Lyon : il maquille le meurtre de sa femme en suicide

Lyon : il maquille le meurtre de sa femme en suicide
Lyonmag

Ce samedi, une violente dispute de couple a fini en drame dans le quartier de la Croix-Rousse.

 

Aux alentours de 5h30, ce samedi, le corps d’une femme est retrouvé sur le trottoir, dans le quartier de la Croix-Rousse, à Lyon. Le mari a expliqué à la police qu’il s'était disputé avec sa femme. Ce dernier la fait passer pour dépressive, en racontant qu'elle s'est jetée par la fenêtre et a chuté de trois étages. Cependant, pris de remords, l’homme s'est livré à la police, en expliquant que sa femme ne s’était pas suicidée, mais qu’il l’avait bien tuée. Il l’aurait étranglée en lui faisant "une clé de bras au cou", explique le Progrès. Le rapport de l’autopsie a confirmé les aveux du mari. 

Ce mercredi, l’homme a été mis en examen pour homicide volontaire. Il a ensuite été placé à la maison d’arrêt de Corbas, pour attendre son jugement.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zig le 19/08/2018 à 14:21
Bianca a écrit le 19/08/2018 à 11h09

Chut il faut surtout pas le dire, c'est un secret.

C'est aussi un vieux principe de l'homéopathie soigner à petites doses le mâle par le mal, ou l'inverse, ou les 2.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 19/08/2018 à 11:09
Mme Michu a écrit le 18/08/2018 à 13h33

Une pensée à tous les femmes qui ont supprimé leur époux avec du poison distillé sur une longue période.

Chut il faut surtout pas le dire, c'est un secret.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 18/08/2018 à 15:26
Mme Michu a écrit le 18/08/2018 à 13h33

Une pensée à tous les femmes qui ont supprimé leur époux avec du poison distillé sur une longue période.

Elles sont plus malignes que nous, un petit peu de poison tous les jours dans le poisson grillé et le mari meurt.

Y a plus qu'à dire qu'il ne voulait pas soigner sa cirrhose et c'est réglé.

Signaler Répondre

avatar
Mme Michu le 18/08/2018 à 13:33

Une pensée à tous les femmes qui ont supprimé leur époux avec du poison distillé sur une longue période.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 18/08/2018 à 09:10

Bianca:

Je dirais plutôt que c'est une grande dame avec qui je n'ai jamais eus d'atomes crochus.
J'ai eu un bon psy pour analyser le problème et je n'en garde pas de complexe.
Je suis juste resté phobique de La Grammaire.

Mais ce n'est pas demain que je la jetterais par la fenêtre pour m'en débarrasser...

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 18/08/2018 à 00:58
Zig a écrit le 17/08/2018 à 23h44

À lire la "rudesse" de certains commentaires sur d'autres posts, Il y a bien pire qu'un tendre époux qui étrangle son épouse depressive avant de la jeter par la fenêtre pour faire croire à un suicide.

Ça ne m'étonne donc pas que la police n'est pas regardé tout de suite l'affaire de plus près.

Le pauvre epoux il a faillit être un bon veuf épleuré à l'insu de son plein gré.

D'ailleurs ce n'est pas le premier mari (assassin) qui nous fait le coup.
Rappelez vous le mari de la joggeuse.

Si l'epoux Croix Roussien ne c'était pas dénoncé, il aurait fallut le flaire d'une capitaine Marleau pour dénouer l'affaire, comme à la TV.

Ou juste un bon médecin légiste, ce qui n'aurait sûrement pas tardé à être fait.

C'est peut-être pour cela d'ailleurs qu'il s'est dénoncé, la thèse du suicide étant trop "belle" pour être vraie et faire long feu.

Tu es fâché avec la grammaire ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 17/08/2018 à 23:44

À lire la "rudesse" de certains commentaires sur d'autres posts, Il y a bien pire qu'un tendre époux qui étrangle son épouse depressive avant de la jeter par la fenêtre pour faire croire à un suicide.

Ça ne m'étonne donc pas que la police n'est pas regardé tout de suite l'affaire de plus près.

Le pauvre epoux il a faillit être un bon veuf épleuré à l'insu de son plein gré.

D'ailleurs ce n'est pas le premier mari (assassin) qui nous fait le coup.
Rappelez vous le mari de la joggeuse.

Si l'epoux Croix Roussien ne c'était pas dénoncé, il aurait fallut le flaire d'une capitaine Marleau pour dénouer l'affaire, comme à la TV.

Ou juste un bon médecin légiste, ce qui n'aurait sûrement pas tardé à être fait.

C'est peut-être pour cela d'ailleurs qu'il s'est dénoncé, la thèse du suicide étant trop "belle" pour être vraie et faire long feu.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 17/08/2018 à 23:43

À lire la "rudesse" de certains commentaires sur d'autres posts, Il y a bien pire qu'un tendre époux qui étrangle son épouse depressive avant de la jeter par la fenêtre pour faire croire à un suicide.

Ça ne m'étonne donc pas que la police n'est pas regardé tout de suite l'affaire de plus près.

Le pauvre epoux il a faillit être un bon veuf épleuré à l'insu de son plein gré.

D'ailleurs ce n'est pas le premier mari (assassin) qui nous fait le coup.
Rappelez vous le mari de la joggeuse.

Si l'epoux Croix Roussien ne c'était pas dénoncé, il aurait fallut le flaire d'une capitaine Marleau pour dénouer l'affaire, comme à la TV.

Ou juste un bon médecin légiste, ce qui n'aurait sûrement pas tardé à être fait.

C'est peut-être pour cela d'ailleurs qu'il s'est dénoncé, la thèse du suicide étant trop "belle" pour être vraie et faire long feu.

Signaler Répondre

avatar
ben tozzie kamel le 17/08/2018 à 19:52

et ta soeur elle a son permis?

Signaler Répondre

avatar
Incompétents ! le 17/08/2018 à 18:41

En lisant l'article du Progrès, on apprend que le parquet n'avait pas demandé de placement en garde à vue...

Attendez ce type étrangle cette femme, ce qui laisse des traces au niveau du cou, notamment, et les policiers gobent la théorie du suicide ??????????????

Là il y a vraiment un soucis de compétences et manque de professionnalisme des policiers !!!

Parce que si ce meurtrier n'avait pas eu de "remords", ce crime serai resté impuni, puisque non découvert.

J'espère que la famille de cette dame vont déposer plainte contre l'état, voir saisir l'IGS pour manquements.

Signaler Répondre

avatar
ADELLINE le 17/08/2018 à 15:01

Franchement, les mecs vous en êtes où ?

et on traite cela comme un fait divers !

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 17/08/2018 à 14:19

Pourquoi il a avoué. Il avait réussi a convaincre la police ! Il aurait pu partir en Amérique du sud.

Toujours avoir son passeport à jour.

Signaler Répondre

avatar
Sami69 le 17/08/2018 à 12:48

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.