Procès Barbarin : "C'est forcément une épreuve" pour le cardinal selon son avocat

Procès Barbarin : "C'est forcément une épreuve" pour le cardinal selon son avocat
Me Luciani - LyonMag

Ce lundi matin, le cardinal Philippe Barbarin est entré sans un mot dans le tribunal correctionnel de Lyon.

Avec six autres personnes, il est cité à comparaître pour non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs dans le cadre de l'affaire Preynat.

Durant la matinée, la procédure a été évoquée par les juges. Ces derniers ont également négocié avec les avocats concernant la recevabilité de certains témoignages.
Ce qui n'a pas empêché l'archevêque de Lyon d'apparaître marqué. Il a même prié durant un instant.

"C'est forcément une épreuve. On ne comparaît pas sans être ému et perturbé devant un tribunal correctionnel. Cela dit, il est, aujourd'hui comme hier, convaincu, de ce qu'il n'a pas contrevenu à la loi pénale", a réagi ce midi son avocat Me Jean-Félix Luciani.

"Il y a une différence entre des erreurs et des fautes de nature pénale", a poursuivi l'avocat, réagissant à une question sur le fait que Philippe Barbarin avait reconnu avoir mal géré la situation.

"Il est dans une pensée pour les victimes qui l'anime constamment. Ce ne sont pas des adversaires au sens classique du terme, ce ne sont certainement pas des ennemis. Le cardinal ne conteste absolument pas la souffrance des gens qui sont ici", a conclu Me Luciani, qui attend beaucoup de la suite du procès.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CQFD. le 07/03/2019 à 11:28
La haine en veut encore! a écrit le 08/01/2019 à 10h37

Les lyncheurs sont tout tristes... demain fini la fête!
Après deux classements sans suite... un non lieu!

Gageons que ces haineux voudront jouer les prolongations des prolongations ...trois ans de bad buzz mediaticopolitique pour rien ça ne leur suffit pas!

COUPABLE !!!!

"Gageons que ces haineux voudront jouer les prolongations des prolongations ........"

C'est pourtant barbidule qui fait appel

Signaler Répondre

avatar
mouarfff le 08/01/2019 à 15:47
La haine en veut encore! a écrit le 08/01/2019 à 10h37

Les lyncheurs sont tout tristes... demain fini la fête!
Après deux classements sans suite... un non lieu!

Gageons que ces haineux voudront jouer les prolongations des prolongations ...trois ans de bad buzz mediaticopolitique pour rien ça ne leur suffit pas!

On vous a retrouvé mickaël

https://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/gardons-cardinal-barbarin/47309

93 personnes c'est beaucoup !!!

Signaler Répondre

avatar
La haine en veut encore! le 08/01/2019 à 10:37
Respectons les décisions de justice. a écrit le 07/01/2019 à 15h19

Tout mon soutien au Cardinal Barbarin... et tout à fait confiant en l'issue du procès.

Les lyncheurs n'ont pas eu gain de cause, bravo de n'avoir pas démissionné comme ils en rêvaient! D'ailleurs le Pape si sévère à juste titre avec les coupables et les complices de pédophilie (je ne parle pas des coupables de pédérastie avec des séminaristes...) ne lui a rien demandé et ne l'a pas sanctionné.

Que Dieu bénisse le Cardinal Archevêque de Lyon, Primat des Gaules.

Les lyncheurs sont tout tristes... demain fini la fête!
Après deux classements sans suite... un non lieu!

Gageons que ces haineux voudront jouer les prolongations des prolongations ...trois ans de bad buzz mediaticopolitique pour rien ça ne leur suffit pas!

Signaler Répondre

avatar
barbarinophobe le 08/01/2019 à 09:59

Mériterait une paire de calottes!!

Signaler Répondre

avatar
Au gnouf le 08/01/2019 à 09:09

Si l'on devait mesurer l'arrogance , il servirait de mètre-étalon....

Signaler Répondre

avatar
errare humanum est perseverare diabolicum le 07/01/2019 à 17:40
Priez sans cesse a écrit le 07/01/2019 à 16h04

On peut prier partout en son coeur et en silence, sans tapis ni bougie...

