataclan, étaient probablement sans préjugés, ceux de Nice aussi, puisque certains étaient des enfants. Les positions identitaires sont critiquables mais pas nécessairement plus puantes que celles défendues à gauche et ânonnées comme des mantras.

Signaler Répondre

avatar
saussiété tu maura pas le 06/10/2017 à 12:30

Certains ados et post-ados sont stupides, ça leur passera peut être un jour..
Certains vont se dire satanistes et écouter du metal pour espérer sortir du lot et se faire remarquer..
D´autres vont se dire nazis et rejoindre les trous du GUD ..
Ce sont juste des paumés qui se cherchent un groupe social qui voudrait bien les accueillir.

Signaler Répondre

avatar
Scritch le 06/10/2017 à 12:15
Pol a écrit le 06/10/2017 à 09h55

Vive le gud

Je plains sincèrement les personnes qui vivent avec cette idée là, avec ce genre d’idéologie, avec ce mode de penser....

Ils ne profitent pas de la vie, ils vivent en permanence avec de la rancœur, de la haine, du mépris.... ils se lèvent, vivent, mangent, travaillent (pour ceux qui ont la chance de travailler) sans réellement profiter de ce que la vie offre. Ils passent le plus clair de leur temps a maugréer des foutaises, sur la nation française telle qu'elle devrait être à leur yeux et telle qu’elle n'est pas, sur le fameux et complètement grotesque "grand remplacement", sur la peur de perdre leur identité comme si l'identité française, ou l'identité d un pays était quelque chose d immuable alors que cette identité bouge et évolue en permanence depuis l'origine du monde et en tout lieu au gré des influences et des contacts (referez vous a des historiens, des sociologues, des linguistes, j'ai la flemme de fouiller dans ma mémoire d ancien universitaire) …

Ils vivent à moitié, non ils vivent à peine, avec le regard et le visage fermé de ceux qui voient d'autres récolter le fruit d'une vie heureuse et sans ce genre de préjugés pendant qu'eux voient leur aigreur prendre la totalité de leur force et de leur capacité intellectuelle et cognitive.
Alors, certains, plus malins que d'autres, plus "éduqués", on va dire, émettent des thèses avec l'habileté et la conviction des tyrans et dictateurs d'antan tel le détestable petit moustachu d'il y a même pas un siècle. Ces thèses se retrouvent bazardés sur les réseaux sociaux et se retrouvent finalement sur des banderoles après lors de ces manifestations . "le grand remplacement" "l’islamisation de la société" "la théorie du genre" "le choc des civilisations" "la supériorité de l'identité européenne" "la supériorité de la race blanche" etc etc etc

Franchement vous êtes à plaindre... le temps aura passé, et croyez moi, le temps n'attends pas, il est impatient, un comble quand on s'appelle le temps.... Vous réaliserez alors que vous êtes vieux, parfois vous aurez réussi, une carrière professionnelle ou une vie de famille, parfois les deux etc... Mais vous serez passé à coté de l'essentiel, vivre sereinement. Vous serez aigri comme vous l’êtes déjà en réalité comme ces vieilles personnes aigri que l'on croise parfois et dont on voit dans le regard toute la détresse et toute la solitude du monde. C'est triste.

Moi, pour ma part, je vis avec mes convictions: celles que l'autre n'est pas un ennemi, que se religion ne me dérange pas, son origine ethnique, éventuellement sa sexualité ou son genre non plus, je voyage, je rencontre, j échanges, je m'enrichis comme cela, parce que l’époque le permet.

Bien sûr tout n'est pas parfait, la France (et l’Europe je l'ai constaté à maintes reprises lors de mes voyages -car je voyage, je ne reste pas à maugréer des foutaises sur mon canapé-) devient de plus en en plus raciste et fermée. Elle s'enferme dans un mode de pensée et de fonctionnement qui la dénature. les gens ont peur, la mixité (au sens large) dans une majorité d'endroits n'existe pas ou plus et ce n'est pas forcement le fait de ceux que l'on croit (mais ça peut aussi l’être, il faut aussi le dire ici, même si il ne s’agit pas là d'une généralité) les gens vivent dans la peur et dans l'angoisse, ils ne vivent pas avec cette sérénité que l'on voit souvent dans les yeux d'autres peuples dans d'autres lieux.

Mais je l'ai dit, moi je profites de ce que la vie et et notre époque offre.

Tant pis pour vous autres.

Signaler Répondre

avatar
rectificatif le 06/10/2017 à 11:54
Pol a écrit le 06/10/2017 à 09h55

Vive le gud

vous voulez dire "vive les trous du GUD"

Signaler Répondre

avatar
Scritch le 06/10/2017 à 11:14
_Gone a écrit le 06/10/2017 à 08h00

Le GUD est raciste. Allez faire un tour dans le vieux Lyon et proclamez que vous est pour la mixité sociale et pour l'intégration culturelle. Vous allez voir la pluie de marrons qui va s'abattre sur vous. C'est ça la réalité. Vous déplacez de manière fallacieuse le débat sur la soi-disant compatibilité en omettant volontairement d'un, la tolérance et deuxièmement, en camouflant le racisme sous un verni "d'incompatibilité".

