Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog de Lyon Foot

Le championnat n’est pas fini

7 points d’avance sur Marseille, 9 sur Bordeaux. Dimanche soir, l’Olympique lyonnais a assommé ses principaux concurrents et toute la Ligue 1. Mais le contenu du match doit inciter le staff lyonnais à la prudence : Bordeaux a été meilleur. Et l’année dernière, les Girondins avaient un retard similaire début 2008, avant de revenir à 2 points à deux journées de la fin. Donc il ne faut pas s'enflammer.

OL-Bordeaux : le résultat, pas la manière
Rarement, on avait vu l’OL aussi dominé en Ligue 1 à domicile depuis plusieurs années. Durant la première demi-heure notamment, les Lyonnais n’ont pas existé, complètement étouffés par le pressing girondin. Mais les joueurs lyonnais se sont accrochés et ont tenu bon. Et puis, la lumière est venue d’un éclair de Benzema. Et en deuxième période, l’OL a géré la rencontre, remportant une victoire cruciale pour le championnat 2008-2009.

En hausse
Karim Benzema

C’est encore lui qui a fait la différence. Décidément, ce joueur est un phénomène. Sans lui, Lyon n’aurait sûrement jamais gagné ce match.

Jean-Alain Boumsong
Il a été très bon, réalisant notamment un sauvetage essentiel sur une frappe de Chamakh en début de rencontre.

En baisse
Fabio Grosso

Dimanche soir, Claude Puel a préféré Gassama et Réveillère sur les côtés. C’est l’une des premières fois que l’Italien est sur le banc depuis qu’il est à Lyon. Grosso est-il en train de perdre son statut de champion du monde intouchable ?

Aulas : le Calimero de la Ligue 1
“Je ne fais pas du Caliméro” avait déclaré Jean-Michel Aulas il y a quelques jours. Pourtant, samedi, le président de l’OL s’est signalé par un nouveau communiqué larmoyant contre les médias. Contre l’Equipe en l’occurrence. Au sujet d’un article concernant Yoann Gourcuff. Aulas n’était pas content, ce qui est tout à fait son droit. Mais la conclusion de son long communiqué est pathétique : “Il va de soi que Jean-Michel Aulas décline la demande d’entretien formulée par Sébastien Tarrago pour un article à paraître demain sur Juninho.” On se croirait dans une cour d’école. Digne de... Calimero !

Résultat, encouragé par leur président, les Bad Gones ont redéployé leur banderole anti-Equipe dans le virage nord. Tout en insultant le journal pendant toute la soirée. Lamentable.

Fred négocie
Le Brésilien, décisif depuis quelques matchs (Bucarest, Monaco, Bordeaux), rencontre les dirigeants lyonnais lundi. Son contrat se termine en juin prochain. S’il ne prolonge pas, l’attaquant lyonnais sera libre de signer où il veut à partir de janvier. Et l’OL verrait partir gratuitement un joueur qui lui a coûté 15 millions d’euros en 2005. Pas dans les habitudes de la maison. Mais Fred est un sacré négociateur !



Tags : ol | football |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.