En supériorité numérique, Lyon est tenu en échec à Caen (2-2) - VIDEO

À quatre jours d'un premier déplacement européen, l'OL n'a pas rassuré.

En supériorité numérique, Lyon est tenu en échec à Caen (2-2) - VIDEO
Nabil Fekir a inscrit son premier but cette saison - LyonMag.com

Ce samedi, à l'occasion de la 5e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais n'est pas parvenu à s'imposer à Caen (2-2). Le match a été riche en rebondissements.

Les Caennais débutent leur rencontre en exerçant un pressing haut et un engagement intense. Ninga déboule depuis le côté gauche et s'infiltre dans la surface. Mais l'attaquant ne peut ouvrir son pied et Lopes se couche bien pour stopper la frappe. La défense lyonnaise réalise de nombreuses fautes dans les vingt premières minutes, à l'image de Ferland Mendy qui récolte un carton jaune après un mauvais tacle sur Claudio Beauvue.

Mais l'intensité caennaise s'essouffle peu à peu et l'OL parvient à aller de l'avant. Servi dans le dos, Bertrand Traoré rentre dans la surface depuis son côté droit. Mais le joueur préfère donner le ballon à Dembélé plutôt que de frapper et sa passe est contrée par Djiku. Caen commence à son tour à enchainer les fautes et Oniange provoque un coup franc à l'entrée de la surface de réparation. Côté droit, Nabil Fekir enroule sa frappe en direction du filet gauche. Samba anticipe de l'autre côté et est pris à contre-pied. L'OL ouvre le score juste avant la pause (0-1, 45e)

Une défense lyonnaise dépassée

La partie est rapidement relancée en seconde période. Sur un dégagement caennais, la défense lyonnaise est trop passive. Seul face à trois attaquants, Lopes joue les libéros mais manque son intervention sur Beauvue. Ferland Mendy tacle dans la surface pour éviter le but. Le défenseur touche le ballon mais fauche également l'ancien Lyonnais. L'arbitre désigne le point de pénalty et Beauvue remporte son face à face avec Lopes, pourtant parti du bon côté (1-1, 51e).

Mais à peine le jeu repris que Caen va se retrouver en infériorité numérique. Dans un duel entre Fekir et Djiku, le défenseur monte son pied haut et heurte violemment Fekir à la tête. L'arbitre sort le carton rouge.

Lyon pousse et s'installe dans le camp adverse. Les occasions s'enchainent, mais Aouar (67e), Traoré (69e) ou encore Terrier (70e) n'ajustent pas assez leur frappe. Puis c'est la sanction. Sur le côté gauche, Fajr obtient un coup-franc, concédé par Marcelo. Fajr le tire au premier poteau où il trouve victorieusement Oniange (2-1, 72e).

Les réactions lyonnaises ne se font pas attendre. À la suite d'un corner, Denayer trouve la barre transversale (75e). Trois minutes plus tard, Dembélé voit sa tête repoussée sur sa ligne par Samba. Lyon part à l'assaut du but adverse. Servi par Depay, Mendy dribble sur son côté gauche puis rentre dans la surface. Il enroule sa frappe du droit et bat Brice Samba (2-2, 88e).

Caen finit le match à neuf après l'expulsion de Sankoh, coupable d'un mauvais geste sur Rafael. Depuis la ligne du milieu de terrain, Ninga part dans le ultimes secondes en contre, mais il est repris par la défense lyonnaise dans la surface. L'arbitre siffle la fin d'un match intense et à l'ambiance tendue entre les deux équipes.

Avec ce partage des points, Lyon occupe provisoirement la 6e place du championnat. L'équipe est attendue mercredi, à Manchester, pour le premier match de Ligue des Champions. Ils accueilleront ensuite Marseille dimanche prochain.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Free OL le 16/09/2018 à 17:32

Une pétition pour que le Gourou vende et se casse ?

Signaler Répondre

avatar
demotivés le 16/09/2018 à 14:37

Comment peut on être motivé quand on a un salaire de misère entre 200.000€ et 1.000.000d'€ par mois ? Il ne faut pas demander l'impossible ! Merci !

Signaler Répondre

avatar
Free OL le 16/09/2018 à 09:16

Denayer mais Morel est bien meilleur que lui bon choix messieurs

Signaler Répondre

avatar
Bêêêê!!! le 16/09/2018 à 08:51

Allez les moutons continuez de payer pour les bénéfices d'Aulas le grand

Signaler Répondre

avatar
joaben69 le 16/09/2018 à 07:27

Aucun rythme ; aucune organisation de jeu; aucune volonté d’aller de l’avant; un spectacle pitoyable. Quel est le problème ?

Signaler Répondre

avatar
11 à 9 le 15/09/2018 à 23:38

et ils étaient 11 contre 9...les brélons de l'OL.
quelle honte, c'est quoi cette équipe de chèvres, au lieu de courir sur le gazon, ils feraient aussi bien de le brouter !

Signaler Répondre

avatar
Free OL le 15/09/2018 à 20:40

Les matches se suivent et se ressemblent PITOYABLE que personnes ne se rendent au GP contre Marseille .
Quelle honte

Signaler Répondre

avatar
bonberos69 le 15/09/2018 à 20:07

A chier ! Pas d esprit d équipe pas de cohésion, un capitaine transparent, dés défenseurs lents au possible, des attaquants mauvais ( Traoré tu es une buse) et un entraîneur à la rue ! Et un président qui promet monts et merveilles et à la fin un recrutement de Merde ! A CHIER !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.