Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Lyon 1er : la Mairie se déclare en “urgence climatique”

Photo d'illustration - LyonMag

La Mairie du 1er arrondissement de Lyon s’est déclarée en état d’urgence climatique. Cette décision symbolique peut impliquer, malgré tout, des actions concrètes.

Les élus ont signé mercredi soir une déclaration d’urgence climatique. La Mairie du 1er arrondissement de Lyon est la première collectivité locale française à signer un tel texte. Il y a donc un fort aspect symbolique qui pourrait impliquer une évolution des mentalités et une réponse aux milliers de personnes qui marchent pour le climat.

 

La déclaration assure également des mesures écologiques précises. Parmi ces actions plus concrètes, la Mairie s’engage à lutter contre le gaspillage alimentaire, soutenir l’alimentation durable en accompagnant le projet des Halles de la Martinière, réaliser un inventaire participatif de la biodiversité, installer 9 lombricomposteurs, développer des jardins partagés, s’opposer aux projets de bétonisation de l’arrondissement, et soutenir la Gonette, la monnaie locale.

 

Ainsi, la Mairie veut s’engager pour devenir un "maillon de proximité" qui porterait les revendications écologistes de l’arrondissement à l’échelle nationale et européenne.



Tags : urgence climatique | 1er arrondissement | Lyon |

Commentaires 15

Déposé le 28/06/2019 à 09h45  
Par la république en force Citer

A l’ouest a écrit le 23/06/2019 à 01h43

Est-ce une tare d’avoir un véhicule , par ailleurs souvent nécessaire pour travailler, et d’habiter l’hyper-centre? Ce dernier est régulé sauf un pan entier du 1°, á l’ouest des pentes... Les constructions neuves n’incluent pas de stationnement public et ne sont pas plus nombreuses que sur le plateau ou ailleurs en centre-ville. Il reste donc aberrant de penser que des micro-mesures régleront le problème de la pollution alors qu’un effet d’aubaine sur le stationnement crée un engorgement et des nuisances associées de tout autre proportion.

Si vous achetez un logement sans stationnement dans l'hyper centre plusieurs solutions : soit vous louez un stationnement à un particulier ou dans un des nombreux parkings LPA (quai de Saone ou Gros Cailloux), soit vous pratiquez l'autopartage, soit vous achetez à votre mairie d'arrondissement la vignette résident, si tout cela est encore bouché vous pouvez toujours louer un emplacement dans un autre arrondissement ou tout simplement ne pas avoir de voiture (mais une moto, un scooter, un vélo, une carte TCL) ?

Déposé le 26/06/2019 à 20h54  
Par Magie des urnes Citer

C'est merveilleux comme les politiques s’intéressent soudainement à l'écologie et au climat depuis le 26 mai dernier.

Déposé le 25/06/2019 à 09h30  
Par non plus Citer

a mourir de rire a écrit le 24/06/2019 à 19h43

urgence climatique? tu parles d'une plaisanterie!!! mais urgence électorale ça oui !!!

pas d'urgence climatique pour la bande à Collomb !

Déposé le 24/06/2019 à 19h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par a mourir de rire Citer

urgence climatique? tu parles d'une plaisanterie!!! mais urgence électorale ça oui !!!

Déposé le 23/06/2019 à 01h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par A l’ouest Citer

Est-ce une tare d’avoir un véhicule , par ailleurs souvent nécessaire pour travailler, et d’habiter l’hyper-centre? Ce dernier est régulé sauf un pan entier du 1°, á l’ouest des pentes... Les constructions neuves n’incluent pas de stationnement public et ne sont pas plus nombreuses que sur le plateau ou ailleurs en centre-ville. Il reste donc aberrant de penser que des micro-mesures régleront le problème de la pollution alors qu’un effet d’aubaine sur le stationnement crée un engorgement et des nuisances associées de tout autre proportion.

