Condamné pour avoir envoyé plus de 11 000 SMS à son ex

Condamné pour avoir envoyé plus de 11 000 SMS à son ex
Photo d'illustration - LyonMag

Cet homme de 32 ans était jugé ce mercredi au tribunal correctionnel de Lyon.

Il avait été interpellé après avoir menacé de mort dimanche son ex-compagne. En comparution immédiate, le trentenaire a également dû s’expliquer sur les 11 000 SMS envoyés à la victime mais aussi sur les plus de 400 appels réalisés sur les six derniers mois.

La cause de leur brouille ? Un avortement réalisé au printemps.

Le Rhodanien, qui a nié les menaces de mort, a finalement été condamné à douze mois de prison dont trois mois ferme, conformément aux réquisitions du parquet. Il a également l'interdiction d'entrer en contact avec sa victime.

X

Tags :

SMS

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bianca le 23/11/2018 à 10:15

Bien entendu il ne peut pas porter plainte si elle avorte sans son consentement. Mais si j'avais été responsable d'ub accident lui causant la perte de son fœtus, sûr que cela aurait été un facteur aggravant pour la peine prononcée à mon encontre. 2poids 2 mesures.

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 23/11/2018 à 01:10

Condamné : oui, mais il entre dans le livre des records !

Signaler Répondre

avatar
inconnudu 69 le 22/11/2018 à 08:04

Les SMS sont compris dans l'abonnement !!!! LOL

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.