Part-Dieu : la galère avec la fermeture du Tunnel Vivier-Merle

Part-Dieu : la galère avec la fermeture du Tunnel Vivier-Merle
Le futur boulevard Vivier-Merle - DR SPL Lyon Part-Dieu

Après la réouverture du tunnel Brotteaux-Servient, qui avait été bloqué dans le cadre du réaménagement du quartier de la Part-Dieu, c'est au tour du tunnel Vivier-Merle d'être fermé à la circulation ce lundi.

Il sera donc impossible pour les automobilistes d'emprunter ce tunnel pour rejoindre le quartier de la gare. Néanmoins les transports en commun, les cyclistes et les piétons ne sont pas concernés par cette fermeture.

Alors que le quartier subit depuis plusieurs mois déjà de nombreuses perturbations dues aux travaux de restructuration de l'espace Part-Dieu, la fermeture de ce tunnel à la circulation risque de compliquer encore plus les choses d'autant que les travaux devraient finir d'ici fin 2019.

C'est tout le quartier autour de la gare du 3e arrondissement de Lyon, qui sera fermé aux véhicules car en plus du tunnel Vivier-Merle, le passage Pompidou sera également bloqué jusqu'en 2022.

Des travaux de réaménagement et de prolongement

Le tunnel qui fait actuellement 700 mètres devrait être prolongé d'un peu plus de 100 mètres au niveau de la rue Paul Bert jusqu'à la Place Béraudier. 

Ce nouveau tunnel permettra, en plus de fluidifier la circulation, de fournir également un nouvel accès au nouveau parking souterrain de 500 places, qui sera créer juste au-dessous de la place. Un parking qui accueillera au -1 les livraisons et les taxis, et aux autres niveaux inférieurs les autres véhicules.

Des itinéraires alternatifs pour les automobilistes

Pour pallier aux perturbations des travaux, plusieurs itinéraires sont conseillés. Si les conducteurs souhaitent accéder à la gare par le nord de l'agglomération il faudra alors emprunter l'A43 puis le boulevard Stalingrad ou le Quai Charles de Gaulle. Par le sud à la sortie de porte de Gerland il sera préférable de passer par la route de Vienne ou l'avenue Jean Jaurès.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tatonette le 30/05/2018 à 09:24
Stop a écrit le 29/05/2018 à 15h26

Ce ne sont pas les travaux que je critique, mais la façon dont ils sont menés, sans réflexion globale !
Par exemple, débuter les travaux sur Vivier-Merle en s'assurant que les voitures auront des axes appropriés pour éviter le quartier (Lafayette, Garibaldi, Félix-Faure, Gambetta, Vilette).
Au lieu de ça, les rares axes permettant de contourner Vivier-Merle ont été systématiquement "revisités", histoire de s'assurer qu'ils deviendront impraticables en période de pointe.
Qui a décidé de fermer simultanément les différents tunnels ? Qui a supprimé les parkings dépose-minute, obligeant tout d'abord les voyageurs à se jeter dans Vivier-Merle puis maintenant à contourner tout le quartier pour atteindre la place de Francfort ?
Même des étudiants en urbanisme n'auraient pas bâclé un tel projet à ce point !
Et qui paie ? Les riverains...

Les tunnels n'ont pas été fermés en même temps, au contraire : Le tunnel Vivier Merle a été fermé après le tunnel Brotteaux-Servient ait ré-ouvert.
Le dépose minute a fermé définitivement car il est au coeur du réaménagement.
Quand aux parkings minutes, celui de la Place de Francfort a été réaménagé, puis réouvert après que celui de Vivier Merle ait fermé... donc difficile de faire mieux...

Signaler Répondre

avatar
Pastaga le 29/05/2018 à 19:05

Lyon paie ici les conséquences d'un sous-investissement chronique dans les transports et de la gentryfication de son centre ville.. La ville n'est pas à la hauteur de l'image qu'elle se donne.

Signaler Répondre

avatar
Moi le 29/05/2018 à 18:11

@stop
C'est peut être fait exprès : la métropole dépense des centaines de millions dans les transports en communs
Créer du bordel, cela incite les automobilistes à prendre le métro ou le vélo : réduction de pollution qui coûte bcp d'argent public et éventuellement meilleure santé de l'usager (velo ou à pieds)
Et sinon ca rentabilise les investissements dans les transports ne commun
La métropole ne touche rien venant des voitures (les taxes vont à la région ou à l'état) en plus

Signaler Répondre

avatar
Stop le 29/05/2018 à 15:26
Rasle bol 69 a écrit le 28/05/2018 à 18h17

J'habite dans le 3e, à proximité de la Part Dieu. Oui la circulation est actuellement difficile, mais il était indispensable d'engager cette modernisation avant la congestion de la gare et du quartier. Passez plus loin si ce n'est que du transit et réalisez que ces bouchons ne sont rien à côté de ceux de Paris.