Vous dites que nous ne sommes pas tous compatibles: je suis réunionnais et viens de la réunion, sous les mêmes lois, la meme langue, le meme calendrier, une mode de vie similaire (hors le climat lol) vivent divers communautés qui vivent en relative et heureuse harmonie (je dis relative car il y a toujours des exceptions) et qui n'ont pas ce comportement "communautaire" au sens ou vous l'entendez. cela prouve que c'est possible!!!!! mais certains (qui ont en réalité tout simplement peur, ce qui est navrant et en fin de compte, carrément pathétique) sont obtus.
Vous dites que la liberté de penser donc la liberté d opinion c est un principe français (et par extension européen ne vous en déplaise)
Mais le racisme , le fait de hiérarchiser une personne en raison de son ethnie, de son apparence, de son groupe social et culturel, de son sexe, de ses préférences sexuelles, ce n'est pas une opinion. c'est un DÉLIT. (loi de 1972, loi révisé de 1990, loi de 2004)

Signaler Répondre

avatar
Soumissions. Il avait raison. le 06/10/2017 à 10:15
tricolore a écrit le 06/10/2017 à 09h31

Pourquoi interdire à ce parti d'exister ? C'est pourtant un parti tres patriotique et résistant !

Quand les collabos fermeront les mosquées salafistes ,alors je suis d'accord qu'ils ferment aussi. Mais ,à mon avis ,ils ont tellement peur ,qu'ils preferent s'attaquer aux plus faibles,car si les autres ripostes,malheur'.. etre blanc ,chrétiens et français de nos jours sa craint.

Signaler Répondre

avatar
Pol le 06/10/2017 à 09:55

Vive le gud

Signaler Répondre

avatar
tricolore le 06/10/2017 à 09:31

Pourquoi interdire à ce parti d'exister ? C'est pourtant un parti tres patriotique et résistant !

Signaler Répondre

avatar
mouai le 06/10/2017 à 08:20
_Gone a écrit le 06/10/2017 à 08h00

Le GUD est raciste. Allez faire un tour dans le vieux Lyon et proclamez que vous est pour la mixité sociale et pour l'intégration culturelle. Vous allez voir la pluie de marrons qui va s'abattre sur vous. C'est ça la réalité. Vous déplacez de manière fallacieuse le débat sur la soi-disant compatibilité en omettant volontairement d'un, la tolérance et deuxièmement, en camouflant le racisme sous un verni "d'incompatibilité".

Oui tu peux aller toi aussi dans le Vieux Lyon.

Des dizaines de milliers de touristes de toutes origines s"y croisent toutes les semaines sans aucun problème autres que ceux générés habituellement par une telle foule.

Il y a 20 ans il n'y avait pas ces locaux dans le vieux lyon et le soir on assistait deja a des embrouilles permanentes. La multiplicité des bars n'aidant pas.

Bref en voulant jouer les parangons de vertu vous ne faites qu'entretenir des légendes urbaines qui nuisent à tout le monde. Habitants comme commerçants.

Signaler Répondre

avatar
_Gone le 06/10/2017 à 08:00
Bêtises universelles a écrit le 06/10/2017 à 07h43

Nous ne sommes pas TOUS compatibles. Que cela plaise ou pas , et on ne pourra JAMAIS obliger les gens qui ne le veulent pas ,de cohabiter ensemble.c'est une pure logique, voilà ,pourquoi le communautarisme à de beaux jours devant lui. Etes vous en harmonie avec tous vos voisins ? Je ne le pense pas ,alors arrêtez d'être HYPOCRITES. Là liberte de pensée ,fait partie de nos libertés. Traiter ,tous le monde de racistes,quand on ne sait plus quoi dire ,c'est de la fumisterie .

Le GUD est raciste. Allez faire un tour dans le vieux Lyon et proclamez que vous est pour la mixité sociale et pour l'intégration culturelle. Vous allez voir la pluie de marrons qui va s'abattre sur vous. C'est ça la réalité. Vous déplacez de manière fallacieuse le débat sur la soi-disant compatibilité en omettant volontairement d'un, la tolérance et deuxièmement, en camouflant le racisme sous un verni "d'incompatibilité".

