Accident mortel d’escalade à Vaulx-en-Velin : 18 mois de prison avec sursis à l'encontre du prof d’EPS

Accident mortel d’escalade à Vaulx-en-Velin : 18 mois de prison avec sursis à l'encontre du prof d’EPS
photo d'illustration - Lyonmag.com

Dix-huit mois de prison avec sursis ont été prononcés ce lundi à l'encontre d'un professeur d'EPS, jugé six ans après la mort d'un collégien de 11 ans, lors d'un cours d'escalade à Vaulx-en-Velin.

 

Le jugement, conforme aux réquisitions, a été rendu ce lundi par le tribunal correctionnel de Lyon.  

La victime, âgée de 11 ans et scolarisée au collège Barbusse, avait basculé dans le vide pour une chute de 20 mètres. La justice a estimé que la faute incombait au professeur d’EPS qui, au sol avec ses autres élèves, n’aurait pas pris les précautions nécessaires en le laissant avec la seule aide d’une lycéenne.


L'enseignant, qui a 10 jours pour faire appel, devra également verser des dommages et intérêts à la famille de l'enfant, à savoir 40 000 euros à chacun des deux parents, 15 000 euros à chacun des deux frères et soeurs, 8 000 euros pour chacun des trois autres frères et soeurs, et 7 000 euros à chacun des deux grands-parents. L'enseignant dispose de dix jours pour faire appel.

A noter que l'association sportive du collège, qui organisait cette sortie escalade au mur du Mas du Taureau, a, elle, été condamnée à 15 000 euros d'amende.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zig le 05/07/2019 à 06:56
Dommages et intérêts a écrit le 01/07/2019 à 17h59

En dehors du drame humain; de la prison avec sursis, OK, mais 148.000 euros de dommages et intérêts, l'équivalent de 5 ans de salaire environ, une lourde peine financière donc.
Pour un accident par négligence, sans aucun aspect volontaire.
L'association sportive écope de dix fois moins.

Négligence, là est justement le problème.

Négligence ayant entraînée la mort d'un enfant !

Ce n'est pas très responsable comme comportement pour un enseignant à qui on confie des enfants !

Signaler Répondre

avatar
bup le 02/07/2019 à 09:29

à Louise Labbé, on faisait de l'escalade dans les mêmes conditions quand j'y était, il y'a eu des occasions de drame aussi, ne regardons pas que ce prof, il y'en a d'autres.
Et n'augmentons pas les impots pour mettre des moyens pour faire de l'escalade, il y'a d'autres sport à faire plus intéressant ou plus utiles, pour le même budget.

Signaler Répondre

avatar
ohasard le 02/07/2019 à 07:09

le montant est étonnant !
Deja être prof en banlieue il faut aimer son travail et les enfants .
Sa vie est foutue , il a interêt à voir un bon pshychiatre.
Moralité , ne pas faire de sorties avec les enfants, les laisser dans un milieu clos (merveilleuse vie).

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 01/07/2019 à 18:29

Étant pas jugé et parti la vie d un gosse n a pas de prix !!!
Cependant tout le monde est pluss à plaindre qu à blâmer !!!!
Car comme dit le proverbe ( avec des SI on met Paris dans une bouteille )
Maintenant Avec quel argent il va payer !!!
Car en fait ça ne se trouve pas sous le sabot d un cheval

Signaler Répondre

avatar
Dommages et intérêts le 01/07/2019 à 17:59

En dehors du drame humain; de la prison avec sursis, OK, mais 148.000 euros de dommages et intérêts, l'équivalent de 5 ans de salaire environ, une lourde peine financière donc.
Pour un accident par négligence, sans aucun aspect volontaire.
L'association sportive écope de dix fois moins.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.