Indigo weel ne remettra pas ses scooters en service à Lyon… pour le moment

Indigo weel ne remettra pas ses scooters en service à Lyon… pour le moment
Photo d'illustration - LyonMag.com

Les trop nombreuses dégradations ont eu raison des eScooters.

Lancés en février par la société, les eScooters n'auront pas fait long feu. La société Indigo weel a annoncé, par le biais de son directeur général, que les 300 scooters jusque-là déployés ne seront pas remis en service dans l'immédiat à Lyon. Les modèles avaient été retirés fin août, suite aux dégradations constatées sur de nombreux modèles, pour être réparés.

Jean Gadrat, le directeur général d'Indigo weel, déplore le manque de maîtrise du vandalisme dans la capitale des Gaules, contrairement à Toulouse et à Bordeaux où sont encore implantés les scooters mis en service. Le directeur attend désormais de voir comment va évoluer la situation du marché du free-floating (véhicules en libre-service sans station, ndlr). Indigo weel envisage également de déployer des vélos électriques. Mais encore une fois, la société veut prendre son temps et analyser la situation du marché.

Conséquence directe de la disparition des eScooters, le personnel requis n'est plus le même à Lyon. Les intérimaires n'ont pas été reconduits et certains salariés se sont vu proposer des mutations à Toulouse ou Bordeaux. Mais la main d'œuvre est encore nécessaire à Lyon puisque l'exploitation des 500 vélos à Lyon n'est pas remise en cause pour l'instant.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ppppp le 15/09/2019 à 14:29
Bozo a écrit le 13/09/2019 à 17h02

Vous croyez qu'on va corriger comme ça, d'un coup de baguette magique, 40 ans de dérive laxiste ?

Les parlementaires et Macron ont refusé l'exigence d'un casier judiciare vierge pour être élu.

Vous comprenez maintenant d'où vient le laxisme ?

Regardez les videos de Philippe Pascot

Signaler Répondre

avatar
ppppp le 15/09/2019 à 14:28
Bozo a écrit le 13/09/2019 à 17h02

Vous croyez qu'on va corriger comme ça, d'un coup de baguette magique, 40 ans de dérive laxiste ?

on pourrait le faire en 2 mois.

Il faut créer une prise de conscience et un choc psychologique. Tolérance zero contre les actes antisociaux.

Par exemple comment faites vous pour autant salit les trottoir ? Voyez comme ils sont sales notamment à l'arret de bus du C2 c17 37 à Charpennes. Comment vous faites ? C'est quoi toutes ces taches au sol.
Je peux honnêtement dire que je n'ai jamais sali un seul trottoir , quand je passe sur un trottoir il n'y a pas d'enormes taches en plus après mon passage.

Bref, ce qu'il faut bien comprendre c'est que le laxisme arrange 99% de la population qui se dit qu'on sait jamais, des fois que, au moins elle en risque rien.
De même que la corruption des elus y compris dans la France profonde, arrange bien les gens (permis de construire plus facilement obtenus, changement de zonage des zones non constructibles... embauche d'un enfant par la commune....

Signaler Répondre

avatar
Alexkoeln le 14/09/2019 à 12:26
Zap a écrit le 11/09/2019 à 11h38

tu auras beau te doucher mille fois, tu pueras toujours autant la bêtise.

Vous pouvez tout de même essayer un scooter électrique et oublier votre voiture ;) plusieurs marques d'élec le font très bien et sont dispos à Lyon (Niu, Pink, etc.)

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 13/09/2019 à 17:02
enora a écrit le 11/09/2019 à 12h09

Réfléchissons un peu. Ce vandalisme a déjà occasionné :
-la disparition des sociétés de vélos en libre service
-la remise en circulation d'anciens Vélo'v pour remplacer les vélos endommagés
-le retrait des scooters en libre service.
Outre la disparition de ces services (les Lyonnais sont les premiers pénalisés), il faut également s'interroger sur le cout que représentent ces dégradations et la manière dont ce cout est impacté sur les abonnements (vélo'v par exemple). Et l'impossibilité de développer toute forme de concurrence au vélo'v (à cause des dégradations) impacte peut être le prix de l'abonnement vélo'v, la réduction de la place de la voiture, la pollution...
En bref, à quand une véritable politique de lutte contre ces dégradations, contre les vols de vélo (qui sont endémiques) ? Quand va-t-on ouvrir les yeux et accepter de voir que certains se croient tout permis ?

Vous croyez qu'on va corriger comme ça, d'un coup de baguette magique, 40 ans de dérive laxiste ?

