Tottenham propose 40 millions d'euros à l'OL pour s'offrir Ndombele

Tottenham propose 40 millions d'euros à l'OL pour s'offrir Ndombele
Tanguy Ndombele - LyonMag

Une offre devant laquelle Jean-Michel Aulas ne serait pas prêt à se plier.

Tottenham a entamé les discussions avec le club rhodanien et serait prêt à acheter Tanguy Ndombele pour 40 millions d'euros. Néanmoins, le président de l'Olympique Lyonnais attendrait une proposition à hauteur de 60 millions d'euros pour commencer à réfléchir au transfert de son milieu de terrain, comme le rapporte L'Equipe.

Acheté à Amiens pour un montant de 12 millions d'euros après un prêt concluant, Tanguy Ndombele (21 ans) s'est révélé au sein du collectif lyonnais cette saison. Disputant 32 matchs avec l'OL, l'international Espoir s'est attiré le regard des plus grands clubs européens dont Chelsea et le PSG. Le club parisien, n'ayant pas entamé de réelle discussion à propos de Ndombele, a fait savoir qu'en cas d'"avancée notable dans un éventuel transfert, il aimerait être tenu au courant, au cas où".

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CARTON D'ROUGE le 03/07/2018 à 08:52

Encore un signe évident d'une faillite annoncée avec lucidité depuis 10 ans !

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 30/06/2018 à 21:33
joke a écrit le 22/06/2018 à 21h04

"Il y avait tellement de monde qui allait sur ce site"... au moins chez carton rouge, on ne pourra pas vous reprocher d'avoir perdu le sens de l'auto-dérision :)

.....et il y avait tellement de monde un jour de 2014 pour mettre fin à la mascarade de louloute.....:))
.....et si je rebondis, ce serait punaises et cafards qui auraient mis dehors l'ex maire ?
ah ah ah, mais oui, c'est que ça pique ces bestioles.....:))

Signaler Répondre

avatar
joke le 22/06/2018 à 21:04
La normalité du net a écrit le 21/06/2018 à 11h30

Oui c'est normal puisque (on vous l'a déjà écrit), le combat pour empêcher la construction de ce stade par des citoyens qui n'en voulait pas chez eux, est terminé.

Il y avait tellement de monde qui allait sur ce site, que ce "passage" intéresse toujours ceux qui "marchandise" quoi que ce soit.

Il en va de même pour le site : http://www.ol.com

un site qui, visiblement, propose de la marchandise humaine.

"Il y avait tellement de monde qui allait sur ce site"... au moins chez carton rouge, on ne pourra pas vous reprocher d'avoir perdu le sens de l'auto-dérision :)

Signaler Répondre

avatar
La normalité du net le 21/06/2018 à 11:30
question? a écrit le 21/06/2018 à 10h04

Heu c'est normal que quand on va sur votre site on tombe sur une boite de punaises de lit?

Oui c'est normal puisque (on vous l'a déjà écrit), le combat pour empêcher la construction de ce stade par des citoyens qui n'en voulait pas chez eux, est terminé.

Il y avait tellement de monde qui allait sur ce site, que ce "passage" intéresse toujours ceux qui "marchandise" quoi que ce soit.

Il en va de même pour le site : http://www.ol.com

un site qui, visiblement, propose de la marchandise humaine.

Signaler Répondre

avatar
question? le 21/06/2018 à 10:04
Punaises et Cafards a écrit le 18/06/2018 à 15h06

Oulala notre papy n'a toujours pas digéré de s'être fait piqué son site internet, haha!
Allez, pour le fun, ce site n'a jamais aussi bien marché:
https://www.carton-rouge-decines.fr/

Heu c'est normal que quand on va sur votre site on tombe sur une boite de punaises de lit?

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 20/06/2018 à 20:26
Punaises et Cafards a écrit le 18/06/2018 à 15h06

Oulala notre papy n'a toujours pas digéré de s'être fait piqué son site internet, haha!
Allez, pour le fun, ce site n'a jamais aussi bien marché:
https://www.carton-rouge-decines.fr/

.....et si je rebondis, ce serait punaises et cafards qui auraient mis dehors l'ex maire ?
ah ah ah, mais oui, c'est que ça pique ces bestioles.....:))

Signaler Répondre

avatar
CARTON D'ROUGE le 19/06/2018 à 08:15
oui mais... a écrit le 18/06/2018 à 16h53

Quand même, le site www.ol.com qui arrive chez des chinois et qui apparemment donne accès à certaines prestations tarifées... on est raccord non ?

