Bruno Bonnell change son fusil d'épaule : "Ce qui se dit en circo est la seule chose qui compte"

Bruno Bonnell change son fusil d'épaule : "Ce qui se dit en circo est la seule chose qui compte"
Bruno Bonnell - LyonMag

Bruno Bonnell n'a pas vraiment apprécié le portrait qui lui était consacré dans le Monde ce week-end.

Le député LREM de la 6e circonscription du Rhône passait pour un parlementaire déconnecté de sa circonscription, espérant que les électeurs ne viennent pas le voir dans sa permanence pour ne pas jouer à "l'assistante sociale". "Ce qui se dit en circo, j'en ai rien à foutre", martelait celui qui se sentait davantage "élu de la nation".

"J’ai bien prononcé ces mots... mais en réponse à une question précise de la journaliste sur ce que l’on disait de moi en circonscription et notamment ce que disaient sur moi mes adversaires politiques, réagit ce lundi Bruno Bonnell sur son site. Ma phrase prend du coup une autre tournure car je signifiais à la journaliste que je me moquais de ce que l’on disait de moi et non pas de ce que l’on disait à Villeurbanne en général".

Bruno Bonnell explique vouloir transformer Villeurbanne en même temps que la France et ainsi proposer "une ville apaisée où chacun puisse choisir sa vie".
"Je comprends que mon style direct puisse bousculer des habitudes et réveiller des oppositions mais personne ne doit douter de ma passion pour notre ville", poursuit le fondateur d'Infogrames.

"Ce qui se dit en circo est non seulement essentiel mais est la seule chose qui compte pour vous représenter tous fidèlement", conclut Bruno Bonnell.

X

Tags :

bonnell

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
demain69 le 03/04/2018 à 13:39

Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon les bancs de l'assemblée seraient bien vides. Lui, serait sans doute parti dans les premiers tant l'hypertrophie de son nombril le pousse au grotesque... Maintenant que nous avons touché le fond, peut être....

Signaler Répondre

avatar
Patron bientot milliardaire le 03/04/2018 à 13:22
Dealerbanne a écrit le 02/04/2018 à 12h28

Bruno Bonnell explique vouloir transformer Villeurbanne bla bla

En tant que député, il n'a aucun moyen de changer Villeurbanne pendant encore 4 ans. Il a juste le pouvoir de voter ce que le gouvernement lui dit de voter.

Il dit lui même que le décret sur le 80km/h est une stupidité, sauf qu'il n'a aucun pouvoir et ne peut pas l’empêcher. Il est député mais ne peut pas empêcher les décisions stupides du gouvernement.

Et en tant que député il n'a pas de pouvoir sur Villeurbanne.

Villeurbanne, c'est des dealers à l’arrêt de tram du Tonkin, des dealers rue Georges Courteline, des racailles qui envahissent le campus de la Doua toutes les nuits, des gens pas clairs qui restent dans leur voiture toute la nuit sur le même campus, des roms (?) qui sont en train de déboiser la Feyssine à la tronçonneuse pour construire un bidonville et tous les soirs la quartier est envahi de la fumée acre de leur feux de palettes (bois traité donc toxique), c'est aussi des bus et des trams caillassés, des voitures et des motos qui roulent à 90, des fusillades/règlements de compte, la station d'épuration de la Feyssine qui fait profiter tout le quartier de la Doua/Feyssine/Croix Luizet de ses délicieuses odeurs....

Moi j'ai décidé de m'y mettre aussi.

J'ai monté une petit entreprise, et je coupe des arbres dans les bois de Villeurbanne (secteur Feyssine) que je revends à des scieries.

Je suis gagnant sur tous les tableaux : j'ai le bois gratuit et je ne risque rien. Le pire qu'il peut m'arriver c'est que le préfet me dise d’arrêter dans 20 ou 30 ans.

En attendant je m'enrichis. Merci Villeurbanne.

Signaler Répondre

avatar
bon sens le 03/04/2018 à 13:18
Dealerbanne a écrit le 02/04/2018 à 12h28

Bruno Bonnell explique vouloir transformer Villeurbanne bla bla

En tant que député, il n'a aucun moyen de changer Villeurbanne pendant encore 4 ans. Il a juste le pouvoir de voter ce que le gouvernement lui dit de voter.