Ce ne sont pas les travaux que je critique, mais la façon dont ils sont menés, sans réflexion globale !
Par exemple, débuter les travaux sur Vivier-Merle en s'assurant que les voitures auront des axes appropriés pour éviter le quartier (Lafayette, Garibaldi, Félix-Faure, Gambetta, Vilette).
Au lieu de ça, les rares axes permettant de contourner Vivier-Merle ont été systématiquement "revisités", histoire de s'assurer qu'ils deviendront impraticables en période de pointe.
Qui a décidé de fermer simultanément les différents tunnels ? Qui a supprimé les parkings dépose-minute, obligeant tout d'abord les voyageurs à se jeter dans Vivier-Merle puis maintenant à contourner tout le quartier pour atteindre la place de Francfort ?
Même des étudiants en urbanisme n'auraient pas bâclé un tel projet à ce point !
Et qui paie ? Les riverains...

Signaler Répondre

avatar
@CQFD le 29/05/2018 à 13:42
CQFD. a écrit le 28/05/2018 à 16h40

En même temps construire et sur- construire des zones d'habitations, de commerces, de loisirs, de travail pendant des décennies pour ensuite bannir la voiture....

c'est a minima stupide, d'autant que ceux qui décident de cela ne prennent pas les transport en commun mais des voitures avec chauffeur.

Parce qu'avoir une voiture avec chauffeur permet d'éviter les bouchons ?

Parce qu'il aurait été préférable de ne construire ni bureau ni logement ces 30 dernières années ?

Il suffit pourtant de se déplacer autrement qu'en voiture pour bien circuler à l'heure de pointe...

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 28/05/2018 à 18:17
Stop a écrit le 28/05/2018 à 12h44

Le quartier est devenu invivable.
Ces tranches de travaux auraient dû être anticipées. De nouvelles voies auraient dû être mises en place pour désengorger le quartier qui est à saturation.
Le cours Lafayette n'aurait jamais dû être réduit à 1 seule voie, cela paralyse la Part-Dieu et ses alentours !

J'habite dans le 3e, à proximité de la Part Dieu. Oui la circulation est actuellement difficile, mais il était indispensable d'engager cette modernisation avant la congestion de la gare et du quartier. Passez plus loin si ce n'est que du transit et réalisez que ces bouchons ne sont rien à côté de ceux de Paris.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 28/05/2018 à 16:40
Armand a écrit le 28/05/2018 à 13h29

C'était certes un énorme capharnaüm ce matin, doublé d'une journée de grève sncf! Mais tant que les gens continuent de prendre seul leur voiture, c'est que d'une manière ou d'une autre, ils acceptent de passer autant de temps dans les bouchons.

En même temps construire et sur- construire des zones d'habitations, de commerces, de loisirs, de travail pendant des décennies pour ensuite bannir la voiture....

c'est a minima stupide, d'autant que ceux qui décident de cela ne prennent pas les transport en commun mais des voitures avec chauffeur.

Signaler Répondre

avatar
dehem le 28/05/2018 à 15:44
Mobilité a écrit le 28/05/2018 à 14h40

Je m'attendais à un lundi noir, et bien franchement j'ai été agréablement surpris. J'ai le sentiment que les lyonnais avait été informés et se sont adaptés en contournant la Part-Dieu plus largement.

On avançais lentement, mais la circulation n'était pas complètement bloquée.

Seulement 20 minutes pour parcourir la distance de 100 mètres entre l'avenue Pompidou et l'entrée du parking de mon entreprise.

Signaler Répondre

avatar
Mobilité le 28/05/2018 à 14:40

Je m'attendais à un lundi noir, et bien franchement j'ai été agréablement surpris. J'ai le sentiment que les lyonnais avait été informés et se sont adaptés en contournant la Part-Dieu plus largement.

On avançais lentement, mais la circulation n'était pas complètement bloquée.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 28/05/2018 à 13:30

Il était plus que temps de moderniser la gare de la Part-Dieu et ses abords. Il y a évidemment une période difficile à passer mais l'enjeu en vaut la peine.

Signaler Répondre

avatar
Armand le 28/05/2018 à 13:29

C'était certes un énorme capharnaüm ce matin, doublé d'une journée de grève sncf! Mais tant que les gens continuent de prendre seul leur voiture, c'est que d'une manière ou d'une autre, ils acceptent de passer autant de temps dans les bouchons.

Signaler Répondre

avatar
Stop le 28/05/2018 à 12:44

Le quartier est devenu invivable.
Ces tranches de travaux auraient dû être anticipées. De nouvelles voies auraient dû être mises en place pour désengorger le quartier qui est à saturation.
Le cours Lafayette n'aurait jamais dû être réduit à 1 seule voie, cela paralyse la Part-Dieu et ses alentours !

Signaler Répondre

avatar
BERAT le 28/05/2018 à 12:17

Voilà ce que je disais il y a quelques jours dans un communiqué sur le non-dit de la fermeture de Vivier-Merle :
https://www.pierreberat-lyon3.com/fermeture-de-vivier-merle-le-non-dit-du-projet/

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.