Un jeune Isérois sollicité pour dessiner la carte de voeux du ministère 2018

Un jeune Isérois sollicité pour dessiner la carte de voeux du ministère 2018
DR - Benjamin Régnier

Il a été demandé par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

Benjamin Régnier, étudiant de 23 ans et originaire de Vignieu, a été sollicité il y a un mois pour dessiner la carte de voeux du ministère 2018. Il avait dessiné, à l’aquarelle, une Marianne en pleurs au lendemain des attentats du 13 novembre 2015. Son oeuvre avait fait le tour des réseaux sociaux.

C’est le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb qui a décidé de faire confiance au jeune homme. Une sollicitation qui a agréablement surpris Benjamin Régnier, comme il peut en témoigner dans les colonnes du Progrès : « Je ne m’y attendais pas du tout. (…) Je suis ravi bien sûr et assez fier que mes dessins puissent avoir un tel impact auprès des gens ».

S’il avait dessiné une Marianne en larmes la première fois, la demande cette fois-ci était toute autre. « Il fallait dessiner une Marianne porteuse d’espoir, une Marianne qui regarde vers l’avenir », raconte le jeune homme, étudiant en master à l’Atelier Chardon-Savard, à Paris.

Le dessin a déjà été choisi, par le ministre et ses conseillers, parmi trois modèles proposés. Pour Benjamin Régnier, qui avait jusque là reçu que de simples petites demandes, la représentation de cette carte de voeux est pour l’heure son plus gros contrat.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le grand bond en avant le 01/01/2018 à 13:10
merci jeunes a écrit le 01/01/2018 à 03h39

Combien ça va nous coûter ??? En euro

très très cher. Mais c'est pas grave, c'est toi qui paie, avec tes impôts.

Signaler Répondre

avatar
merci jeunes le 01/01/2018 à 03:39

Combien ça va nous coûter ??? En euro

Signaler Répondre

avatar
Bob le 31/12/2017 à 18:58
Pigé a écrit le 31/12/2017 à 13h43

L'important n'est pas l'image (décidément, les valeurs sont tombées bien bas en Francie) mais de faire vivre cette belle devise, ce dont nous sommes très loin, de plus en plus loin.

L'important est l'image aujourd'hui et que ca

Signaler Répondre

avatar
permis de détruire le 31/12/2017 à 14:32

Pourquoi ne pas reutiliser celle de 2017

Signaler Répondre

avatar
stop le 31/12/2017 à 14:30
Pigé a écrit le 31/12/2017 à 13h43

L'important n'est pas l'image (décidément, les valeurs sont tombées bien bas en Francie) mais de faire vivre cette belle devise, ce dont nous sommes très loin, de plus en plus loin.

Les politiciens ne sont intéressés et doués que pour la communication. Le reste ils s'en fichent.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 31/12/2017 à 13:43

L'important n'est pas l'image (décidément, les valeurs sont tombées bien bas en Francie) mais de faire vivre cette belle devise, ce dont nous sommes très loin, de plus en plus loin.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.