Harcèlement sexuel, agressions, viols : à Lyon aussi, il y a des "porcs"

Harcèlement sexuel, agressions, viols : à Lyon aussi, il y a des "porcs"
photo d'illustration - Lyonmag.com

Depuis samedi soir, des femmes se libèrent. Sur Twitter, notamment, de nombreuses victimes d’harcèlement et d’agression sexuelle s’expriment pour dénoncer des faits. Le mot-clé #balancetonporc, lancé après la révélation de l’affaire Weinstein, a suscité près de 160 000 messages, le plaçant durant près de trois jours en top tendances.

Parmi les témoignages, ceux de Lyonnaises comme Julie* qui dénonce "ce prof d’EPS de l’école normale de Lyon qui vient toujours dans le vestiaire des filles après la douche" ou Juliette, 27 ans : "rentrais d'un pique-nique quand un type m'a suivie, s'est jeté sur moi. La ruelle était déserte. Je lui ai cassé le nez".

"C’était en pleine journée, je remontais à la Croix-Rousse. Il y avait un homme dans la ruelle, j’hésitais à y aller et comme mes amies se moquent un peu de moi en disant que je suis parano, j’y suis allée aussi. Il s’est mis dans un renfoncement, et quand je suis passé il m’a suivie et plaquée contre un mur. J’entendais son souffle. Ca va super vite. Je me suis battue avec lui, il est reparti, il ne s’attendait pas à ce que je réponde", témoigne Juliette, dont la plainte pour agression sexuelle a abouti à un non-lieu.

A lire les messages qui affluent sur Twitter, on se rend compte que les femmes peuvent être confrontées au harcèlement ou aux agressions dans de nombreuses circonstances. Claire* profite de ce déballage sur les réseaux sociaux pour dénoncer son prof d’économie de Lyon 3, mais pas seulement. Elle explique que les actes d’harcèlement sont très souvent arrivés durant ses 5 années passées à Lyon : "dans la rue, c’était plus d'une fois par jour peu importe ce que je portais, peu importe l'âge que j'avais, peu importe l’heure qu’il était. Et surtout ça ne venait pas des mêmes personnes, ce n’était pas que des mecs en survêtement qui trainaient. Il y avait des cadres, des jeunes qui font genre école de commerce, tout le monde. Il y a des mecs de 40 ans, qui ont un attaché case, une alliance, blancs comme la neige et qui vont se permettre de se frotter à ton cul dans le métro. Et ce n’est même pas parce que je suis jeune et jolie ou quoi mais bien parce que je suis une femme. Si je n'avais pas voulu que ça m'arrive, j'avais qu'à être un mec"

Julie*, elle, se confie sur ce soir d’été où elle a failli se faire violer à Lyon : "au début, le gars m’aborde gentiment, et après il m’a attrapé par le cou, il ne me lâchait plus et ne voulait pas me laisser partir. C’était l’été dernier, à Guillotière, je rentrais d’un apéro. J’avais l’impression que c’était mon tour, que j’allais me faire violer Alors je me suis rapprochée d’un kebab, il y avait des gens qui mangeaient et j’ai fait semblant de les connaitre", se souvient cette jeune femme de 24 ans originaire de Marseille. "Vous mangez quoi ? Ça coute combien ? Ils ont dû me prendre pour une folle, mais je ne pouvais pas leur dire que je me faisais agresser car l’autre était juste derrière moi. Et là, quelqu’un m’a regardé droit dans les yeux et m’a dit « on va t’aider ». J’ai senti que je pouvais lui faire confiance. Ils m’ont accompagné en bus jusqu’à la Part-Dieu. C’était mes anges gardiens de rue", se rappelle Julie, encore pleine de gratitude. Des anges gardiens qu’elle remercie via Twitter : "Une main au cul en rentrant de soirée… Aussi, merci aux 2 gars qui ont compris que je me faisais harceler en juillet vers Guillotière et m’ont sauvée".

"Il faut être capable de déceler ça. S’il y a une fille en panique qui vous pose des questions bizarres, il faut comprendre qu’elle peut avoir besoin d’aider et engager une conversation", explique la jeune femme.

Julie n’a pas porté plainte, car "je ne connaissais pas le nom de mon agresseur, et puis j’aurais dit quoi à la police ? Un gars m’a attrapée par le cou un peu violemment ?".

