Plus de 2 300 lycéens manifestent à Lyon ce vendredi matin

Plus de 2 300 lycéens manifestent à Lyon ce vendredi matin
Plusieurs milliers de lycéens mobilisés à Lyon ce vendredi - LyonMag

Une manifestation est en cours dans les rues de la capitale des Gaules.

Mise à jour à 10h58 : la police annonce le chiffre de 2 300 manifestants en cette fin de matinée aux abords de la place Jean Macé. Un hélicoptère de la préfecture est mobilisé au dessus du cours Gambetta.

Les lycéens n’ont cependant pas attendu ce nouveau rassemblement pour se faire entendre. Ils étaient déjà présents en début de matinée sur la place des Terreaux ou encore au niveau de l’Hôtel de Ville où de nombreux policiers sont mobilisés pour encadrer le groupe composé de plusieurs centaines de jeunes.

Des tensions ont également été signalées devant le lycée Jean-Paul Sartre à Bron ou encore devant le lycée Ampère dans le 1er arrondissement où les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les jeunes voulant bloquer les entrées des établissements.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
existence précède l'essence le 10/12/2018 à 18:18
Post monétaire a écrit le 10/12/2018 à 11h16

ça montre surtout une jeunesse qui ne trouve "aucune solution pour exister".

En être réduit à avoir comme ambition de se faire arrêter pour exister...

Choquant non ?
C'est un problème de valeurs, un problème philosophique, mais la philo au sein d'une société où le fric impose sa dictature, c'est.... "de la merde" aux yeux de quasi tout le monde.

Idem pour la psychologie et comprendre le "pourquoi" de ces agissements qui paraissent complètement "hors sens"...

le jeune est un peu comme Pm qui inonde le forum pour se faire remarquer et tenter d'avoir de la reconnaissance et exister malgré sa vison d'un monde parallèle

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/12/2018 à 11:16
Sakura a écrit le 07/12/2018 à 13h05

Une jeune ce matin, regardait de loin un.attroupement et dès qu elle a vu les policiers sortir de leur voiture, s est dirigée vers en disant à sa copine : j y vais, je veux me faire arrêter.

Franchement , désolée mais à certains jeunes ce n est le savoir qu il faut leurs transmettre mais leurs greffer un cerveau.

Et pour les jeunes et moins jeunes qui cassent , propose qu on aille chez eux et casser leurs biens propres, et après on verra si ils trouveront cela amusant..

ça montre surtout une jeunesse qui ne trouve "aucune solution pour exister".

En être réduit à avoir comme ambition de se faire arrêter pour exister...

Choquant non ?
C'est un problème de valeurs, un problème philosophique, mais la philo au sein d'une société où le fric impose sa dictature, c'est.... "de la merde" aux yeux de quasi tout le monde.

Idem pour la psychologie et comprendre le "pourquoi" de ces agissements qui paraissent complètement "hors sens"...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/12/2018 à 11:12
Venvedit a écrit le 10/12/2018 à 11h08

Crétin !
Pour trouver un boulot, il faut mettre toutes les chances de son coté :
- bosser à l'école (et donc, ne pas aller manifester)
- choisir sa filière en fonction des débouchés et des besoins en main d'oeuvre.
Quand ces deux conditions sont réunies, ParcoursSup ou pas, on trouve du travail.

Et avoir des "caractéristiques physiques" qui plaisent au responsable de l'embauche !

:D

Un exemple de "la France qui gagne" ?
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/12/10/la-ministre-francaise-des-armees-en-centrafrique-pour-deux-jours_5395144_3212.html

Vive l'industrie militaires !

Alors les enfants, vous savez ce qui vous reste à faire pour avoir des perspectives d'avenir :
bosser dans l'industrie qui tue et blesse !

:D

Ou réfléchir à un monde postmonétaire... ;)

Signaler Répondre

avatar
Venvedit le 10/12/2018 à 11:08
#pastoucheauxjeunes a écrit le 08/12/2018 à 20h20

Avec les lois et réformes des lycées et des universités, ils n'auront, pour certain, jamais la chance de savoir ce que c'est de gagner leur vie.
Ils manifestent pour leur avenir, et croyez moi, pour en avoir interroger plus d'un, ils sont très conscients des raisons les menant dans la rue.
Toujours est-il que non, on ne traite pas un enfant comme on le ferait avec un adulte, et que même les adultes sont aujourd'hui mis en danger par des interventions bien trop violentes et parfois injustifiées.

Crétin !
Pour trouver un boulot, il faut mettre toutes les chances de son coté :
- bosser à l'école (et donc, ne pas aller manifester)
- choisir sa filière en fonction des débouchés et des besoins en main d'oeuvre.
Quand ces deux conditions sont réunies, ParcoursSup ou pas, on trouve du travail.

Signaler Répondre

avatar
Plus d’espoir pour nos jeunes. le 09/12/2018 à 11:31

Ne toucher pas à nos Jeunes ,sinon vous aurez les parents en colère et les familles pour leur rendre des comptes .