Il dit lui même que le décret sur le 80km/h est une stupidité, sauf qu'il n'a aucun pouvoir et ne peut pas l’empêcher. Il est député mais ne peut pas empêcher les décisions stupides du gouvernement.

Et en tant que député il n'a pas de pouvoir sur Villeurbanne.

Villeurbanne, c'est des dealers à l’arrêt de tram du Tonkin, des dealers rue Georges Courteline, des racailles qui envahissent le campus de la Doua toutes les nuits, des gens pas clairs qui restent dans leur voiture toute la nuit sur le même campus, des roms (?) qui sont en train de déboiser la Feyssine à la tronçonneuse pour construire un bidonville et tous les soirs la quartier est envahi de la fumée acre de leur feux de palettes (bois traité donc toxique), c'est aussi des bus et des trams caillassés, des voitures et des motos qui roulent à 90, des fusillades/règlements de compte, la station d'épuration de la Feyssine qui fait profiter tout le quartier de la Doua/Feyssine/Croix Luizet de ses délicieuses odeurs....

Villeurbanne est au courant que des gens sont en train de raser illégalement un bois à la Feyssine à coup de tronçonneuse pour construire un énorme bidonville.

La réponse de Villeurbanne : le terrain appartient à Grand Lyon métropole.

Une plainte a été déposée le 27 octobre dernier. La décision de justice ordonnant l’expulsion des occupants a été prononcée.

On attend juste que le Préfet applique la décision de justice... peut être en 2050 ?

Signaler Répondre

avatar
Ben voyons le 03/04/2018 à 11:38
Dealerbanne a écrit le 02/04/2018 à 12h28

Bruno Bonnell explique vouloir transformer Villeurbanne bla bla

En tant que député, il n'a aucun moyen de changer Villeurbanne pendant encore 4 ans. Il a juste le pouvoir de voter ce que le gouvernement lui dit de voter.

Il dit lui même que le décret sur le 80km/h est une stupidité, sauf qu'il n'a aucun pouvoir et ne peut pas l’empêcher. Il est député mais ne peut pas empêcher les décisions stupides du gouvernement.

Et en tant que député il n'a pas de pouvoir sur Villeurbanne.

Villeurbanne, c'est des dealers à l’arrêt de tram du Tonkin, des dealers rue Georges Courteline, des racailles qui envahissent le campus de la Doua toutes les nuits, des gens pas clairs qui restent dans leur voiture toute la nuit sur le même campus, des roms (?) qui sont en train de déboiser la Feyssine à la tronçonneuse pour construire un bidonville et tous les soirs la quartier est envahi de la fumée acre de leur feux de palettes (bois traité donc toxique), c'est aussi des bus et des trams caillassés, des voitures et des motos qui roulent à 90, des fusillades/règlements de compte, la station d'épuration de la Feyssine qui fait profiter tout le quartier de la Doua/Feyssine/Croix Luizet de ses délicieuses odeurs....

Triste mais vrai.

Signaler Répondre

avatar
Ben voyons le 03/04/2018 à 11:36

C'est l’hôpital qui se fout de la charité.

C'est plus un rétro-pédalage c'est un carambolage.

Signaler Répondre

avatar
J en pleure le 03/04/2018 à 08:44

Il me semble qu aux prochaines legislatiives, il y aura moins de députés...
J ai bien peur que ce personnage soit le’ dernier député de Villeurbanne... un bien beau symbole!

Signaler Répondre

avatar
bo le 02/04/2018 à 23:20

Bonnell il croit deputé c est faire de la telerealité . Vite il se casse villeurbanne a deja perdu trop de temps

Signaler Répondre

avatar
Dealerbanne bis le 02/04/2018 à 19:08
Dealerbanne a écrit le 02/04/2018 à 12h28

Bruno Bonnell explique vouloir transformer Villeurbanne bla bla

En tant que député, il n'a aucun moyen de changer Villeurbanne pendant encore 4 ans. Il a juste le pouvoir de voter ce que le gouvernement lui dit de voter.