Cette totale impunité est peut-être un des éléments clés du problème, "en plus de l’éducation" insiste Julie. Si 71% des femmes disent avoir déjà été harcelées dans les transports en commun, seules 2% saisissent la justice, tandis qu’une seule une femme violée sur 10 lance une procédure judiciaire.

*Les prénoms ont été modifiés

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
#balence tatruie @ le 06/11/2017 à 20:27

Et les hommes abusés par les femmes ‘ ?

Signaler Répondre

avatar
Charolais le 06/11/2017 à 20:03

Heureusement Jean lassalle a remonté le niveau de cette mode grotesque !

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/aFeeYriZKPE?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/aFeeYriZKPE?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/aFeeYriZKPE?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
OMSLTV le 25/10/2017 à 07:20

Y a comme des sous entendus , non... l islam respecterait donc , es femmes ?....on marche sur la tete voilee

Signaler Répondre

avatar
RIP Preston de Seuls Face a l'Alaska le 22/10/2017 à 13:42

pendant ce temps personne ne parle de la destruction de l'industrie française, de la mainmise de la mafia sur Maltes (voiture piégée pour se débarrasser d'une journaliste récemment)....

Signaler Répondre

avatar
Zahia halal le 22/10/2017 à 11:01

Cochon , cochonne.... par trés halal tout ça c est même stigmatisant et discriminant.....pour les ces pauvres bêtes!!

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 22/10/2017 à 07:28

mdrrr ils avait qua denoncer avant cest quoi cet mode il y a que en france que je voie ca tout le monde suis la mode .mdrrrr

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 19/10/2017 à 19:37

Pour 100 comportements inacceptables de porcs qui doivent être sévèrement punis, combien de vengeances et de règlements de comptes de cochonnes aux avances repoussées ?
Vouloir nous faire croire que les femmes sont systématiquement des victimes est un raccourci un peu trop facile.

Signaler Répondre

avatar
Sony kiki le 19/10/2017 à 18:40

Avec des Kim kardashiant qui font selfit tout la journée , et fait montré sont boule sur le net , les fille maintenant elle ne sont plus seduisante a force habillé en chienne metresse ce normale quelle va se faire suivre.

Signaler Répondre

avatar
méhui! le 18/10/2017 à 14:12
Iris a écrit le 17/10/2017 à 19h52

comme au Caire...
bof comme idée

La diversité ne nous laissera que cette solution. Gardons-nous ne nous prendre pour le centre du monde. Les Lumières, la laïcité, ça finira par ne plus concerner grand monde...

Signaler Répondre

avatar
Guy Debord le 18/10/2017 à 13:58
Pil69 a écrit le 17/10/2017 à 20h35

Jean Lassale a mis une main au panier d'une membre
du PCF il y a dix huit an.La cour d'assise s'impose.
On marche pas sur la tête ?

elle peut le prouver ?

Et même si c'etait vrai, où est le probleme ?

Les femmes font la meme chose en toute impunité.

Signaler Répondre

avatar
DES TRUIES ET DES PORCS le 18/10/2017 à 13:30

On oublient la parité , balance ton porc et la truie aussi !!!! Il ne fut pas sombré dans l’hypocrisie la perversité féminine existe aussi .

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/10/2017 à 11:34
Crédible a écrit le 18/10/2017 à 11h22

"et surtout pas d'éducation complète"

Dit le type sans éducation...

Encore une insulte ? :D

Signaler Répondre

avatar
Crédible le 18/10/2017 à 11:22
Post monétaire a écrit le 18/10/2017 à 10h11

Des drogues ou plus de robots pour remplacer les humains...

En parfaite adéquation avec l'orientation actuelle du monde !
:D

(et surtout pas d'éducation complète, car si les humains se mettent à réfléchir par eux-même avec toutes les cartes en mains... oulala, ça risquerait de devenir dangereux...)

"et surtout pas d'éducation complète"

Dit le type sans éducation...

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 18/10/2017 à 11:16

C'est hyper islamophobe comme mot dièse...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 18/10/2017 à 10:11
le brin de lucidité authentique a écrit le 17/10/2017 à 20h48

Big Pharma devrait développer un espèce d'anti-Viagra pour soulager les envies de tous ces Weinstein parmi nous.
C'est un fait scientifique avéré : les hommes s'intéressent davantage au sexe plus souvent que les femmes, et qu'il y aura nécessairement toujours beaucoup de losers qui resteront vierges jusqu'à la mort. Donc, soit l'anti-Viagra pour, soit les nouveaux robots du sexe pour foutre la paix aux femmes!

