Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'OL disputera la Ligue des Champions la saison prochaine ! LyonMag.com

Ligue 1 : Mené à la mi-temps, l’OL s’impose grâce à Memphis et arrache sa qualification pour la C1 (3-2) - VIDEO

L'OL disputera la Ligue des Champions la saison prochaine ! LyonMag.com

Il fallait faire aussi bien que l'Olympique de Marseille pour conserver la troisième place. Alors que l'OM a rapidement fait la différence au Vélodrome pour s'imposer contre Amiens (2-1), l'OL a de son côté vaincu l'OGC Nice après avoir été mené au score (3-2). Les Lyonnais seront bien présents en Ligue des Champions la saison prochaine.

Ils ont trébuché, ils ont tremblé mais ils ont fini par se qualifier. Ce samedi, à l'occasion de la 38e et dernière journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais est venu à bout de Nice, au terme d'un match au suspens insoutenable (3-2). Les Lyonnais disputeront bien la prochaine Ligue des Champions.

 

Mais avant de faire la fête, les joueurs de l'OL ont commencé par se faire peur. Les Lyonnais débutent pourtant leur finale tambour battant. Ils exercent un pressing haut et étouffent les Niçois. Mendy (5e) puis Fekir et Tousart tentent leur chance (13e), mais leurs frappes fuient le cadre. Entre temps, l'OM ouvre le score face à Amiens par le biais de Morgan Sanson. L'OL a déjà la pression.

 

Et cette pression va s'intensifier quelques minutes plus tard. Mario Balotelli sert en profondeur Alassane Plea. Le joueur formé à l'OL ajuste Gorgelin pour ouvrir le score (0-1, 18e). Dans le même temps, l'OM double la mise avec un but de Mitroglou.

 

L'OL repart à l'attaque. De son côté, Nice, reculé en défense, empêche les Lyonnais de développer leur jeu. Aouar (23e) et Traoré (32e) sont tout proches d'égaliser, mais le gardien niçois, puis le poteau, s'interposent au but. L'OL devient brouillon et enchaîne les fautes. L'arbitre renvoie les joueurs aux vestiaires sous les huées du public.

 

À la mi-temps, l'OL court après le score sur sa pelouse pendant que l'OM mène face à Amiens, qui a réduit l'écart peu avant la mi-temps (2-1). L'OL est temporairement éjecté du podium.

 

Memphis, le héros

 

Remontés, les Lyonnais effectuent un retour tonitruant. Aouar est proche d'égaliser, mais sa frappe est déviée par le gardien niçois en corner. Sur ce même corner, Depay sert Mariano, rentré en jeu à la mi-temps pour renforcer l'attaque. L'Hisano-dominicain place sa tête juste à côté du but.

 

Quelques instants plus tard, Mendy part sur son côté gauche et sert Fekir dans la surface. Le meneur lyonnais contourne la défense avant de servir Memphis au premier poteau qui égalise (1-1, 48e).

 

Lyon ne lâche alors pas le morceau. Nice est recroquevillé dans sa surface et l'OL bénéficie de nombreuses opportunités. L'équipe pousse mais elle se fait également peur. Sur une frappe lointaine de Pléa contrée, Ballotelli se retrouve seul face à face avec Gorgelin. Mais l'Italien, surpris de ne pas être hors-jeu, frappe trop haut et manque le cadre.

 

L'heure de jeu vient d'être passée et l'OL bénéficie d'un coup-franc dangereux, légèrement à gauche du but, à 25 mètres de la cage. Fekir et Memphis sont placés pour le frapper. Le Néerlandais s'élance et frappe astucieusement en dessous du mur. Le gardien est battu, Lyon passe devant (2-1, 64e).

 

Le match commence à s'envenimer. Sur une faute de Rafael, les esprits s'échauffent. L'arbitre tente de rétablir le calme. Pléa, Rafael et Ferri (pourtant sur le banc) écopent tous d'un carton jaune.

 

Fekir ovationné mais blessé

 

Alors potentiellement qualifié, l'OL commence à former le bloc défensif. Ils ferment au maximum le jeu. Mais Nice, qui jouait sa place en C3, veut revenir. À dix minutes du terme, Pléa frappe à l'entrée de la surface et Gorgelin réalise un arrêt de grande classe. Mais sur le corner suivant, le gardien lyonnais se troue. Une immense partie de billard se déroule dans la surface lyonnaise et Marcelo parvient miraculeusement à sortir le ballon.

