Tentative de meurtre à Lyon : un jeune homme interpellé trois mois après les faits

Tentative de meurtre à Lyon : un jeune homme interpellé trois mois après les faits
Photo d'illustration - LyonMag

Le 7 octobre dernier, un homme âgé de 23 ans était grièvement blessé par plusieurs coups de couteau reçus dans le dos.

La scène s'était déroulée en pleine journée rue des Tables-Claudiennes dans le 1er arrondissement de Lyon. Entre la vie et la mort après l'agression, il avait finalement obtenu 30 jours d'ITT.

Ce samedi, son agresseur présumé a été interpellé, soit quasiment 3 mois jour pour jour. Il s'agit d'un Lyonnais âgé de 19 ans, retrouvé à Annemasse. Cumulant déjà 57 antécédents judiciaires, il a reconnu avoir eu un différend avec la victime. Mais n'a reconnu que partiellement les faits.

L'individu sera présenté au parquet ce lundi.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Macron ne fera rien le 09/01/2018 à 13:32

pourquoi tant d'agressions au couteau en ce moment ? Tout le monde se promène avec un couteau ou quoi ?

57 antécédents et toujours dehors, Collomb est en poste depuis mai. Rien a changé, les gens dangereux sont toujours en liberté.

Signaler Répondre

avatar
lol le 08/01/2018 à 13:54
toujourslaverité a écrit le 08/01/2018 à 13h26

Arrêtez de nous fatiguer avec vos histoires de budget. Il n'écrit nulle part que les prisons doivent offrir le confort d'un Club Méd. Il vaut mieux se lorgner du modèle américain : privatiser les prisons ET imposer la perpète lorsque le condamné excède trois condamnations. Ce seraient des réformes économiques pour la collectivité et dissuasives aux assassins en herbe.....

quand les prisons sont privées faut bien les payer également, et plus cher que si elles sont gérées par le public

vos pseudos solutions a l'emporte piece sont des mirages pour gogos

Signaler Répondre

avatar
toujourslaverité le 08/01/2018 à 13:26
il a a écrit le 08/01/2018 à 10h41

En même temps, faire de la prison pour être encore plus performant dans ses crimes à la sortie, voilà qui pose question...
Idem pour les budgets insuffisants pour la justice et les prisons. Les citoyens ne veulent pas payer.

Arrêtez de nous fatiguer avec vos histoires de budget. Il n'écrit nulle part que les prisons doivent offrir le confort d'un Club Méd. Il vaut mieux se lorgner du modèle américain : privatiser les prisons ET imposer la perpète lorsque le condamné excède trois condamnations. Ce seraient des réformes économiques pour la collectivité et dissuasives aux assassins en herbe.....

Signaler Répondre

avatar
il a le 08/01/2018 à 10:41
badaboumeur a écrit le 08/01/2018 à 10h33

"Cumulant déjà 57 antécédents judiciaires"
et la responsabilité des juges qui le laissent dehors??

en même temps, pas de prison, pas de sanction ferme possible...

je me demande si il ne serait pas possible que les citoyens se regroupent pour porter plainte contre l Etat pour non réalisation de ses missions, dont notamment celles concernant la sécurité....

En même temps, faire de la prison pour être encore plus performant dans ses crimes à la sortie, voilà qui pose question...
Idem pour les budgets insuffisants pour la justice et les prisons. Les citoyens ne veulent pas payer.

Signaler Répondre

avatar
badaboumeur le 08/01/2018 à 10:33

"Cumulant déjà 57 antécédents judiciaires"
et la responsabilité des juges qui le laissent dehors??

en même temps, pas de prison, pas de sanction ferme possible...

je me demande si il ne serait pas possible que les citoyens se regroupent pour porter plainte contre l Etat pour non réalisation de ses missions, dont notamment celles concernant la sécurité....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.