Des drogues ou plus de robots pour remplacer les humains...

En parfaite adéquation avec l'orientation actuelle du monde !
:D

(et surtout pas d'éducation complète, car si les humains se mettent à réfléchir par eux-même avec toutes les cartes en mains... oulala, ça risquerait de devenir dangereux...)

Signaler Répondre

avatar
le brin de lucidité authentique le 17/10/2017 à 20:48

Big Pharma devrait développer un espèce d'anti-Viagra pour soulager les envies de tous ces Weinstein parmi nous.
C'est un fait scientifique avéré : les hommes s'intéressent davantage au sexe plus souvent que les femmes, et qu'il y aura nécessairement toujours beaucoup de losers qui resteront vierges jusqu'à la mort. Donc, soit l'anti-Viagra pour, soit les nouveaux robots du sexe pour foutre la paix aux femmes!

Signaler Répondre

avatar
Pil69 le 17/10/2017 à 20:35

Jean Lassale a mis une main au panier d'une membre
du PCF il y a dix huit an.La cour d'assise s'impose.
On marche pas sur la tête ?

Signaler Répondre

avatar
Iris le 17/10/2017 à 19:52
leprofesseur a écrit le 17/10/2017 à 18h14

Il suffit d'interdire la mixité, et c'est plié. La question est sous-jacente. Avoir choisi le porc comme animal interroge aussi...

comme au Caire...
bof comme idée

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/10/2017 à 18:39
leprofesseur a écrit le 17/10/2017 à 18h14

Il suffit d'interdire la mixité, et c'est plié. La question est sous-jacente. Avoir choisi le porc comme animal interroge aussi...

La non mixité cultive les frustrations.
Dans les pays où est imposée la non mixité, les violences faites aux femmes sont aussi présentes, juste taboues donc on n'en parle pas.
Le respect du corps de l'autre n'est pas la priorité chez eux.

Signaler Répondre

avatar
leprofesseur le 17/10/2017 à 18:14

Il suffit d'interdire la mixité, et c'est plié. La question est sous-jacente. Avoir choisi le porc comme animal interroge aussi...

Signaler Répondre

avatar
TAFIES le 17/10/2017 à 18:02

J'avais pu aider une demoiselle suivie par un type dans une rue de Lyon, la nuit. J'avais bien vu qu'elle était dans une mauvaise passe, j'ai arrêté mon véhicule et l'ai fait monter.
Je suis heureux d'avoir pu la secourir, tout en étant consterné que personne avant moi ne l'ai tirée de ce mauvais pas...

Signaler Répondre

avatar
jeanguy69 le 17/10/2017 à 17:59

C est un question d education la loi ne reglera rien, il faut eduquer des le plus jeune age a ne pas devenir un vicelard

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/10/2017 à 17:47

Pourquoi dans les écoles on n'apprend pas la mécanique psychologique des frustrations ? Celle des notions de domination ? Celles du respect du cors de l'autre quel qu'il soit ? (parce que ça couterait cher en prof et il manque toujours des budgets ?)
Pourquoi dans les pub est matraquée l'idée que "il a la voiture, il aura la femme" ? Pourquoi les femmes y sont des objets (pour vendre?) ?
Pourquoi la police et la justice n'ont pas les moyens de traiter ces problèmes ? (manque de moyens financiers ?)

Signaler Répondre

avatar
l ascenseur le 17/10/2017 à 17:44

tant que les sanctions envers ses sous-hommes ne seront pas forte, franche et.... exécuté, nous auront la tristesse de découvrir ce genre de phénomène

je tiens tout de même a vous signaler que bon nombre de gros beauf ce comportent ainsi, au boulot!!!! mais que personne ne les dénonce....

Signaler Répondre

avatar
Bérège 96 le 17/10/2017 à 17:25

Harcèlement, attouchements, viols

La justice n'est pas assez sévère pour les auteurs de ces actes odieux.

Par contre le porc, lui, n'a rien fait et le cochon, c'est drôlement bon!!! Pauvre bête!!!!

J'aurai plutôt comparé les auteurs de ces gestes ou paroles envers la gente féminine à des cancrelats !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.