Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

La trésorière piochait dans la caisse du Comité d’entreprise de Sillia VL

Photo d'illustration - LyonMag

Ce lundi, une femme a plaidé coupable au tribunal correctionnel de Lyon.

Tout accusait cette ancienne trésorière CGT, qui avait détourné entre 2015 et 2016 la bagatelle de 60 000 euros du Comité d'entreprise de Sillia VL, ancien repreneur de Bosch Vénissieux.

 

En reconnaissant les faits, la prévenue a bénéficié d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Elle a alors écopé de 4 mois de prison avec sursis et 600 euros d'amende.

 

L'affaire n'est toutefois pas close puisque une centaine d'anciens salariés de Sillia ont récemment engagé une procédure pour obtenir chacun 800 euros de dommages et intérêts, estimant avoir été privés d'activités par le CE ponctionné.



Tags : Sillia VL |

Commentaires 2

Déposé le 05/12/2017 à 14h13  
Par le fric Citer

Le fric, facteur de progrès et d'harmonie dans la société humaine.

Déposé le 05/12/2017 à 13h25   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lyyyooonnn Citer

Ils sont beaux les sindiqués censés protéger les droits de travailleurs. Quand on peut piquer dans les sous prévus pour les salariés et se les mettre dans la poche, la y’a du monde au portail !!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.