Déremboursement de l’homéopathie : Boiron s’attend à "un fort recul" de ses résultats en 2019

Déremboursement de l’homéopathie : Boiron s’attend à "un fort recul" de ses résultats en 2019
DR

Le laboratoire, dont le siège est basé à Lyon, a annoncé ce jeudi craindre de mauvais résultats.

"Compte tenu de la baisse du chiffre d'affaires engendrée par les attaques contre l'homéopathie et les mesures envisagées par le gouvernement français, les résultats opérationnels du premier semestre 2019 et de l'année 2019 seront en fort recul par rapport à 2018", explique Boiron dans un communiqué.

Pour rappel, le déremboursement de l’homéopathie a été acté la semaine dernière par le gouvernement qui s’est rangé derrière l’avis de la Haute Autorité de santé qui jugeait son efficacité insuffisante.

Selon le groupe lyonnais, cette décision serait à l’origine de la baisse de ses ventes de 8,5% au premier trimestre 2019 avec au bout un recul du chiffre d’affaires de 6,4% au second trimestre.

"Nous sommes résolument déterminés à engager toutes les actions nécessaires afin de rétablir les vérités sur l’homéopathie", ont de nouveau indiqué ce jeudi les laboratoires Boiron, dont 1 000 postes seraient menacés.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 19/07/2019 à 20:48
Sakura a écrit le 19/07/2019 à 15h10

Et alors on va rembourser de le canabis en.mode thérapeutique .

On peut dire ce qu'on veut du cannabis Sakura, mais en tout cas il contient quelque chose, du THC notamment, dont on connaît le mode d'action
Les petits granulés de Boiron ne contiennent rien d'autre que de l'amidon

Signaler Répondre

avatar
Action prouvée le 19/07/2019 à 16:15
Sakura a écrit le 19/07/2019 à 15h10

Et alors on va rembourser de le canabis en.mode thérapeutique .

Le canabis est un produit actif reconnu..

Signaler Répondre

avatar
Maxim69 le 19/07/2019 à 16:11

ok pour ne plus rembourser l'homéopathie c'est normal. Mais pourquoi ne pas aller jusqu'au boutde la ligique et cesser des rembourser des dizaines de médicaments dont l'inefficacité totalea été prouvée scientifiquement depuisdes lustres...là aussi des conflits d'intérêt majeurs..

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 19/07/2019 à 15:10
Nostromo a écrit le 19/07/2019 à 07h54

-8.5% au premier trimestre alors que le déremboursement n'a pas encore eu lieu...
Peut être que les français commencent à comprendre qu'il s'agit d'une escroquerie
Subventionner des granulés d'amidon, il faut le faire

Et alors on va rembourser de le canabis en.mode thérapeutique .

Signaler Répondre

avatar
mince le 19/07/2019 à 14:41

Moins de chiffre d affaires donc moins de dividendes au actionnaires donc des futurs chômeurs J ai compris ont pas rogner sur les dividendes mais on va menacer le pays oui oui si vous ne rembourser plus on licencie Et cette entreprise se dit française c est du jolie

Signaler Répondre

avatar
Podeus le 19/07/2019 à 11:14

Excusez moi, vous avez mal orthographié le mot confiserie, vous avez écrit laboratoire

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 19/07/2019 à 09:30

Perso étant donné les circonstances la sécu un jour va disparaitre quoique ?
Faut savoir que dans certains ministères ils se servent allègrement

Signaler Répondre

avatar
Marie Pierre le 19/07/2019 à 09:14

Franchement les pratiques de cartomancienne ne peuvent s'appliquer à la santé

et en aucun cas, elles ne peuvent être la variable d'ajustement aux régimes sociaux tels le chomage ....

et ce n'est pas parce que personne n'avait réussi jusque là à remettre ces grigris en cause, que la pratique doit se poursuivre éternellement, protégée par les baronnets et consorts de la place qui s'en servent à des fins électorales ...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 19/07/2019 à 07:54

-8.5% au premier trimestre alors que le déremboursement n'a pas encore eu lieu...
Peut être que les français commencent à comprendre qu'il s'agit d'une escroquerie
Subventionner des granulés d'amidon, il faut le faire

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.