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 13/09/2019 à 17:00
Non à LaRem a écrit le 11/09/2019 à 14h55

"les eScooters n'auront pas fait long feu".
Erreur : ils ont fait long feu.
Dans un sens figuré, cette locution signifie "échouer, faillir à, manquer son but, ne pas parvenir à ce que l'on voulait".

... et provient de l'artillerie qui utilisait ce terme lorsque la poudre ne détonnait pas bien et projetait du coup le boulet bien moins loin que prévu

Signaler Répondre

avatar
Jeunesse le 12/09/2019 à 10:56

Notre jeunesse victimisée, qui caillasse les bus et qui se plaint ensuite de se sentir exclue, qui agresse non stop jusqu à faire fuir ses voisins et qui se plaint de la ghettoïsation, qui provoque la fermeture des piscines par ses incivilités et quo se plaint de n'avoir rien a faire... c est normal qu'elle brûle et casse des moyens de locomotion , scooter , trotinettes, velib, puisqu on a toujours tout excusé !

Signaler Répondre

avatar
Monocle barbiche et gibus le 11/09/2019 à 21:00
Alain 2 a écrit le 11/09/2019 à 17h58

Le prolétaires vont être déçus, ils n'ont pas les moyens d'acheter un scooter électrique. C'était un peu le moyen de jouer aux riches, de rêver un peu...

Les rêves brisées de ces sans dents….

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 11/09/2019 à 20:41
Alain 2 a écrit le 11/09/2019 à 17h58

Le prolétaires vont être déçus, ils n'ont pas les moyens d'acheter un scooter électrique. C'était un peu le moyen de jouer aux riches, de rêver un peu...

Pas besoin d etre psychologue pour comprendre que t as pas un euro dans la poche toi!!!

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 11/09/2019 à 20:22

En france c est le seul pays en Europe ou ces p'tits branleurs font comme ils veulent !
Après ils vont se plaindre style on a pas de travail. On est des racistes etc. .. etc ...
La on leur propose des scooters pour les aider au moins a en chercher et ce qu ils trouvent c est faire les cons dans leur quartier !!!
Bref c est de la R............

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 11/09/2019 à 17:58

Le prolétaires vont être déçus, ils n'ont pas les moyens d'acheter un scooter électrique. C'était un peu le moyen de jouer aux riches, de rêver un peu...

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 11/09/2019 à 16:42

Les bobos vont être déçus.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 11/09/2019 à 14:55

"les eScooters n'auront pas fait long feu".
Erreur : ils ont fait long feu.
Dans un sens figuré, cette locution signifie "échouer, faillir à, manquer son but, ne pas parvenir à ce que l'on voulait".

Signaler Répondre

avatar
julbute le 11/09/2019 à 14:49
gerfa a écrit le 11/09/2019 à 11h43

j'ai vu plusieurs fois des jeunes sur ces scooter avec l'avant enfoncé (donc volé) faire n'importe quoi dans Lyon..
Inutile de vous donner une description des ces "jeunes" vous vous en doutez... le fléau de notre société.

Bien d'accord avec vous, dès le 1er jour j'ai pu voir des jeunes qui avaient déjà trouver la parade pour voler ces scooters.... et qui paradaient ensuite dessus en faisant des tours de la place Ennemond Romand à Venissieux. Ils doivent bien s'ennuyer au final, ces jeunes, je ne vois pas d'autres explications sur pourquoi tourner en rond et pourquoi voler ?

Signaler Répondre

avatar
Bob le 11/09/2019 à 14:48
Sakura a écrit le 11/09/2019 à 12h14

Cela se terminera le jour ou les utilisateurs apprendront à se garer correctement .

Son point était de mettre en avant les dégradations gratuites. Et la délinquance joyeuse
(Les velov sont bien obligés d’etre reposés aux bornes)

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 11/09/2019 à 14:26
gerfa a écrit le 11/09/2019 à 11h43

j'ai vu plusieurs fois des jeunes sur ces scooter avec l'avant enfoncé (donc volé) faire n'importe quoi dans Lyon..
Inutile de vous donner une description des ces "jeunes" vous vous en doutez... le fléau de notre société.

