Lyon : une famille porte plainte dans l'affaire des bébés nés sans bras

Lyon : une famille porte plainte dans l'affaire des bébés nés sans bras
Photo d'illustration - LyonMag.com

Ils souhaitent qu'un juge d'instruction réalise une enquête de grande ampleur.

Une plainte contre X a été déposée et reçue le 12 août dernier au parquet de Marseille pour mise en danger de la vie d'autrui. Ce lundi, Maitre Fabien Rajon, avocat d'une famille dont le cinquième enfant est né sans bras, s'est exprimé à Lyon sur ce recours judiciaire.

Selon l'avocat, les investigations menées par l'ANSES et Santé Public France présentent de grosses lacunes. De plus, l'Ain a récemment été exclu des investigations, qui ne prennent pas les cas de naissances recensées après 2011. Maitre Rajon critique, entre autres, un manque d'indépendance des organismes chargés de l'enquête.

"Nous avons un rôle à jouer"

Cette plainte a donc pour but d'éclaircir les circonstances de ces naissances étranges, situées dans un périmètre réduit : "la plainte est un moyen de travailler à la manifestation de la vérité. Nous ne sommes pas dans la logique de trouver les coupables. (…) C'est un dossier complexe en matière sanitaire et environnementale", a commenté Me Rajon. Ils espèrent donc des garanties d'indépendance avec le recours à un juge d'instruction, et en termes de compétences techniques par le biais d'un pôle de santé publique.

Le couple, originaire de Villars les Dombes, pense à se constituer partie civile pour avoir accès au dossier et demander divers recours : "nous avons un rôle à jouer, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle", précise l'avocat.

Leur fils, Louis, cinquième enfant d'une fratrie de six, et âgé de 6 ans et demi, souffre d'une agénésie transverse du membre supérieur. Plus concrètement, l'enfant est né en 2012 sans main droite. La famille espère que d'autres victimes se rallieront à leur cause.

Au total, 7 cas d'agénésie ont été recensés dans l'Ain. D'autres départements, comme le Morbihan, sont également concernés. Le couple et l'avocat sont maintenant dans l'attente de l'ouverture d'une information judiciaire.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Podeus le 21/08/2019 à 10:46
Pour info a écrit le 20/08/2019 à 23h23

Je lis dans l'article
""la plainte est un moyen de travailler à la manifestation de la vérité. Nous ne sommes pas dans la logique de trouver les coupables. (…)"

Ce qui semble vouloir dire que pour l'instant aucune piste n'est avancée contre tel ou tel coupable éventuel, on recherche juste les causes.

Vous nous parlez de macronie et compagnie, soit Macron est loin d'être parfait.

Mais les faits remontent à bien avant son élection.
Peu importe, pour les curieux, voici un lien instructif qui indique entre autre un lien vers le rapport signalant les anomaliées detectées dans l'Ain (entre 2009 et 2014)
http://sante.lefigaro.fr/article/7-questions-pour-comprendre-l-affaire-des-bebes-nes-sans-bras-/

Il faut aussi savoir que les cas de l'Ain ne sont pas au dessus de la moyenne nationale.

Cette article explique bien la situation:
https://www.pseudo-sciences.org/Les-naissances-d-enfants-sans-avant-bras

Signaler Répondre

avatar
La Raie Publique Masochiste le 21/08/2019 à 09:24

les électeurs macronistes devraient également porter plainte pour une absence de cerveau

Signaler Répondre

avatar
Koyke le 21/08/2019 à 08:51
Bravo !! a écrit le 20/08/2019 à 14h33

Il fallait commencer par là !!!

Dommage que toutes les familles ne déposent pas plainte !!

En macronie, pour couper l'herbe sous le pieds de la désinformation et des mensonges d'état, rien ne vaut une plainte et médiatisation de celle-ci !!

Mais pas en août là où beaucoup de personnes et les médias sont en vacances...

