Vénissieux : sa femme "remet en cause son statut d'homme", il la tabasse

Vénissieux : sa femme "remet en cause son statut d'homme", il la tabasse
Photo d'illustration - LyonMag

Aucune raison n'est valable pour un homme pour lever la main sur sa femme.

Mais cet habitant de Vénissieux âgé de 28 ans pensait peut-être convaincre la police en déclarant que les violences répétées sur son épouse âgée de 33 ans étaient justifiées.

La victime avait porté plainte après avoir reçu des coups de poing et avoir eu des cheveux arrachés. Selon le Progrès, elle était ensuite retournée au commissariat de Vénissieux pour modifier sa version et stopper la procédure contre son mari, persuadée que leur couple pouvait survivre à ce déchainement de violences.

Mais ce dernier a tout de même été convoqué, et il a reconnu les faits en garde à vue. C'est là qu'il a déclaré que sa femme avait été punie pour avoir "remis en cause son statut d'homme".
Son avocat lui conseillera probablement de revoir sa défense d'ici son jugement prévu en avril.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sakura le 29/01/2018 à 20:04
c. a écrit le 27/01/2018 à 19h00

La frontière entre l’être humain et la barbarie est ténue... le problème est de le faire comprendre aux victimes pour qu’elles anticipent et puissent se défendre. Encore une histoire d’instruction et non d’éducation ...merci à tous de comprendre cette nuance.

J'ai pas compris

Signaler Répondre

avatar
c. le 27/01/2018 à 19:00

La frontière entre l’être humain et la barbarie est ténue... le problème est de le faire comprendre aux victimes pour qu’elles anticipent et puissent se défendre. Encore une histoire d’instruction et non d’éducation ...merci à tous de comprendre cette nuance.

Signaler Répondre


avatar
Louloute42 le 23/01/2018 à 12:31
Bianca a écrit le 23/01/2018 à 12h02

La vérité vous donne envie de vomir ?

Votre vision moyennageuse de la femme oui. Des êtres comme ce soi disant "homme" ne sont pas plus légitimes que certains nuisibles que l'on trouve dans les égouts. Je trouve tout simplement consternant que des gens comme vous leur trouve une excuse.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 23/01/2018 à 12:02
Louloute42 a écrit le 23/01/2018 à 10h33

Pov' choupette !!!! Les femmes lui rendent la vie impossible .... Ce qu'il ne faut pas lire !!!! Des individus dans ton genre devraient vivre seuls au fin fond des bois pour éviter le harcèlement mental. Des propos tels que les tiens sont à vomir.

La vérité vous donne envie de vomir ?

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 23/01/2018 à 11:51

ET VOILA encore un qui doit, venir d'un pays de barbares. Pour parler comme ça je ne pense pas qu'il soit DE chez nous voir même européen plutôt des pays de merde Avec leurs loi , a la con sale con frappe dans Un sac tu verras tu te sentiras mieux

Signaler Répondre

avatar
Louloute42 le 23/01/2018 à 10:33
Bianca a écrit le 23/01/2018 à 09h49

Les femmes font tout pour rendre la vie des hommes impossible.
Il y avait une étude australienne là-dessus.

A force de trop chercher elle se prennent parfois une tarte. Pas de quoi en faire un fromage.

Une étude danoise a démontré que le harcèlement mental des femmes envers leur mari, accroit les risques de décès prématurés par 3 pour les maris.

http://www.abc.net.au/radio/programs/am/study-finds-nagging-spouses-can-lead-to-early-grave/5444150

Pov' choupette !!!! Les femmes lui rendent la vie impossible .... Ce qu'il ne faut pas lire !!!! Des individus dans ton genre devraient vivre seuls au fin fond des bois pour éviter le harcèlement mental. Des propos tels que les tiens sont à vomir.

Signaler Répondre

avatar
memoire le 23/01/2018 à 10:29

il aura donc du sursis.....
c est vrai! on a pu constater récemment qu une femme qui a fait pareil sur son mari, au motif qu il ne s occupait pas assez d elle a été "sanctionnée" de 2 mois avec sursis...

je suis très curieux de lire la suite de cette affaire...

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 23/01/2018 à 09:51
saperlipopette a écrit le 23/01/2018 à 08h37

La victime a raison. Ce n’est pas un homme, mais une lopette!

Ah bon, pourtant c'est lui qui a gagné la bagarre .

Signaler Répondre

avatar
saperlipopette le 23/01/2018 à 08:37

La victime a raison. Ce n’est pas un homme, mais une lopette!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.