Attentat de Trèbes : des hommages devant les gendarmeries du Rhône

Attentat de Trèbes : des hommages devant les gendarmeries du Rhône
Un hommage devant une gendarmerie - DR Gendarmerie du Rhône

Après l’attentat de Trèbes ce vendredi, de nombreux hommages au gendarme tué durant l’opération des forces de l’ordre ont été déposés devant les gendarmeries du pays, y compris en région lyonnaise.

Pour rappel, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, âgé de 44 ans, avait été assassiné par un terroriste lors d’une prise d’otages dans un supermarché. Il avait auparavant pris la place de l’une des otages pour sauver sa vie au détriment de la sienne.

Selon des clichés publiés par la communication de la gendarmerie du Rhône, des mots et des fleurs ont notamment été apportés devant les casernes de Saint-Symphorien-sur-Coise, Dardilly, Tassin-la-Demi-Lune, Villefranche-sur-Saône ou encore Saint-Genis-Laval. De plus, un message posté sur la page Facebook de la gendarmerie du Rhône affirme que les militaires ont "accueilli des enfants, des parents, des grands-parents, des personnes de tous âges venus témoigner leur reconnaissance et leur soutien".

Un hommage national sera organisé en l’honneur d’Arnaud Beltrame. Il pourrait avoir lieu dans la cour des Invalides en fin de semaine. Dans le Rhône, des cérémonies devraient se dérouler simultanément, notamment dans la cour de la préfecture.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
C’est Trop Tard ,le Mal est Fait. le 27/03/2018 à 05:46

Sa vaut se que sa vaut ,mais force est de constater que la majorité des francaIs sont en décalage horaires avec la réalité du terrain . Qui est que La France est le théâtre journalier d’horreurs et de violences qui sévissent comme si c’etait devenue normal et irréversible.credules, naïfs et tétanisés,nos politiciens ne font presque rien ,car ils faudraient changer nos lois et les faire adopter par la cour européenne des droits de l’homme .qui nous les refuseraient. Car ,cette même cour est tenue par des ripoux de la délinquance pour instaurer le chaos d’aujourd’hui.

Signaler Répondre

avatar
Résilience,en attendant son tour. le 26/03/2018 à 20:48

Une pensée pour ce gendarme. Mais malheureusement,nos lois dépendent de la cour des droits de l’homme qui ne fera rien . En attendant les prochains.

Signaler Répondre

avatar
Lologique le 26/03/2018 à 11:16
Jeansais a écrit le 26/03/2018 à 11h10

Réflexion philologique sur la nature humaine:
Ce tragique attentat a mis en lumière ce que l'homme peut faire de plus noble et de plus généreux face à ce que d'autres peuvent commettre de plus abject:
Offrir sa vie pour en sauver d'autres pour le gendarme
et assassiner des personnes pour ce fou..
Mon Dieu !

Non, Dieu, vous pouvez le mettre de côté, ça n'éclaire ni la réflexion ni la logique.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 26/03/2018 à 11:10

Réflexion philologique sur la nature humaine:
Ce tragique attentat a mis en lumière ce que l'homme peut faire de plus noble et de plus généreux face à ce que d'autres peuvent commettre de plus abject:
Offrir sa vie pour en sauver d'autres pour le gendarme
et assassiner des personnes pour ce fou..
Mon Dieu !

Signaler Répondre

avatar
respectons le 26/03/2018 à 10:42

1 gendarme héroïque.
Les autres, on continuera de les critiquer lorsqu'ils tenteront de faire respecter le code de la route.

Signaler Répondre

avatar
bob 69 le 26/03/2018 à 10:32

a Genas aussi des fleurs devant la gendarmerie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.