Les bacheliers auvergnats et rhônalpins poursuivent leurs études dans la région

Les bacheliers auvergnats et rhônalpins poursuivent leurs études dans la région
Image d'illustration-LyonMag

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a réalisé une étude sur les études postbac des bacheliers des académies de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand.

En 2015, la région Auvergne-Rhône-Alpes comptait 73 000 nouveaux bacheliers. Si un maigre quart d'entre eux arrêtent leurs études ici, la grande majorité les poursuit dans l'enseignement supérieur. Ces derniers, en quasi-totalité, restent dans la région pour obtenir leur diplôme.

De quoi confirmer la bonne santé des académies d'Auvergne et de Rhône-Alpes. Une offre d'étude très diversifiée et bien répartie sur le territoire AURA constitue la principale explication de ces chiffres.

Si Lyon reste l'agglomération offrant le plus de place à ces néo bacheliers, elle n'empêche pas une mobilité constante d'étudiants vers Saint-Etienne, Grenoble ou Clermont-Ferrand.

De quoi présager d'un capital intellectuel très compétitif pour la région.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.