Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La page d'accueil de Clubic.com - Capture d'écran

Clubic, vendu par M6, redevient indépendant à Lyon

La page d'accueil de Clubic.com - Capture d'écran

Annoncé ce jeudi par Next Impact et confirmé le lendemain par l'intéressé, le site d'informations high-tech lyonnais Clubic redevient indépendant.

Lancé en mai 2000 à Lyon, Clubic.com, site spécialisé dans l'informations high-tech était racheté par le groupe M6 en avril 2008. La plateforme rejoignait ainsi un groupe notamment composé de Jeuxvideo.fr, Mobinautes.com ou encore AchetezFacile.com. À l'époque, M6 vantait une stratégie clairement orientée vers le web afin de rattraper son retard en la matière face à ses principaux concurrents.

 

Seulement voilà, dix ans plus tard, les choses ont évolué. Tous ces sites appartenant à M6 ont tout bonnement disparu, vendus ou fermés par leur propriétaire. Si Clubic a persisté, il a néanmoins souffert d'un changement de stratégie imposé par sa maison-mère, faisant passer sa fréquentation de 4,8 millions de visiteurs uniques par mois en décembre 2016 à 3,8 millions en mai 2017, selon les données de Médiamétrie et publiées par M6. Une dégringolade qui s'est poursuivie, assure Next Impact.

 

"Clubic is back"

 

"C'est le début d'un nouveau chapitre de l'aventure Clubic.com", assurait, dans un billet publié ce vendredi, le site spécialisé. Ce dernier a accouché, certes dans la douleur après de nombreux départs, d'une SAS après sa mise en vente par M6. Un nouvel échec pour le groupe de médias, mais une opportunité que Clubic espère bien tourner à son avantage. Des repreneurs ont en effet été trouvés, parmi lesquels Jerry Nieuviarts et Nicolas Rosset-Lanchet, deux des cofondateurs en 2000. La société nouvellement créée a été enregistrée au tribunal de commerce de Lyon le 15 mars dernier.

 

Aujourd'hui, Clubic SAS souhaite redorer son blason et "changer de cap... sans toutefois revenir en arrière", assure le site. La navigation sur le ce dernier sera ainsi revue et corrigée, avec notamment un allégement de la pression publicitaire. Les contenus seront aussi adaptés. "Il y a un an, Clubic était donc repositionné vers plus de guides d'achat", rappelle Next Impact. Si ces derniers ne disparaîtront pas pour autant, le contenu éditorial pourrait faire un retour en force. Enfin, la parole pourrait davantage être donnée aux lecteurs. Un revirement dès à présent visible, puisque le site propose à son audience un sondage afin de s'exprimer sur ses souhaits.

 

Affaire à suivre pour les amateurs de nouvelles technologies. Mais il se pourrait bien que Clubic soit effectivement de retour, comme le site l'assure lui-même.



Tags : Clubic | Lyon | high-tech | M6 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.