Ce site est effectivement le mal et le vice absolu !

P.S : et Bravo pour votre "chez des chinois" tellement.... je ne trouve même pas le mot....tellement Carton d'rouge ! ....

Signaler Répondre

avatar
oui mais... le 18/06/2018 à 16:53
Punaises et Cafards a écrit le 18/06/2018 à 15h06

Oulala notre papy n'a toujours pas digéré de s'être fait piqué son site internet, haha!
Allez, pour le fun, ce site n'a jamais aussi bien marché:
https://www.carton-rouge-decines.fr/

Quand même, le site www.ol.com qui arrive chez des chinois et qui apparemment donne accès à certaines prestations tarifées... on est raccord non ?

Signaler Répondre

avatar
Punaises et Cafards le 18/06/2018 à 15:06
Le site to be ! a écrit le 18/06/2018 à 13h41

une seule réponse :

www.ol.com

:D

Oulala notre papy n'a toujours pas digéré de s'être fait piqué son site internet, haha!
Allez, pour le fun, ce site n'a jamais aussi bien marché:
https://www.carton-rouge-decines.fr/

Signaler Répondre

avatar
Le site to be ! le 18/06/2018 à 13:41
CARTON D'ROUGE a écrit le 18/06/2018 à 13h22

Moi ça me passionne ce débat sur "football et esclavage" !

Merci qui ? Merci le carton d'rouge !

Le père esclavagiste Hélas est en faillite ! o:)

une seule réponse :

www.ol.com

:D

Signaler Répondre

avatar
CARTON D'ROUGE le 18/06/2018 à 13:22

Moi ça me passionne ce débat sur "football et esclavage" !

Merci qui ? Merci le carton d'rouge !

Le père esclavagiste Hélas est en faillite ! o:)

Signaler Répondre

avatar
VOus le faites exprès c'est ça ? le 18/06/2018 à 12:47
relativisons a écrit le 18/06/2018 à 12h42

Y a des clauses de non-concurrence par exemple.

Pour le foot, l'humain dont on vend le contrat a généralement touché une prime conséquence à la signature. De quoi nuancer une assimilation à l'esclavage...

Quand on n'a pas le droit de partir sans dédommager son employeur, ça s'appelle comment ?

Vous, si vous voulez partir de votre job, vous devez dédommager votre employeur ?

Il me semble qu'au temps de l'esclavage, on devait "racheter" sa liberté.

Vous voyez le parallèle de ce marchandage d'humains ?

Signaler Répondre

avatar
relativisons le 18/06/2018 à 12:42
Qui veut mon produit ? a écrit le 18/06/2018 à 11h53

A la différence essentielle que votre contrat de travail n'a pas de "valeur" en soi. Si vous changez d'entreprise, elle ne va pas "acheter" votre contrat.

Au foot, l'humain est un produit dont on vend le contrat.

Y a des clauses de non-concurrence par exemple.

Pour le foot, l'humain dont on vend le contrat a généralement touché une prime conséquence à la signature. De quoi nuancer une assimilation à l'esclavage...

Signaler Répondre

avatar
Qui veut mon produit ? le 18/06/2018 à 11:53
DUONQ a écrit le 18/06/2018 à 11h38

Euh oui, et c'est pareil sur le marché du travail. Rien de neuf hein...

A la différence essentielle que votre contrat de travail n'a pas de "valeur" en soi. Si vous changez d'entreprise, elle ne va pas "acheter" votre contrat.

Au foot, l'humain est un produit dont on vend le contrat.

Signaler Répondre

avatar
DUONQ le 18/06/2018 à 11:38
Qui veut mon produit ? a écrit le 18/06/2018 à 10h44

Le marché continue !
Il est beau, il est fort, et il vous rapportera plein de pognon !
Humains à vendre.

Euh oui, et c'est pareil sur le marché du travail. Rien de neuf hein...

Signaler Répondre

avatar
Qui veut mon produit ? le 18/06/2018 à 10:44

Le marché continue !
Il est beau, il est fort, et il vous rapportera plein de pognon !
Humains à vendre.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.