Lyon : condamné pour avoir fait la promotion des rodéos

Lyon : condamné pour avoir fait la promotion des rodéos
Photo d'illustration - DR

Le délit est encore tout frais. D’où la consternation du prévenu ce jeudi au tribunal correctionnel de Lyon. Ce jeune habitant de Bron âgé de 19 ans a eu beaucoup de mal à comprendre ce qu’il faisait là.

La justice, se basant sur la loi du 25 mars dernier, lui reprochait d’avoir fait la “promotion du comportement d’un conducteur de véhicule compromettant délibérément la sécurité des usagers ou la tranquillité publique par des violations répétées de la réglementation routière”. Ou, en version plus courte, d’avoir incité des personnes à faire un rodéo.

Le Brondillant s’était rendu coupable d’avoir partagé des vidéo d’individus adoptant une conduite très dangereuse et risquée en deux roues. Sur les réseaux sociaux, il proposait de faire une course à moto sur le périphérique Laurent-Bonnevay où le but était de ne “pas s’arrêter”.

Le parquet a voulu frapper fort pour ce tout premier jugement dans l’histoire de la justice lyonnaise, il a donc requis 6 mois de prison avec sursis, 1000 euros d’amende et 1 an de suspension de permis. Une peine très lourde selon l’avocat du jeune homme qui n’avait pris part à aucun rodéo.


Le tribunal a revu les réquisitions à la baisse, ne conservant que l’amende ramenée à 500 euros.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Brondillante le 23/04/2019 à 08:44
Anna De Diou a écrit le 21/04/2019 à 09h08

On embête les jeunes pour rien aujourd'hui

Mais bien sûr !
Et les rodéos quasi quotidiens à la belle saison à Bron, c'est un mythe...

Signaler Répondre

avatar
Pas que le 22/04/2019 à 08:45

Les maires et préfets doivent aussi être condamnés alors!! En effet, tous les weekend c est le bazar, et jamais, non JAMAIS aucune mesure de prévention, d interpellation et de sanctions ne sont mises en place!!!!
Si c est pas de la complicité ça!!!???

Signaler Répondre

avatar
Anna De Diou le 21/04/2019 à 09:08

On embête les jeunes pour rien aujourd'hui

Signaler Répondre

avatar
1083 le 20/04/2019 à 20:03
Laxisme. a écrit le 20/04/2019 à 16h35

Une peine très lourde?

Vous déconnez? c'est que dalle! Il aurait du faire de la prison ferme.

commençons par vous enfermer parce qu'avec ce type de raisonnement nous serons tous les heureux bénéficiaires de bracelet électronique ou de cellule de 9m2 où l'on dort à 4 dedans dans le meilleur des cas.

Signaler Répondre

avatar
Et ça t'étonnes? le 20/04/2019 à 19:50
Bouffon! a écrit le 20/04/2019 à 16h36

Du sport!

Encadré et légal.

Et après on retrouve ces mêmes comportements sur la route sans encadrement et hors légalité.

Signaler Répondre

avatar
Sport de C.. le 20/04/2019 à 18:41
Question? a écrit le 20/04/2019 à 12h48

Et le rallye de Charbonnière il fait de promotion de quoi?

Il fait le bonheur des bobos millionnaire, qui craque plusieurs milliers d'euros en un weekend, pendant que des débiles bavent sur leur voitures qui cassent les oreilles des riverains qui n'ont rien demandés
Quel progrès dans la mobilité, ce sport (?) de con peut-il apporter ?

Signaler Répondre

avatar
Bouffon! le 20/04/2019 à 16:36
Question? a écrit le 20/04/2019 à 12h48

Et le rallye de Charbonnière il fait de promotion de quoi?

Du sport!

Encadré et légal.

Signaler Répondre

avatar
Laxisme. le 20/04/2019 à 16:35

Une peine très lourde?

Vous déconnez? c'est que dalle! Il aurait du faire de la prison ferme.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 20/04/2019 à 16:19
lyyyooonnnn a écrit le 20/04/2019 à 13h19

@QUESTION? : le rallye de charbonnières est encadré, il fait parti d’un championnat officiel, les routes sont fermées, il y a des secours dédiés en cas d’accident, les forces de l’ordre qui veillent au bon déroulement et des assurances spéciales, bref commentaire complètement à côté de la plaque !

On ne parle pas d'organisation mais d'image

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnnn le 20/04/2019 à 13:19

@QUESTION? : le rallye de charbonnières est encadré, il fait parti d’un championnat officiel, les routes sont fermées, il y a des secours dédiés en cas d’accident, les forces de l’ordre qui veillent au bon déroulement et des assurances spéciales, bref commentaire complètement à côté de la plaque !

Signaler Répondre

avatar
1083 le 20/04/2019 à 13:06

"Le parquet a voulu frapper fort pour ce tout premier jugement dans l’histoire de la justice lyonnaise, il a donc requis 6 mois de prison avec sursis, 1000 euros d’amende et 1 an de suspension de permis. Une peine très lourde selon l’avocat du jeune homme qui n’avait pris part à aucun rodéo."

il est accusé d'avoir partagé des vidéos de rodéos sur internet et d'avoir émis l'idée de faire une course sur le périph.
La justice n'a t-elle pas l'impression d'en faire trop là ?
Va t-elle appliquer la loi à tous ceux qui ont des vidéos du même type ?
On peut aussi étendre ce dispositif aux partages de vidéos de violences quel quelle soit et bien évidemment criminaliser l'appel à manifester sur les réseaux sociaux.

Peut être qu'un rappel à la loi aurait suffit ? La justice lyonnaise doit avoir du temps à perdre (ainsi que la presse et la police) pour faire cas de ce type de problème...
Il n'y a que moi que cela choc ?

Signaler Répondre

avatar
Question? le 20/04/2019 à 12:48

Et le rallye de Charbonnière il fait de promotion de quoi?

Signaler Répondre

avatar
Commedhab le 20/04/2019 à 11:32
les débiles a écrit le 20/04/2019 à 10h40

Il fait pourtant une promotion pour les futurs donneurs d'organes (sauf le cerveau)

C'est hélas trop rare ..... quand je les vois sur leur roue arrière je rêve qu'ils s'explosent en beauté. Cela leur servirait peut-être de leçon.

Signaler Répondre

avatar
les débiles le 20/04/2019 à 10:40

Il fait pourtant une promotion pour les futurs donneurs d'organes (sauf le cerveau)

Signaler Répondre

avatar
bonsens le 20/04/2019 à 08:22

La caravane passe et les chiens aboient

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.