Manifs GUD contre extrême-gauche à Lyon : deux personnes poursuivies par la justice

Manifs GUD contre extrême-gauche à Lyon : deux personnes poursuivies par la justice
Une interpellation menée ce samedi place Bellecour - LyonMag

Samedi après-midi, le secteur de la place Bellecour a été le théâtre de deux manifestations sauvages.

La première devait être organisée par le GUD place Carnot et la seconde place Bellecour par des militants d'extrême-gauche souhaitant faire barrage à leurs opposants d'extrême-droite.

Une journée qui a conduit à l'interpellation de cinq individus, tous issus de l'extrême-gauche. Deux d'entre eux ont fait l'objet d'un rappel à la loi après avoir tenu une banderole insultante pour Emmanuel Macron et Gérard Collomb.
Un troisième sera prochainement convoqué devant une maison de justice et du droit.

Enfin, un homme et une femme âgés de 19 ans seront poursuivis par la justice lyonnaise. Le premier aurait jeté un projectile sur les forces de l'ordre, il était également armé d'un poing américain. Quant à la femme, elle avait outragé les policiers.

Pour rappel, ces deux manifestations avaient au préalable été interdites par le préfet du Rhône pour éviter tout débordement.

31 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Chacun pour soi. le 11/10/2017 à 19:56
leprofesseur a écrit le 10/10/2017 à 13h20

Là, vous nous décrivez le milieu antifa !
Vous savez, les enfants de bourgeois qui cassent, balancent, lynchent, brûlent, et vont pleurer chez les flics quand ils ont pris une tarte.
Y a rien de pire que l'ignorance,
On s'instruit pendant qu'on danse !

Les antifas,les enfants gâtés qui ont brûlé les flics dans leur voitures viennent d'écoper de sept ans de prison. Mon dieu! Ils sont en pleurs ,et vont faire appel ,.malgré leur connaissance dans les hautes sphères ,la pression des médias et trop forte pour qu'ils puissent intervenir. Mais,je ne me fait pas de souci pour eux , avec tous les mandats cash qu'ils vont recevoir en prison,ils découvriront un autre univers. Seront ils assez fort pour purger leur peine ,sans etre des victimes,j'en doute fort.

Signaler Répondre

avatar
chapeau en aluminium le 11/10/2017 à 19:49
L'antifa randole a écrit le 11/10/2017 à 18h27

Des enfants de gens très aisés,qui savent pertinemment que les parents ont les moyens et les connaissances pour les sortirs des commissariats et leur éviter la prison. L'antifa est un enfant trop gâtés,qui se défoule avec un permis de casser ,car ses parents ont les bras long et les connaissances pour éviter le pire à leur progéniture. Les RG les connaissent, mais ne peuvent rien faire contre ses enfants hyper proteger. Dans cette immense partouze mondaine ils se connaissent tous et s'entraident.

oui, les antifas sont membres des illuminatis et ont des relations des reptiliens extraterrestres qui contrôlent le monde.

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 11/10/2017 à 19:15
Lutte des classes quand ca t´arrange a écrit le 11/10/2017 à 15h50

LOL Quelle probité intellectuelle.
Traiter des jeunes pour la plupart fils d´instits, de profs, d´ éducateurs de "petit-bourgeois" tout en se prosternant devant la vraie bourgeoisie, celle qui possède tout..
A force de traiter tous ce qui ressemble de près ou de loin a quelqu´un de gauche ou d´humaniste de "bobo", les droitards oublient qu´ils rampent devant leurs vrai maîtres, ceux qui planquent 140 milliards par an en Suisse ou au Panama.

Les jeunes pour la plupart fils d´instits, de profs, d´éducateurs sont des petit-bourgeois. Ce n'est pas péjoratif, c'est une réalité. Ils ne sont pas issus de la noblesse par filiation, pas plus que du prolétariat. Hostiles à la religion, on se demande comment ils imaginent obtenir l'adhésion des classes populaires. Enfants de fonctionnaires, on peut se demander ensuite comment ils peuvent être hostiles à l'état. C'est sans doute désagréable, mais cela explique la disparition du PS et du PC.

Signaler Répondre

avatar
L'antifa randole le 11/10/2017 à 18:27
La loose antifa a écrit le 10/10/2017 à 13h42

Les antifas sont majoritairement des petites tarlouzes de fils à papa. Qui se prennent pour des voyous et quand ils se font arrêter ,les flics les frappes pour qu'ils s'arrêtent de parler. Le coup de fil à papa ,pour qu'il vennent payer la caution ou les dégâts. Bref,la meilleure clientèle de consommateurs de stupefiants pour les vrais voyous .

