Un Lyonnais relaxé après le vol du téléphone de Jawad Bendaoud

Un Lyonnais relaxé après le vol du téléphone de Jawad Bendaoud
Photo d'illustration - LyonMag

Le 12 décembre dernier, plusieurs individus se retrouvent dans les cellules du tribunal de grande instance de Paris. Parmi eux, Jawad Bendaoud, jugé en appel pour avoir logé deux djihadistes du commando du 13 novembre 2015.

En retournant à la prison de Fleury-Mérogis le soir, Jawad Bendaoud se rend compte que son téléphone portable a été volé. Une enquête est lancée, les policiers remontent une piste jusqu'à un Lyonnais, spécialiste du vol.

Il fut d'ailleurs arrêté en janvier à Lyon après avoir dérobé le portefeuille d'un musicien lors d'un concert.

Jugé mardi, il a juré ne pas avoir mis la main sur le téléphone de Jawad. Les images de vidéosurveillance montrent qu'un troisième homme fouille le sac en l'absence de son propriétaire puis tend un objet au Lyonnais.

Sans davantage de preuve, le tribunal a décidé de relaxer le prévenu alors que le parquet réclamait 4 mois de prison ferme. Il a toutefois écopé de 2 mois pour le vol du portefeuille du musicien.

Quant à Jawad Bendaoud, il n'a pas récupéré son téléphone. Ni les 5000 euros de dommages et intérêts qu'il réclamait.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.