Déposé le 22/06/2019 à 20h57  
Par la république en force Citer

Ouest pentes a écrit le 22/06/2019 à 15h34

Que dire de cette politique gadget quand les sujets du quotidien ne sont pas traités. Entre autres, l’ouest des pentes est laissé en stationnement libre sans régulation par dogme de la Mairie du 1° . Celle-ci préfère laisser les riverains livrés à un stationnement anarchique obligeant ceux qui doivent utiliser une voiture à parcourir régulièrement un vingtaine de kms en voiture pour trouver une place correcte. Ceci entraînant évidemment une importante pollution atmosphérique et sonore qui est sans rapport avec le gain retiré d’autres mesurettes et annonces...

Enfin oui mais vous avez quand même une voiture et vous habitez l'hyper centre. D'autant plus que les immeubles de l'ouest du 1er sont des constructions récentes dotées de parkings souterrains.
Vous n'êtes pas à une contradiction prêt?

Déposé le 22/06/2019 à 15h34   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Ouest pentes Citer

Que dire de cette politique gadget quand les sujets du quotidien ne sont pas traités. Entre autres, l’ouest des pentes est laissé en stationnement libre sans régulation par dogme de la Mairie du 1° . Celle-ci préfère laisser les riverains livrés à un stationnement anarchique obligeant ceux qui doivent utiliser une voiture à parcourir régulièrement un vingtaine de kms en voiture pour trouver une place correcte. Ceci entraînant évidemment une importante pollution atmosphérique et sonore qui est sans rapport avec le gain retiré d’autres mesurettes et annonces...

Déposé le 22/06/2019 à 15h22  
Par 1083 Citer

Alain 2 a écrit le 22/06/2019 à 09h25

Cela va amuser les bobos.

cela m'amuse toujours de lire des monomaniaques du commentaire !
Vous êtes tout simplement jaloux des gens habitant la ville qui ont des interactions avec les autres sur pleins de plans : culturels, politiques, sociaux et humains.
Cela ne semble pas être votre cas, j'ai plus l'impression d'un évadé du Vinatier !

Allez Alain2 le docteur vous attend

Déposé le 22/06/2019 à 12h03  
Par Zig Citer

À en croire les commentaires, c'est à la fois jamais assez et toujours trop.

Ce qui est sur, c'est que si personne ne commence, ne serait-ce qu'un peu.

Un jours viendra où il y aura trop à faire pour sortir de la situation.

Ce qui est sur aussi, c'est que si ce si peu de choses est déjà trop pour certains, on ne va pas s'en sortir lorsqu'il faudra imposer beaucoup plus.

Par contre personne n' interdit à ceux qui trouvent que c'est trop peu à en faire plus à titre individuel.

Déposé le 22/06/2019 à 10h49  
Par Campagne ouverte Citer

Déclaration typique des bobos, qui pourront donc voter "correctement" dans un an pour d'aussi beaux représentants.

Déposé le 22/06/2019 à 10h41   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par RIDICULE Citer

Du grand n’importe quoi. L’urgence serait de virer ces donneurs de leçons !!

Déposé le 22/06/2019 à 10h33   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par guy Citer

pas mieux que vos commentaires...

Déposé le 22/06/2019 à 10h00  
Par Consterné Citer

C’est une vaste plaisanterie : c’est ça l’urgence ? Une urgence c’est un péril immédiat, une menace à court terme pour la vie ! Ça nécessite des mesures bien plus audacieuses et drastiques qu’installer 9 lombricomposteurs et des halles à produits fermiers bio pour bobos venant en trottinettes électriques !

Soit on prend des mesures à hauteur de ses déclarations dithyrambiques, soit on ferme sa gueule !

La politique est à gerber ! L’abstention n’est pas prête de s'arrêter et des larmes couleront encore et encore, et. Os chers politiques pleureront, seront outrés et nous diront qu’ils ne comprennent pas qu’on en soit arrivés là quand une menace sur la démocratie, bien réelle celle là, s’installera sur la France ou ce qu’il en reste !

Déposé le 22/06/2019 à 09h39  
Par etenmêmetemps Citer

Le 1° est en urgence de grippe NPG. Quant à la halle Martinière, c'est surtout un repère bobo !

Déposé le 22/06/2019 à 09h25  
Par Alain 2 Citer

Cela va amuser les bobos.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.