Des enfants de gens très aisés,qui savent pertinemment que les parents ont les moyens et les connaissances pour les sortirs des commissariats et leur éviter la prison. L'antifa est un enfant trop gâtés,qui se défoule avec un permis de casser ,car ses parents ont les bras long et les connaissances pour éviter le pire à leur progéniture. Les RG les connaissent, mais ne peuvent rien faire contre ses enfants hyper proteger. Dans cette immense partouze mondaine ils se connaissent tous et s'entraident.

Signaler Répondre

avatar
bref le 11/10/2017 à 16:22
rhooo!! a écrit le 11/10/2017 à 11h46

C'est hélas vrai... Le milieu antifa est issu de la petite bourgeoisie. D'où la détestation qu'ils inspirent aux milieux populaires comme privilégiés. A part pour acheter du shit, tu ne verras jamais d'antifa dans les quartiers.
Quant aux abrutis qui ont courageusement essayer de brûler vifs deux flics en les agressant en surnombre, deux des protagonistes sont effectivement les descendants d'un écrivain célèbre ayant milité à l'action Française.

c'est vrai les antifas ne se montrent pas trop dans les quartiers

heureusement les militants fascisctes n'hésitent pas à approvisionner les djihadistes de nos quartiers en armement (voir attentats de Paris)

https://www.marianne.net/societe/il-est-soupconne-davoir-arme-coulibaly-claude-hermant-le-barbouze-facho-qui-vendait-des

Signaler Répondre

avatar
Axel Louvetau le 11/10/2017 à 15:55
rhooo!! a écrit le 11/10/2017 à 11h46

C'est hélas vrai... Le milieu antifa est issu de la petite bourgeoisie. D'où la détestation qu'ils inspirent aux milieux populaires comme privilégiés. A part pour acheter du shit, tu ne verras jamais d'antifa dans les quartiers.
Quant aux abrutis qui ont courageusement essayer de brûler vifs deux flics en les agressant en surnombre, deux des protagonistes sont effectivement les descendants d'un écrivain célèbre ayant milité à l'action Française.

Si on est non-raciste et qu´on gagne moins de 1000 euros, on est une "racaille".
Si on est non-raciste et qu´on gagne dans la tranche 1000-1600 euros (Ou si on a fait des études), on est un "bobo".
Si on est raciste, membre du FN et patron de PME, on représente le vrai peuple, la France d´en bas.

Signaler Répondre

avatar
Lutte des classes quand ca t´arrange le 11/10/2017 à 15:50
rhooo!! a écrit le 11/10/2017 à 11h46

C'est hélas vrai... Le milieu antifa est issu de la petite bourgeoisie. D'où la détestation qu'ils inspirent aux milieux populaires comme privilégiés. A part pour acheter du shit, tu ne verras jamais d'antifa dans les quartiers.
Quant aux abrutis qui ont courageusement essayer de brûler vifs deux flics en les agressant en surnombre, deux des protagonistes sont effectivement les descendants d'un écrivain célèbre ayant milité à l'action Française.

LOL Quelle probité intellectuelle.
Traiter des jeunes pour la plupart fils d´instits, de profs, d´ éducateurs de "petit-bourgeois" tout en se prosternant devant la vraie bourgeoisie, celle qui possède tout..
A force de traiter tous ce qui ressemble de près ou de loin a quelqu´un de gauche ou d´humaniste de "bobo", les droitards oublient qu´ils rampent devant leurs vrai maîtres, ceux qui planquent 140 milliards par an en Suisse ou au Panama.

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 11/10/2017 à 11:46
troubles de la personnalité multiple a écrit le 10/10/2017 à 20h32

Comme vous êtes plusieurs dans cette tête, je vous pose une question:
Lequel d`entre vous a écrit ce charabia ?

C'est hélas vrai... Le milieu antifa est issu de la petite bourgeoisie. D'où la détestation qu'ils inspirent aux milieux populaires comme privilégiés. A part pour acheter du shit, tu ne verras jamais d'antifa dans les quartiers.
Quant aux abrutis qui ont courageusement essayer de brûler vifs deux flics en les agressant en surnombre, deux des protagonistes sont effectivement les descendants d'un écrivain célèbre ayant milité à l'action Française.

Signaler Répondre


avatar
troubles de la personnalité multiple le 10/10/2017 à 20:32
clementmerah a écrit le 10/10/2017 à 17h35

Et es enfants de bourgeois qui ont essayer de brûler vifs des flics municipaux, ils étaient du GUD ? Non, des descendants d'un écrivain -et donc rentiers- membre de l'action Française. En voilà de la populasse...

Comme vous êtes plusieurs dans cette tête, je vous pose une question:
Lequel d`entre vous a écrit ce charabia ?