J'aimerais bien avoir une description, contrairement a ce que tu dis elle est utile.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 11/09/2019 à 12:14
enora a écrit le 11/09/2019 à 12h09

Réfléchissons un peu. Ce vandalisme a déjà occasionné :
-la disparition des sociétés de vélos en libre service
-la remise en circulation d'anciens Vélo'v pour remplacer les vélos endommagés
-le retrait des scooters en libre service.
Outre la disparition de ces services (les Lyonnais sont les premiers pénalisés), il faut également s'interroger sur le cout que représentent ces dégradations et la manière dont ce cout est impacté sur les abonnements (vélo'v par exemple). Et l'impossibilité de développer toute forme de concurrence au vélo'v (à cause des dégradations) impacte peut être le prix de l'abonnement vélo'v, la réduction de la place de la voiture, la pollution...
En bref, à quand une véritable politique de lutte contre ces dégradations, contre les vols de vélo (qui sont endémiques) ? Quand va-t-on ouvrir les yeux et accepter de voir que certains se croient tout permis ?

Cela se terminera le jour ou les utilisateurs apprendront à se garer correctement .

Signaler Répondre

avatar
enora le 11/09/2019 à 12:09

Réfléchissons un peu. Ce vandalisme a déjà occasionné :
-la disparition des sociétés de vélos en libre service
-la remise en circulation d'anciens Vélo'v pour remplacer les vélos endommagés
-le retrait des scooters en libre service.
Outre la disparition de ces services (les Lyonnais sont les premiers pénalisés), il faut également s'interroger sur le cout que représentent ces dégradations et la manière dont ce cout est impacté sur les abonnements (vélo'v par exemple). Et l'impossibilité de développer toute forme de concurrence au vélo'v (à cause des dégradations) impacte peut être le prix de l'abonnement vélo'v, la réduction de la place de la voiture, la pollution...
En bref, à quand une véritable politique de lutte contre ces dégradations, contre les vols de vélo (qui sont endémiques) ? Quand va-t-on ouvrir les yeux et accepter de voir que certains se croient tout permis ?

Signaler Répondre

avatar
gerfa le 11/09/2019 à 11:43

j'ai vu plusieurs fois des jeunes sur ces scooter avec l'avant enfoncé (donc volé) faire n'importe quoi dans Lyon..
Inutile de vous donner une description des ces "jeunes" vous vous en doutez... le fléau de notre société.

Signaler Répondre

avatar
Zap le 11/09/2019 à 11:38
Zut a écrit le 11/09/2019 à 11h26

Zut je voulais en louer un pour voir si c'est sympa et éventuellement remplacer la voiture par un scooter électrique pour aller au boulot., dans Lyon...
A trop remettre au lendemain...

PS: Je suis roller et non vélo, je n'aime pas le vélo. Inutile de me proposer le vélo, si je vais bosser en mode doux ce sera roller et je dois pouvoir me doucher ce qui n'est pas possible.

tu auras beau te doucher mille fois, tu pueras toujours autant la bêtise.

Signaler Répondre

avatar
Hum le 11/09/2019 à 11:35

Sans blague...
Dans la ville gérée par l'ancien Sinistre de l'Intérieur, qui est étonné que la sécurité des biens et des personnes n'est pas assurée ?
Qui se sentait en sécurité quand le croulant était en poste au gouvernement ?

Signaler Répondre

avatar
panglos le 11/09/2019 à 11:35

Ca fera des deux roues motorisés qui circuleront en moins sur les pistes cyclables. Ils nous doublent à fond de ballon par la droite même quand on s'apprête à tourner, clignotant mis.

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 11/09/2019 à 11:30

Ai encore vu 3 Velov tout plein de vase , ressortis du Rhône , hier après midi ! Y a vraiment des tarés sur terre ! Que gagnent ces gens là à commettre de telles exactions ?
Il faut plus de Hp , pour ces gens là , qui ont de graves problèmes psyco !

Signaler Répondre

avatar
Zut le 11/09/2019 à 11:26

Zut je voulais en louer un pour voir si c'est sympa et éventuellement remplacer la voiture par un scooter électrique pour aller au boulot., dans Lyon...
A trop remettre au lendemain...

PS: Je suis roller et non vélo, je n'aime pas le vélo. Inutile de me proposer le vélo, si je vais bosser en mode doux ce sera roller et je dois pouvoir me doucher ce qui n'est pas possible.

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 11/09/2019 à 11:23

Mais faut qu’ils dégagent leurs scooters et tous leurs vélo, ras le bol des stationnements sauvages ou sur les emplacements réservés au 2 roues motorisés alors qu’il y a des stationnements pour vélos de partout !

Signaler Répondre

avatar
bob le 11/09/2019 à 11:15

photo d'illustration parfaite !
le scooter au milieux de la rue pietonne

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 11/09/2019 à 10:53

Tant mieux,car autant j.arrive à déplacer une trottinette ou un.vélo quand ceux ci sont mal garés, autant lee scooters c est autre chose.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.