La direction de Caterpillar déboutée

Décision rendue en début d'après-midi par le juge des référés du tribunal de grande instance de Grenoble. Il donne quinze jours au comité d’entreprise et à la direction pour organiser de nouvelles réunions. La direction de Caterpillar-France demandait la validation du plan social prévoyant 733 suppressions d'emplois dans les deux usines françaises du groupe à Grenoble et Echirolles. Dans la matinée, des représentants du personnel avaient été reçus en préfecture pour demander la nomination d'un médiateur. Plusieurs centaines de salariés étaient par ailleurs en grève aujourd’hui alors que l’activité devait reprendre après plusieurs semaines de chômage technique.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.