Signaler Répondre


avatar
leprofesseur le 10/10/2017 à 17:30
les faux clichés véhiculés par les tocards a écrit le 10/10/2017 à 13h38

c`est marrant les clichés répétés par les droitards:
ils traitent les pauvres et les prolétaires de sale racaille, ils traitent les gauchistes et les antifas (en général fils de profs, de postiers ou d´educateurs) de fils de bourgeois, mais ils se prosternent devant les vrais bourgeois..(Leur patron, Trump, Le Pen, Fillon, Macron etc)
Derrière leur haine de la classe moyenne de gauche (qu´ ils accusent de trahison de classe) se cache leur vénération de la bourgeoisie, la vraie, celle qui a des valets et des chauffeurs.

C'est fini votre truc. La gauche, et surtout l'extrême gauche, ont perdu le vote ouvrier depuis longtemps. Ce qui est explique d'ailleurs la complaisance vis à vis des barbus, devenus prolos de substitution, et la disparition du PS...
Y a rien de pire que l'ignorance,
On s'instruit pendant qu'on danse !

Signaler Répondre


avatar
Chiens de gardes a leur maimaitre le 10/10/2017 à 14:04
La loose antifa a écrit le 10/10/2017 à 13h42

Les antifas sont majoritairement des petites tarlouzes de fils à papa. Qui se prennent pour des voyous et quand ils se font arrêter ,les flics les frappes pour qu'ils s'arrêtent de parler. Le coup de fil à papa ,pour qu'il vennent payer la caution ou les dégâts. Bref,la meilleure clientèle de consommateurs de stupefiants pour les vrais voyous .

marrant les flics qui traitent les gauchistes de fils a papa, alors qu´ils sont les chiens de garde des milliardaires et qu´ils tapent régulièrement sur les piquets de grève.
Ils aiment pas la racaille, ils aiment pas les prolos, ils n´aiment pas la classe moyenne (qu`ils trouvent bobo), ils n´aiment que la grande bourgeoisie.

Signaler Répondre

avatar
Etat d´urgence: La liberté c´est l´esclavage le 10/10/2017 à 13:47

Voici la banderole qui a valu des gardes a vues et des poursuites en justice a ceux qui la tenaient :

https://www.facebook.com/GroupeAntifascisteLyon/photos/a.636611149749934.1073741827.636606459750403/1446326652111709/?type=1&theater

A ce train la ils vont bientôt mettre un bracelet électronique aux marionnetistes de Guignol qui se moquent des politiciens.

Signaler Répondre

avatar
instit le 10/10/2017 à 13:42
leprofesseur a écrit le 10/10/2017 à 13h20

Là, vous nous décrivez le milieu antifa !
Vous savez, les enfants de bourgeois qui cassent, balancent, lynchent, brûlent, et vont pleurer chez les flics quand ils ont pris une tarte.
Y a rien de pire que l'ignorance,
On s'instruit pendant qu'on danse !

vous voilà mal instruit

Signaler Répondre

avatar
La loose antifa le 10/10/2017 à 13:42

Les antifas sont majoritairement des petites tarlouzes de fils à papa. Qui se prennent pour des voyous et quand ils se font arrêter ,les flics les frappes pour qu'ils s'arrêtent de parler. Le coup de fil à papa ,pour qu'il vennent payer la caution ou les dégâts. Bref,la meilleure clientèle de consommateurs de stupefiants pour les vrais voyous .

Signaler Répondre

avatar
les faux clichés véhiculés par les tocards le 10/10/2017 à 13:38
leprofesseur a écrit le 10/10/2017 à 13h20

Là, vous nous décrivez le milieu antifa !
Vous savez, les enfants de bourgeois qui cassent, balancent, lynchent, brûlent, et vont pleurer chez les flics quand ils ont pris une tarte.
Y a rien de pire que l'ignorance,
On s'instruit pendant qu'on danse !

c`est marrant les clichés répétés par les droitards:
ils traitent les pauvres et les prolétaires de sale racaille, ils traitent les gauchistes et les antifas (en général fils de profs, de postiers ou d´educateurs) de fils de bourgeois, mais ils se prosternent devant les vrais bourgeois..(Leur patron, Trump, Le Pen, Fillon, Macron etc)
Derrière leur haine de la classe moyenne de gauche (qu´ ils accusent de trahison de classe) se cache leur vénération de la bourgeoisie, la vraie, celle qui a des valets et des chauffeurs.

Signaler Répondre

avatar
leprofesseur le 10/10/2017 à 13:20
CQFD. a écrit le 10/10/2017 à 12h26

Tout le contraire donc du fascisme, qui consiste à stigmatiser les différences et éventuellement (quand on s'est assuré d'être plus nombreux) à leur casser la gueule.

