Lyon : un panneau publicitaire numérique crée la polémique sur les berges du Rhône

Lyon : un panneau publicitaire numérique crée la polémique sur les berges du Rhône
DR

Ils ont investi les berges du Rhône à l'initiative de JC Decaux. Des panneaux publicitaires temporaires, dont un panneau numérique, ont fait leur apparition en ville, provoquant l'indignation du collectif Plein La Vue et des candidats écologistes à la Ville et à la Métropole de Lyon.

Pour le Collectif Plein La Vue, "les risques inhérents aux écrans publicitaires rejoignent ceux des écrans en général, accentués ces dernières années par la multiplication des smartphones et tablettes dans notre environnement quotidien". Et le collectif de rappeler "les risques multiples qu’ils comportent, risques pour la santé et le développement cognitif - en particulier pour les enfants".

Les Verts, quant à eux, dénoncent "un cheval de Troie de la publicité numérique" et s'étonnent de l'apparition de ces panneaux, alors que "l'utilisation de ces écrans de publicité est toujours en discussion à la Métropole, et que le règlement de publicité intercommunal ne les a pas autorisés dans l'espace public" : "Limiter la publicité dans l’espace public c’est une de nos mesures pour amorcer la transition écologique et la réussir, pour in fine faire de Lyon une ville verte et apaisée”, affirment les candidats du parti.

Alertée, la Métropole de Lyon a réagi ce mardi après-midi, rejetant la faute sur la Ville : "cette installation de panneau temporaire n’a pas fait l’objet d’autorisation de l’espace public de la part de la Métropole de Lyon mais d’une autorisation d’occupation temporaire, instruite par la Ville de Lyon".

Et David Kimelfeld d'insister : "le Président de la Métropole de Lyon s’étonne de cette décision au regard de la concertation sur le Règlement local de publicité qui est actuellement en cours". Ou quand la pub devient un enjeu électoral.

De son côté, la Ville de Lyon confirme "l’installation temporaire de panneaux informatifs, dont un unique panneau digital, sur le quai Augagneur" : "Il s’agit de présenter les JECO (Journées de l’Economie), un événement grand public qui a lieu  début novembre, qui est organisé par la Fondation pour l'Université de Lyon et dont JC Decaux est partenaire. Les conditions pour cette autorisation exceptionnelle du panneau digital étaient qu’il contenait uniquement des informations sur l’évènement (pas de caractère publicitaire commercial), et qu’il soit installé hors du périmètre UNESCO et de façon temporaire", nous a-t-on précisé.

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
les Pâsdârân écolos ont déjà sévi... le 31/10/2019 à 13:13

ça y est la milice autoproclamée "éco responsable" a déjà sauvé la planète !...

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-le-panneau-video-de-pub-casse-durant-la-nuit/

Signaler Répondre

avatar
soiphrevin28 le 30/10/2019 à 22:54
Mont Monnet a écrit le 30/10/2019 à 13h52

la pollution visuelle par les panneaux publicitaires… Faut que ça cesse !

Exactement, ras-le-bol de cette nuisance inutile.

Signaler Répondre

avatar
nalok le 30/10/2019 à 21:04
jaime a écrit le 30/10/2019 à 17h24

Il y en a dans tous les pays développés. C’est propre et informatif. J’aime.

Vous avez tout faux.
Ce n'est ni propre, ni informatif.
C'est tout le contraire.
C'est polluant à tous les niveaux (visuellement et au niveau des matériaux), inutile, détestable et a une fonction publicitaire sans aucun intérêt.

Signaler Répondre

avatar
c est un autre debat le 30/10/2019 à 20:03

petite correction de l article
se ne sont pas majoritairement des étudiants qui saccagent ce lieux... mais tous les zonards qui trainent en ville

a une époque (au début des berges) , il y avait des contrôles de police.. les bouteilles d alcool étaient vidées et les stupéfiants saisis

on constate ainsi que jour après jour, les forces de police ont abandonné la ville....

Signaler Répondre

avatar
et si on respectait la loi? le 30/10/2019 à 17:38
jaime a écrit le 30/10/2019 à 17h24

Il y en a dans tous les pays développés. C’est propre et informatif. J’aime.

ca va surtout a l encontre de la loi sur la pollution lumineuse et le gaspillage d energie

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/pollution-lumineuse


apres l exemple de lime et consort, JCDecaux aurait tort de ne pas essayer!

Signaler Répondre

avatar
jaime le 30/10/2019 à 17:24

Il y en a dans tous les pays développés. C’est propre et informatif. J’aime.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 30/10/2019 à 13:52

la pollution visuelle par les panneaux publicitaires… Faut que ça cesse !

Signaler Répondre

avatar
pathos le 30/10/2019 à 10:17

JCDecaux prend exemple sur les trotinettes en libre services!!

ces machins sont interdits sur la voie publique par le code de la route... et pourtant, en s instalant de force, ils ont créé un marché et se sont vu légitimé par la mairie

JCDecaux fait exactement pareil!

une honte? non, la triste réalité que nos villes (et notre pays) ne nous appartiennent plus!

on a deja remplacé les noms des lieux par des marques.... Groupama stadium, LDLC Basket, Accord Hotel Arena... bientot, lyon se nommera "Vincy Accord Hotel Lyon"???