Éphésiens 6:18
Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications.

1 Thessaloniciens 5
17Priez sans cesse. …

"On peut prier partout en son cœur et en SILENCE"

le même silence que l'église manipule à merveille et que vous en revanche êtes bien incapable d’appliquer à vous même.

Signaler Répondre

avatar
Priez sans cesse le 07/01/2019 à 16:04
Non à LaRem a écrit le 07/01/2019 à 15h27

Pourquoi prier dans un tribunal correctionnel ?

On peut prier partout en son coeur et en silence, sans tapis ni bougie...

Éphésiens 6:18
Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications.

1 Thessaloniciens 5
17Priez sans cesse. …

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 07/01/2019 à 15:27

Pourquoi prier dans un tribunal correctionnel ?

Signaler Répondre

avatar
La haine rend aveugle... le 07/01/2019 à 15:23
A BIENTOT a écrit le 07/01/2019 à 14h06

C'EST FORCEMENT UNE ÉPREUVE POUR LE CARDINAL?
MAIS LES VICTIMES DANS TOUT ÇÀ ?? C'EST ENCORE PLUS DUR DE VOIR QU'UNE PERSONNE À CACHÉE LA VÉRITÉ PENDANT DES ANNÉES....
QUE LA JUSTICE SOIT FAITE.

Au cas où vous ne l'auriez pas compris, il s'agit d'un procès, et donc par définition "pour que justice soit faite"...

Mais je doute que votre souci soit réellement la justice.
Avez-vous été victime de pédophilie?
Si c'est non, alors pourquoi crier si fort ?
Vos majuscules vous accuse.

Seigneur prends pitié de ce vociférateur, visiblement empli de haine...

Signaler Répondre

avatar
Respectons les décisions de justice. le 07/01/2019 à 15:19
Duchère a écrit le 07/01/2019 à 12h41

On parle beaucoup de Monseigneur Barbarin, qui n'a rien à se reprocher en dehors de sa maladresse, et pas du tout de l'auteur des faits, Bernard Preynat, ni de son complice qui l'a couvert pendant que les infractions étaient commises, Monseigneur Decourtray.

Tout mon soutien au Cardinal Barbarin... et tout à fait confiant en l'issue du procès.

Les lyncheurs n'ont pas eu gain de cause, bravo de n'avoir pas démissionné comme ils en rêvaient! D'ailleurs le Pape si sévère à juste titre avec les coupables et les complices de pédophilie (je ne parle pas des coupables de pédérastie avec des séminaristes...) ne lui a rien demandé et ne l'a pas sanctionné.

Que Dieu bénisse le Cardinal Archevêque de Lyon, Primat des Gaules.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 07/01/2019 à 15:11

Pour les prêtres pedophiles il y a erreur d'interprétation du message du Christ : " le verbe s'est fait chaire"....

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 07/01/2019 à 14:06

C'EST FORCEMENT UNE ÉPREUVE POUR LE CARDINAL?
MAIS LES VICTIMES DANS TOUT ÇÀ ?? C'EST ENCORE PLUS DUR DE VOIR QU'UNE PERSONNE À CACHÉE LA VÉRITÉ PENDANT DES ANNÉES....
QUE LA JUSTICE SOIT FAITE.

Signaler Répondre

avatar
la justice va attendre le 07/01/2019 à 12:47

Desolé Lucky Luciani. Votre client a drôlement merdouille la situation avec son expression du soulagement lorsqe les faits reprochés au monstre Pleynat ont été prescrits. Heureusement des nouveaux populaires vont arriver bientôt pour refectifier ce cas. ALLEZ LES GJ ,

Signaler Répondre

avatar
Duchère le 07/01/2019 à 12:41

On parle beaucoup de Monseigneur Barbarin, qui n'a rien à se reprocher en dehors de sa maladresse, et pas du tout de l'auteur des faits, Bernard Preynat, ni de son complice qui l'a couvert pendant que les infractions étaient commises, Monseigneur Decourtray.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.