Signaler Répondre

avatar
#pastoucheauxjeunes le 08/12/2018 à 20:20
hihihi a écrit le 07/12/2018 à 13h45

Les lycéens ne savent pas ce que c est de gagner leur vie ! Mais ils brûlent des voitures qui vu l aspect sont assurées au tiers par des gens peu riches .... est ce qu’ils réfléchissent que le proprio pourrait être de leur famille !! Et qu’ils pourront pas en acheter une autre pour bosser !!!! Alors stop aux conneries !

Avec les lois et réformes des lycées et des universités, ils n'auront, pour certain, jamais la chance de savoir ce que c'est de gagner leur vie.
Ils manifestent pour leur avenir, et croyez moi, pour en avoir interroger plus d'un, ils sont très conscients des raisons les menant dans la rue.
Toujours est-il que non, on ne traite pas un enfant comme on le ferait avec un adulte, et que même les adultes sont aujourd'hui mis en danger par des interventions bien trop violentes et parfois injustifiées.

Signaler Répondre

avatar
Pays de morts la faim le 08/12/2018 à 11:47
angy a écrit le 08/12/2018 à 06h35

Il manifeste comme des adultes alors ils sont traités comme des adultes par la police Ils sont où les parents ?

A la rue ,c’est le destin des français de base.

Signaler Répondre

avatar
angy le 08/12/2018 à 06:35

Il manifeste comme des adultes alors ils sont traités comme des adultes par la police Ils sont où les parents ?

Signaler Répondre

avatar
Enzo69 le 07/12/2018 à 16:38

Pauvres petits lycéens harcelés par les CRS. Peuvent même pas brûler des voitures tranquilles ! Ça c'est du sport !

Signaler Répondre

avatar
saurons le 07/12/2018 à 14:13

Les chances dans leurs œuvres

Signaler Répondre

avatar
hihihi le 07/12/2018 à 13:45

Les lycéens ne savent pas ce que c est de gagner leur vie ! Mais ils brûlent des voitures qui vu l aspect sont assurées au tiers par des gens peu riches .... est ce qu’ils réfléchissent que le proprio pourrait être de leur famille !! Et qu’ils pourront pas en acheter une autre pour bosser !!!! Alors stop aux conneries !

Signaler Répondre

avatar
Lycéens et déjà moutons le 07/12/2018 à 13:37
Non à LaRem a écrit le 07/12/2018 à 11h18

Lycéens, manifester sans casser SVP.

Il n'y a qu'à envoyer la note au syndicat UNL (ou aux parents des jeunes qui sont dans ce syndicat et qui ont lancé ce soit-disant mouvement)

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 07/12/2018 à 13:05

Une jeune ce matin, regardait de loin un.attroupement et dès qu elle a vu les policiers sortir de leur voiture, s est dirigée vers en disant à sa copine : j y vais, je veux me faire arrêter.

Franchement , désolée mais à certains jeunes ce n est le savoir qu il faut leurs transmettre mais leurs greffer un cerveau.

Et pour les jeunes et moins jeunes qui cassent , propose qu on aille chez eux et casser leurs biens propres, et après on verra si ils trouveront cela amusant..

Signaler Répondre

avatar
hihihi le 07/12/2018 à 11:51

Tout à fait d accord avec maisoui !!! C est grand n importe quoi

Signaler Répondre

avatar
Feignasses le 07/12/2018 à 11:45
Non à LaRem a écrit le 07/12/2018 à 11h18

Lycéens, manifester sans casser SVP.

Ils ne savent même pas pourquoi ils manifestent ! Feraient de bosser leurs cours ....

Signaler Répondre

avatar
Venvedit le 07/12/2018 à 11:39
CQFD. a écrit le 07/12/2018 à 11h32

Pour autant c'est bien l'extrême droite qui s'agite le plus pour essayer de récupérer la contestation

Dans vos rêves !

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 07/12/2018 à 11:32
Pol-Pot a écrit le 07/12/2018 à 10h07

L'extrême-gauche embrigade les jeunes...

Pour autant c'est bien l'extrême droite qui s'agite le plus pour essayer de récupérer la contestation

Signaler Répondre

avatar
JunPerSonAnd le 07/12/2018 à 11:24
Non à LaRem a écrit le 07/12/2018 à 11h18

Lycéens, manifester sans casser SVP.

Pas de soucis ce n'est que de la casse, il n'y a pas de manif

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 07/12/2018 à 11:18

Lycéens, manifester sans casser SVP.

Signaler Répondre

avatar
maisoui le 07/12/2018 à 10:22

Je crois tout simplement que pour beaucoup il n'y a pas de motivation politique mais l'occasion pour certains de donner libre cours à leurs instincs destructeurs en mettant le feu à des poubelles et des véhicules et autres dégradations.
Tout cela n'a aucun rapport avec des revendications !

Signaler Répondre

avatar
Pol-Pot le 07/12/2018 à 10:07

L'extrême-gauche embrigade les jeunes...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.