Gilets jaunes : Huit mois de prison pour avoir dévoilé des photos de forces de l’ordre sur les réseaux sociaux

Gilets jaunes : Huit mois de prison pour avoir dévoilé des photos de forces de l’ordre sur les réseaux sociaux
Gilet Jaune - LyonMag

Un gilet jaune de 37 ans a été condamné à huit mois de prison dont quatre avec sursis pour s’être moqué et avoir posté des photos de policiers sur ses réseaux.

Gilet jaune depuis les premières manifestations, le lyonnais a publié sur Facebook une photo d’un policier, avec un commentaire moqueur. Sauf que ce policier est le même qui avait fait l’objet d’un appel au lynchage le 5 janvier, par l’un des manifestants. Le 17 janvier, il réitère, et met en ligne la photo d’un gendarme en civil, à côté de sa voiture, et avec sa plaque d’immatriculation non floutée. En commentaire, après des insultes, il explique que c’est là où l’intéressé habite. Pourquoi ? Ce gendarme l’avait réprimandé (et non verbalisé) pour excès de vitesse. Toujours sur les réseaux sociaux, il avait également appelé à « dessouder » deux policiers de la BAC en intervention.  

L’homme de 37 ans a finalement été poursuivi en comparution immédiate à Lyon, pour « outrages, menaces de mort et de crime ». Le prévenu avoue ne pas avoir pensé aux conséquences qu’auraient ses actes sur la vie des forces de l’ordre, mais les accuse tout de même, devant les juges, d’avoir fait une « boucherie » de ces manifestations.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
La culotte JAUNE. le 25/01/2019 à 10:19
Stunami.... a écrit le 25/01/2019 à 08h58

C'est quoi un "Stunami" ?

C’est ce qu’elle va se prendre en pleine face ,la rouquine aide soignante qui présente une liste GJ aux européennes. Encore une opportuniste qui n’a RIEN compris à ce mouvement.et ,en plus à voter MACRON et ne s’en cache pas ,la folle.

Signaler Répondre

avatar
Carlos gohsn l’intouchable,oui mais en France,pas à l’etranger. le 25/01/2019 à 10:16

Justice ? Une pour les gueux et le peuple et une pour les riches et les puissants.

Signaler Répondre

avatar
Stunami.... le 25/01/2019 à 08:58
STUNAMI a écrit le 24/01/2019 à 18h27

Qui sème le vent récolte la tempête.

C'est quoi un "Stunami" ?

Signaler Répondre

avatar
STUNAMI le 24/01/2019 à 18:27

Qui sème le vent récolte la tempête.

Signaler Répondre

avatar
Denise le 24/01/2019 à 18:25
Bozo a écrit le 24/01/2019 à 11h03

Elle est belle la France des serpillères jaunes (imbibées)
Violence, insultes, délation... ça rappelle une belle période dis donc

Celle de tes aïeux ?

Signaler Répondre

avatar
Valentin2018 le 24/01/2019 à 18:09
Bozo a écrit le 24/01/2019 à 11h03

Elle est belle la France des serpillères jaunes (imbibées)
Violence, insultes, délation... ça rappelle une belle période dis donc

Occupez-vous de vos fesses on vous appellera quand nous n'auront pas besoin de vous !

Signaler Répondre

avatar
biensur le 24/01/2019 à 13:34
Bozo a écrit le 24/01/2019 à 11h03

Elle est belle la France des serpillères jaunes (imbibées)
Violence, insultes, délation... ça rappelle une belle période dis donc

C'est bien vous "Bozo" le clown" de service ?

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 24/01/2019 à 11:03

Elle est belle la France des serpillères jaunes (imbibées)
Violence, insultes, délation... ça rappelle une belle période dis donc

Signaler Répondre

avatar
intouchable le 24/01/2019 à 11:00

4 mois ferme pour de la débilité sur internet. C'est un peu cher payé.
Combien pour les flics qui ont fait des bavures ?

Signaler Répondre

avatar
c'estvrai le 24/01/2019 à 10:46
Ben Allah a écrit le 24/01/2019 à 10h42

Comme quoi il vaut mieux avoir des armes prohibées et des faux passeports...

C'est tout à fait vrai !Le voyou en costume cravate est beaucoup mieux vu !

Signaler Répondre

avatar
Ben Allah le 24/01/2019 à 10:42

Comme quoi il vaut mieux avoir des armes prohibées et des faux passeports...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.