OL : Aulas aurait fixé un prix faramineux pour Ndombele

OL : Aulas aurait fixé un prix faramineux pour Ndombele
Tanguy Ndombele - LyonMag

Les grands d’Europe s’affolent pour Tanguy Ndombele.

Et Jean-Michel Aulas, qui n’a déboursé que 8 millions d’euros cet été pour s’offrir le milieu de terrain, se fait une joie de se montrer intransigeant sur le prix de son joyau.

Selon The Times, qui rappelle que Manchester City avait offert 50 millions d’euros au précédent mercato, le président de l’OL réclame désormais 83 millions d’euros pour Tanguy Ndombele.

Toujours impressionnant cette saison malgré le niveau pas toujours sérieux de ses coéquipiers, devenu international français, l’ancien Amiénois âgé de 22 ans risque de connaître une fin de saison mouvementée avec son agent.

A moins qu’un club ne craque dès cet hiver pour lui. Mais à ce prix-là, rares sont les prétendants capables de faire de Tanguy Ndombele le joueur le mieux revendu de l'histoire de l'OL.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bof... le 31/12/2018 à 18:08

Ben il lui faut payer l'entretien et les factures d'exploitations du stade lumineux, les salaires de ses stars, et les prochaines échéances du crédit.
Ça lui fait quand même quelques millions à sortir, et à faire rentrer aussi.
La fuite en avant, toujours plus et plus, ça va éclater

Signaler Répondre

avatar
Indécent le 31/12/2018 à 17:31

Merci pour ces connaissances très...socialistes, destinées à améliorer la condition ouvrière!!

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 31/12/2018 à 16:38

.... le prix des ambitions du JMA ?

Alors qu'il contestait les prix pratiqués par le PSG, ne le voilà t'il pas à rêver à vouloir la même chose

L'image du ridicule que ce foot business

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 31/12/2018 à 14:17

un joueur à très fort potentiel et avec une bonne mentalité, ce serait top de le garder un peu plus longtemps même si il attire les convoitises et que certains clubs seront prêts à miser beaucoup sur lui

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.