Signaler Répondre

avatar
Un autre le 06/10/2017 à 07:53
Scritch a écrit le 05/10/2017 à 23h07

Il y a trois ans, dans le vieux Lyon, un soir, je me suis fait tabasser sans raison par des jeunes issues de ce mouvement qui me sont tombés dessus comme ça, avec maintes effluves alcoolisés les accompagnant.... Pendant qu'il me frappaient, ils me disaient "rentre chez toi sale paki"... Beaucoup plus tard, j'ai appris que "paki" voulait dire pakistanais. Je suis réunionnais d'origine indienne. Oui j'aurais pu dire que je ne suis pas pakistanais (si j'avais su à ce moment ce que ça voulait dire) mais en réalité, si j’avais su, je n'aurais quand même rien dit. Car en disant que je suis réunionnais, j'aurais légitimé leur violence en disant implicitement du coup "je ne suis pas pakistanais, je suis réunionnais, laissez moi". Pour etre plus clair, j'aurais mis une hiérarchie entre un "pakistanais" et moi qui suis réunionnais. Or ce n'est pas ma conviction de l’idéal français et de ce que cet ideal implique dans ma vision des droits de l'homme. Si j'avais dit que je suis réunionnais et non pas pakistanais, j'aurais dit quelque part "vous pouvez tabasser un pakistanais mais pas un réunionnais". NON.... Pour moi, nous avons strictement les mêmes droits (à part le droit de vote). Le GUD et tous ces mouvements extrémistes, trahissent l'esprit français, eux qui se réclament être patriotes... Douce France................

Vous auriez dit que vous étiez réunionnais ni aurait rien changé, ils voulaient simplement se battre. J'ai eu le même genre d'altercation. Ils chantaient "on est blanc on est français et on aime pas les noirs". En leur demandant bêtement ce qu'ils cherchaient que je serais partant pour débattre, ils m'ont dit "on ne veut pas parler, on veut se battre".
C'est pour ça qu'il ne faut pas voter pour le FN car que certains partagent la vision du nouveau FN "dédiabolisé",n'oublions pas que cette base raciste est toujours présente et vote pour le FN

Signaler Répondre

avatar
Schlag le 06/10/2017 à 07:48

Bizarrement toutes les reunions et manifestations racistes ne sont pas interdites
Que les extremistes de gauche se battent entre eux, ca les occupera! Entre decerebrés de gauche et de droite, ils pourront faire resonner leur poid-chiche dans leur boite cranienne

En meme temps, si la communauté veut que ce genre de mouvement cesse, il faut prendre en compte une reaité: les illegaux sont mieux traités que les legaux!

Signaler Répondre

avatar
Bêtises universelles le 06/10/2017 à 07:43
lol triste a écrit le 05/10/2017 à 19h06

C’est pas la manifestation, mais carrément ces gens qui devrait être interdit Le racisme ... etc... ne doivent pas passer... plus jamais Ces zozos faut les enfermer avec Mercier le voleur !!!

Nous ne sommes pas TOUS compatibles. Que cela plaise ou pas , et on ne pourra JAMAIS obliger les gens qui ne le veulent pas ,de cohabiter ensemble.c'est une pure logique, voilà ,pourquoi le communautarisme à de beaux jours devant lui. Etes vous en harmonie avec tous vos voisins ? Je ne le pense pas ,alors arrêtez d'être HYPOCRITES. Là liberte de pensée ,fait partie de nos libertés. Traiter ,tous le monde de racistes,quand on ne sait plus quoi dire ,c'est de la fumisterie .

Signaler Répondre

avatar
kumer le 06/10/2017 à 06:29

La France n est pas le pays de la liberté?

Signaler Répondre

avatar
Scritch le 05/10/2017 à 23:07

Il y a trois ans, dans le vieux Lyon, un soir, je me suis fait tabasser sans raison par des jeunes issues de ce mouvement qui me sont tombés dessus comme ça, avec maintes effluves alcoolisés les accompagnant.... Pendant qu'il me frappaient, ils me disaient "rentre chez toi sale paki"... Beaucoup plus tard, j'ai appris que "paki" voulait dire pakistanais. Je suis réunionnais d'origine indienne. Oui j'aurais pu dire que je ne suis pas pakistanais (si j'avais su à ce moment ce que ça voulait dire) mais en réalité, si j’avais su, je n'aurais quand même rien dit. Car en disant que je suis réunionnais, j'aurais légitimé leur violence en disant implicitement du coup "je ne suis pas pakistanais, je suis réunionnais, laissez moi". Pour etre plus clair, j'aurais mis une hiérarchie entre un "pakistanais" et moi qui suis réunionnais. Or ce n'est pas ma conviction de l’idéal français et de ce que cet ideal implique dans ma vision des droits de l'homme. Si j'avais dit que je suis réunionnais et non pas pakistanais, j'aurais dit quelque part "vous pouvez tabasser un pakistanais mais pas un réunionnais". NON.... Pour moi, nous avons strictement les mêmes droits (à part le droit de vote). Le GUD et tous ces mouvements extrémistes, trahissent l'esprit français, eux qui se réclament être patriotes... Douce France................

Signaler Répondre

avatar
lol triste le 05/10/2017 à 19:06

C’est pas la manifestation, mais carrément ces gens qui devrait être interdit Le racisme ... etc... ne doivent pas passer... plus jamais Ces zozos faut les enfermer avec Mercier le voleur !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.