Lyon : lancé dans une vendetta, un ancien moine est condamné pour diffamation

Lyon : lancé dans une vendetta, un ancien moine est condamné pour diffamation
Photo d'illustration - LyonMag

La communauté grecque orthodoxe de Lyon connaît bien l'affaire.

Leur représentant officiel, Nikolaos Kakavelakis, était régulièrement pris pour cible par un ancien moine. Ce dernier, lancé dans une véritable vendetta depuis plus de 5 ans, le diffamait à longueur de lignes écrites sur son blog. Il s'était même permis de rédiger une lettre à l'ambassadeur grec en France.

Des dérives présumées qui n'avaient rien de concret. L'ancien moine a donc été jugé et condamné ce mardi par le tribunal correctionnel de Lyon.

Il a écopé de 1000 euros d'amende et devra verser 1 euro symbolique de dédommagement à Nikolaos Kakavelakis.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Affaire interne le 20/12/2018 à 12:38
Iscyros a écrit le 19/12/2018 à 13h14

Faire fuir des fidèles et occasionnels, transgresser des interdits religieux, saper le travail de son prédécesseur, ou n'être simplement pas à la hauteur de sa tâche, tout cela est effectivement permis par la loi française. Ce ne sont pas des dérives aux yeux de l'Etat mais c'est tout à fait scandaleux aux yeux de la morale évangélique. On se doute aussi que plusieurs responsables religieux ont le bras long quand il s'agit de préserver leur image.

il semble que ce soit une affire très confidentiel...

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 19/12/2018 à 13:14

Faire fuir des fidèles et occasionnels, transgresser des interdits religieux, saper le travail de son prédécesseur, ou n'être simplement pas à la hauteur de sa tâche, tout cela est effectivement permis par la loi française. Ce ne sont pas des dérives aux yeux de l'Etat mais c'est tout à fait scandaleux aux yeux de la morale évangélique. On se doute aussi que plusieurs responsables religieux ont le bras long quand il s'agit de préserver leur image.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.