Il dit lui même que le décret sur le 80km/h est une stupidité, sauf qu'il n'a aucun pouvoir et ne peut pas l’empêcher. Il est député mais ne peut pas empêcher les décisions stupides du gouvernement.

Et en tant que député il n'a pas de pouvoir sur Villeurbanne.

Villeurbanne, c'est des dealers à l’arrêt de tram du Tonkin, des dealers rue Georges Courteline, des racailles qui envahissent le campus de la Doua toutes les nuits, des gens pas clairs qui restent dans leur voiture toute la nuit sur le même campus, des roms (?) qui sont en train de déboiser la Feyssine à la tronçonneuse pour construire un bidonville et tous les soirs la quartier est envahi de la fumée acre de leur feux de palettes (bois traité donc toxique), c'est aussi des bus et des trams caillassés, des voitures et des motos qui roulent à 90, des fusillades/règlements de compte, la station d'épuration de la Feyssine qui fait profiter tout le quartier de la Doua/Feyssine/Croix Luizet de ses délicieuses odeurs....

Bonne synthèse de la vie villeurbannaise. Ce n'est pas avec ce dépité-guignol que ça changera. En tout cas, il faudra poursuivre le ménage en débarquant les socialos aux prochaines municipales.

Signaler Répondre

avatar
bapsounet le 02/04/2018 à 18:21

BOnnel t'es pitoyable

Signaler Répondre

avatar
sami69 le 02/04/2018 à 17:02

et Bonnel on joue pas a la bonne paye la, va falloir bosser serieux, ici ta pas le droit de licencier , de faire des malversations et liquidations judiciaires si c est simplement pour faire de la figuration retourne a tes calculs comptables Pauvre gars

Signaler Répondre

avatar
aldo le 02/04/2018 à 14:56

on appele a du rtropdalage....y a bon la paie...

Signaler Répondre

avatar
54t le 02/04/2018 à 13:56

Il sd fout du monde et des Villeurbannais en particulier

Signaler Répondre

avatar
jean69100 le 02/04/2018 à 13:32

Villeurbanne est devenu une zone ! Depuis 10 ans c est de pire en pire !
Bonnell consultant bfmtv

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 02/04/2018 à 12:51

Un soufflante par la Castafiore de Forcalquier !!!

Signaler Répondre

avatar
Dealerbanne le 02/04/2018 à 12:28

Bruno Bonnell explique vouloir transformer Villeurbanne bla bla

En tant que député, il n'a aucun moyen de changer Villeurbanne pendant encore 4 ans. Il a juste le pouvoir de voter ce que le gouvernement lui dit de voter.

Il dit lui même que le décret sur le 80km/h est une stupidité, sauf qu'il n'a aucun pouvoir et ne peut pas l’empêcher. Il est député mais ne peut pas empêcher les décisions stupides du gouvernement.

Et en tant que député il n'a pas de pouvoir sur Villeurbanne.

Villeurbanne, c'est des dealers à l’arrêt de tram du Tonkin, des dealers rue Georges Courteline, des racailles qui envahissent le campus de la Doua toutes les nuits, des gens pas clairs qui restent dans leur voiture toute la nuit sur le même campus, des roms (?) qui sont en train de déboiser la Feyssine à la tronçonneuse pour construire un bidonville et tous les soirs la quartier est envahi de la fumée acre de leur feux de palettes (bois traité donc toxique), c'est aussi des bus et des trams caillassés, des voitures et des motos qui roulent à 90, des fusillades/règlements de compte, la station d'épuration de la Feyssine qui fait profiter tout le quartier de la Doua/Feyssine/Croix Luizet de ses délicieuses odeurs....

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 02/04/2018 à 12:19

C'est bien connu les journalistes racontent n'importe quoi hormis les journalistes complices de la politique gouvernementale.

Signaler Répondre

avatar
Dépité le 02/04/2018 à 12:07

Il ne nous prendrait pas pour des billes, des fois, le Bonnet-Blanc et Blanc-Bonnet ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.