Bravo aux parents qui ont le courage d'agir sur le plan judiciaire !!!

Mensonge d'État, une spécialité jacobine

Signaler Répondre

avatar
Pour info le 20/08/2019 à 23:23
Bravo !! a écrit le 20/08/2019 à 14h33

Il fallait commencer par là !!!

Dommage que toutes les familles ne déposent pas plainte !!

En macronie, pour couper l'herbe sous le pieds de la désinformation et des mensonges d'état, rien ne vaut une plainte et médiatisation de celle-ci !!

Mais pas en août là où beaucoup de personnes et les médias sont en vacances...

Bravo aux parents qui ont le courage d'agir sur le plan judiciaire !!!

Je lis dans l'article
""la plainte est un moyen de travailler à la manifestation de la vérité. Nous ne sommes pas dans la logique de trouver les coupables. (…)"

Ce qui semble vouloir dire que pour l'instant aucune piste n'est avancée contre tel ou tel coupable éventuel, on recherche juste les causes.

Vous nous parlez de macronie et compagnie, soit Macron est loin d'être parfait.

Mais les faits remontent à bien avant son élection.
Peu importe, pour les curieux, voici un lien instructif qui indique entre autre un lien vers le rapport signalant les anomaliées detectées dans l'Ain (entre 2009 et 2014)
http://sante.lefigaro.fr/article/7-questions-pour-comprendre-l-affaire-des-bebes-nes-sans-bras-/

Signaler Répondre

avatar
Ton Avocat , ton Ami le 20/08/2019 à 19:16
Bravo !! a écrit le 20/08/2019 à 14h33

Il fallait commencer par là !!!

Dommage que toutes les familles ne déposent pas plainte !!

En macronie, pour couper l'herbe sous le pieds de la désinformation et des mensonges d'état, rien ne vaut une plainte et médiatisation de celle-ci !!

Mais pas en août là où beaucoup de personnes et les médias sont en vacances...

Bravo aux parents qui ont le courage d'agir sur le plan judiciaire !!!

Une société a l’américaine...

Signaler Répondre

avatar
Bravo !! le 20/08/2019 à 14:33

Il fallait commencer par là !!!

Dommage que toutes les familles ne déposent pas plainte !!

En macronie, pour couper l'herbe sous le pieds de la désinformation et des mensonges d'état, rien ne vaut une plainte et médiatisation de celle-ci !!

Mais pas en août là où beaucoup de personnes et les médias sont en vacances...

Bravo aux parents qui ont le courage d'agir sur le plan judiciaire !!!

Signaler Répondre

avatar
desespoir le 20/08/2019 à 11:02

la question est y a t il des limites pour augmenter le chiffre d affaire de l annee en cours par apport a l annee derniere ? pour le reste il y a la medecine les avocats les medias....

Signaler Répondre

avatar
Sans cerveau comme il dit le 20/08/2019 à 09:12
Populas a écrit le 20/08/2019 à 05h26

Etpour les millions dépourvus de cerveaux ?

Un peu de respect pour ces enfants et leurs familles, merci.

Signaler Répondre

avatar
Populas le 20/08/2019 à 05:26

Etpour les millions dépourvus de cerveaux ?

Signaler Répondre

avatar
Daramitz le 19/08/2019 à 17:21
Sherlock knows a écrit le 19/08/2019 à 13h19

Et l'endogamie, peut-être? Une piste à explorer, je pense.

L'endogamie est présente dans tous les corps de métier et dans tous les petits villages, et même en ville, pourtant pas d'enfants nés sans bras constatés dans d'autres zones géographiques que l'Ain et le Morbihan.
Je ne sais pas qui enquête précisément sur cette affaire mais si c'est la même équipe que les pollutions par kérosène de l'aéroport Saint-Exupery, ça promet... .

Signaler Répondre

avatar
Sherlock knows le 19/08/2019 à 13:19

Et l'endogamie, peut-être? Une piste à explorer, je pense.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.