Là, vous nous décrivez le milieu antifa !
Vous savez, les enfants de bourgeois qui cassent, balancent, lynchent, brûlent, et vont pleurer chez les flics quand ils ont pris une tarte.
Y a rien de pire que l'ignorance,
On s'instruit pendant qu'on danse !

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 10/10/2017 à 12:26
clementbernanos a écrit le 10/10/2017 à 12h04

L'antifascisme, au fond, c'est un peu comme le running... Une façon de s'occuper et de rencontrer des gens.

Tout le contraire donc du fascisme, qui consiste à stigmatiser les différences et éventuellement (quand on s'est assuré d'être plus nombreux) à leur casser la gueule.

Signaler Répondre

avatar
jdc jdr le 10/10/2017 à 12:10
non a écrit le 10/10/2017 à 11h42

le ventre de la bête est encore fécond..

pour les incultes voir des documentaires sur la seconde guerre mondiale

J'ai vu les actes des communistes... ça ne me donne décidément pas envie de voir ces milices continuer à exister en France avec l'accord tacite du gouvernement...

Signaler Répondre

avatar
clementbernanos le 10/10/2017 à 12:04
non a écrit le 10/10/2017 à 11h42

le ventre de la bête est encore fécond..

pour les incultes voir des documentaires sur la seconde guerre mondiale

L'antifascisme, au fond, c'est un peu comme le running... Une façon de s'occuper et de rencontrer des gens.

Signaler Répondre

avatar
non le 10/10/2017 à 11:42

le ventre de la bête est encore fécond..

pour les incultes voir des documentaires sur la seconde guerre mondiale

Signaler Répondre

avatar
et oui... le 10/10/2017 à 11:27
la Bête immonde... a écrit le 09/10/2017 à 21h22

Tous d'extrême-gauche! ... incroyable ils ont été arrêtés!

Arrêtés pour une banderole qui se moquait de Collomb et Macron.
Crime de lèse-majesté !!!

ça semble vous étonner..chaque manifestation de gauche donne lieu a des arrestations pour faire du chiffre, même quand il ne se passe rien..
C`est comme ça depuis Sarkozy, Hollande et Macron ont continué la même politique.

Signaler Répondre

avatar
la Bête immonde... le 09/10/2017 à 21:22

Tous d'extrême-gauche! ... incroyable ils ont été arrêtés!

Signaler Répondre

avatar
VeniVidiDhimmi le 09/10/2017 à 14:24
ne jamais se fier aux appâts rances a écrit le 09/10/2017 à 13h09

"jeunes propres sur eux"mais pourris à l'intérieur.

Et... Je dirais même plus :
Odieux, ET nauséabond, ET qui nous rappellent les heures les plus sombres de notre histoire !

Signaler Répondre

avatar
ne jamais se fier aux appâts rances le 09/10/2017 à 13:09
Rat noir a écrit le 09/10/2017 à 10h37

Collomb et sa police ont bien identifié les ennemis:les crasseux,merci aux jeunes propre sur eux de nous en protèger avec la police de Collomb

"jeunes propres sur eux"mais pourris à l'intérieur.

Signaler Répondre

avatar
Mon pseudo. le 09/10/2017 à 11:37

La banderole qui a valu deux arrestations disait:
"on a déjà Collomb et Macron, pas besoin de nazillons"
C`est marrant, ces macronistes veulent tout faire comme les US, sauf pour la liberté d`expression a l´américaine...
Ça ils n´en veulent pas, interdiction absolue de se moquer des élus, sous peine de 24h de garde a vue et de procès.

Signaler Répondre

avatar
Derriere le Bastion social se cache le capital le 09/10/2017 à 11:32
Rat noir a écrit le 09/10/2017 à 10h37

Collomb et sa police ont bien identifié les ennemis:les crasseux,merci aux jeunes propre sur eux de nous en protèger avec la police de Collomb

Les trous du GUD qui font l`apologie de Collomb et de la macronie..
La boucle est bouclée..
Le GUD a commencé comme service d´ordre de Pompidou, pro Reagan dans les années 80 puis planqueurs de la fortune des riches en Suisse via les réseaux Péninque (voir l´affaire Calhuzac et Panama papers)
http://www.slate.fr/story/116375/panama-papers-voyage-coeur-gud

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 09/10/2017 à 11:10

Les milices d'extrême-gauche agressent des élus...
Qu'attend Collomb pour prononcer leur dissolution ?

Signaler Répondre

avatar
Rat noir le 09/10/2017 à 10:37

Collomb et sa police ont bien identifié les ennemis:les crasseux,merci aux jeunes propre sur eux de nous en protèger avec la police de Collomb

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.