 

La fin du match approche. Fekir, qui a probablement joué son dernier match avec son club formateur, sort sous l'ovation du public, mais en boitant. Il semble touché après le centre adressé à Mariano, qui a vu sa frappe repoussée par le poteau.

 

À peine le jeu repris, l'OL profite d'un contre rapide. Traoré trouve en profondeur Memphis. En un contre un avec Benitez, le héros néerlandais pique son ballon pour s'offrir un triplé et le but du break (3-1, 86e).

 

Lyon se croit alors qualifié pour la C1. Mais à peine le coup d'envoi donné, Pléa profite du relâchement adverse pour inscrire un doublé et réduire le score (3-2, 88e). Le stade tremble.

 

L'arbitre de touche indique quatre minutes de temps additionnel. Les opportunités se multiplient dans les deux camps et l'OL manque à plusieurs reprises la dernière passe pour le 4 à 2. Les Lyonnais finissent par conserver le ballon pendant que le temps additionnel déroule. Traoré bénéficie d'une faute sur le côté droit. Les quatre minutes sont écoulées, l'arbitre siffle la fin du match et le public exulte.

 

Grâce à ce succès arraché mais non démérité, l'OL termine donc 3e du championnat de Ligue 1. Le club bénéficie du succès de l'Atletico Madrid en Ligue Europa pour se qualifier directement pour les phases de poules de la Ligue des Champions. Ils accompagneront ainsi Paris et Monaco en C1. De son côté, Marseille doit se contenter de la Ligue Europa, qu'ils disputeront en compagnie de Rennes et Bordeaux.



Tags : ol | OGC Nice | Ligue 1 | Memphis | victoire | qualification |

Commentaires 11

Déposé le 28/05/2018 à 21h12  
Par Sturlat. Citer

J Lutars a écrit le 22/05/2018 à 10h00

n'exister que pour critiquer l'OL sur lyonmag, toute une philosophie

...et pourtant, philosophie qui te fait réagir quand même...preuve de son attrait pour ton égo mortifié !

Déposé le 22/05/2018 à 10h00  
Par J Lutars Citer

Champion du monde des envieux a écrit le 20/05/2018 à 14h48

Compter sur la défaite des autres pour exister........ Toute la philosophie de l'OL.

n'exister que pour critiquer l'OL sur lyonmag, toute une philosophie

Déposé le 21/05/2018 à 17h10   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par bibiloulou Citer

voici les supporterslyonnais https://youtu.be/DFAIpE5HFus

Déposé le 21/05/2018 à 03h04   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par bibiloulou Citer

championnat français vraiment faible je regarde que le championnat espagnol

Déposé le 20/05/2018 à 14h48  
Par Champion du monde des envieux Citer

ttKC69 a écrit le 20/05/2018 à 14h25

Qu'est ce que ça fait plaisir que l'OL soit qualifié grâce à la défaite de l'OM face à l'Atletico!

Compter sur la défaite des autres pour exister........ Toute la philosophie de l'OL.

Déposé le 20/05/2018 à 14h25  
Par ttKC69 Citer

Qu'est ce que ça fait plaisir que l'OL soit qualifié grâce à la défaite de l'OM face à l'Atletico!

Déposé le 20/05/2018 à 12h31  
Par et oui Citer

Je me marre a écrit le 20/05/2018 à 11h54

Les marseillais jouent la finale quand les chèvres perdent à domicile en 8 ème.

et oui, l'OL ayant bénéficié de la victoire de l'Atlético sur Marseille, sinon c'était encore sur le bord de la route cette année.
Vraiment pas de quoi pavoiser pour ces lyonnais parce qu'on va se marrer lors du tirage des phases de poules.

Déposé le 20/05/2018 à 11h54  
Par Je me marre Citer

OK a écrit le 19/05/2018 à 23h29

Lyon, Monaco, PSG en finale. Ils sont où les marseillais !

Les marseillais jouent la finale quand les chèvres perdent à domicile en 8 ème.

Déposé le 20/05/2018 à 08h36  
Par Décinois Citer

Une soirée magique, un score magique, un stade magique ! bravo les gars ! :)

Déposé le 20/05/2018 à 04h13  
Par kamel69110 Citer

Quel stade,quelle ambiance !!!

Déposé le 19/05/2018 à 23h29  
Par OK Citer

Lyon, Monaco, PSG en finale. Ils sont où les marseillais !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.