Signaler Répondre


avatar
plein la vue sur facebook, twiter et instagram le 30/10/2019 à 08:23

" le Collectif Plein La Vue, a bien raison de parler de la "multiplication des smartphones et tablettes dans notre environnement quotidien".

Même que comme l'indique leur site web on peut retrouver leurs propos sur facebook, twiter, instagram...

o:)

Signaler Répondre

avatar
ça plane sévère le 30/10/2019 à 08:14

C'est vrai que sur les berges le grand danger ce sont les panneaux publicitaires...

Signaler Répondre

avatar
jugeons les opposants au dogme vert le 30/10/2019 à 08:12
Vous, khmer pollueur a écrit le 29/10/2019 à 20h24

vos enfants vont vous juger un jour.

c'est bien ce qu'il disait...
Votre réponse illustre parfaitement ses propos...

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 30/10/2019 à 08:08
1083 a écrit le 29/10/2019 à 23h12

Comment appelle t on un élu qui fait fi des règlements et impose sa volonté (et celles de ses petits copains) ?

et il y a des gens assez crédules pour revoter pour lui en mars....

Sauf qu il.est le maire et que si les maires ne peuvent plus decider de rien sans l aval de la métropole, autant supprimer les mairies , cela fera des économies..

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 30/10/2019 à 08:05

@faut changer de disque, il n.a pas reçu l.autorisation de la metropole mais celle de la ville. . La question qui prévaut esr celle ci : les mairies ont elle encore leur utilité si elles ont besoin de l.aval de la metropole pour prendre des decisions. Il serait bon que Kiemfield et Colomb ne se servent pas de leurs positions pour regler leur compte.. . Perso,je propose que chacun se mette en.rettait de leurs responsabiltes et ce jusqu aux municipales.,,vu que tout ce qui les,interessent c est de marquer des pointts

Signaler Répondre

avatar
Faut changer de disque le 30/10/2019 à 01:32
Papimouzo a écrit le 29/10/2019 à 19h54

Avec la racaille cela va. Pas rester longtemps debout ? Et sans être casser ??

Ce panneau n( a pas reçu d' autorisation.. Il est donc installé illégalement par la racaille en col blanc (les agences de pub)
Qu' est ce que ça peut vous faire que ce panneau soit démonté par l' état ou de façon plus spontanée par les habitants du quartier ?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 29/10/2019 à 23:49

Qui c'est qui commande à Lyon : la Métropole ou la Mairie ?

Signaler Répondre

avatar
1083 le 29/10/2019 à 23:12

Comment appelle t on un élu qui fait fi des règlements et impose sa volonté (et celles de ses petits copains) ?

et il y a des gens assez crédules pour revoter pour lui en mars....

Signaler Répondre

avatar
ClaireLyon69 le 29/10/2019 à 21:30

Bon, l'article est très clair et l'installation temporaire pour les JECO rationnelle, à un endroit judicieux pour cette manifestation internationale, mais, au milieu d'autres réactions, on voit que les thuriféraires de Kimelfeld sont de sortie... Leur sectarisme et capacité à croire surfer sur le populisme (qu'il soit "vert" ou pas !) tout en se vautrant manifestement sont inquiétants...
D'une certaine façon, l'éclaircissement m'est utile, mais sur le fond cela reste inquiétant.
A Lyon, on n'a pas besoin de khmers quelle qu'en soit la couleur ou la capacité mimétique..

Signaler Répondre

avatar
rkl4 le 29/10/2019 à 20:53
Calahann a écrit le 29/10/2019 à 17h22

Après la pollution de l'air liée aux véhicules , les pollutions sonores , voilà toujours plus de pollution visuelle sur Lyon.
Lyon la " polluée " .

Malheureusement c'est toutes les villes du monde qui subissent tout cela, toutes ces pollutions inutiles, néfastes et scandaleuses.
Je ne comprends pas qu'on en soit arrivés là, cela aurait pu être évité avec un peu de bon sens en amont.

Signaler Répondre

avatar
Vous, khmer pollueur le 29/10/2019 à 20:24
Alain 2 a écrit le 29/10/2019 à 19h53

Les khmers verts ne sont pas contents.

vos enfants vont vous juger un jour.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 29/10/2019 à 19:54

Avec la racaille cela va. Pas rester longtemps debout ? Et sans être casser ??

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 29/10/2019 à 19:53

Les khmers verts ne sont pas contents.

Signaler Répondre

avatar
Enzo69 le 29/10/2019 à 19:27

Un coup de bombe de peinture et on en parlera plus !

Signaler Répondre

avatar
Wouah le 29/10/2019 à 18:02

Ils ne vont pas long feu

Signaler Répondre

avatar
Réalité vs virtuel.. ' le 29/10/2019 à 17:57

Durée de vie ? 1 semaine ? Qui dit mieux ?

Signaler Répondre

avatar
Morfar le 29/10/2019 à 17:43

SCANDALEUX que l'Architecte des Bâtimenrs de France laisse faire ce saccage paysager organisé par son Altesse Senilissime pour se venger de sa défaite certaine aux prochains élections !

Il nous avait promis "un signal fort"; (musée des Confluences)
C'est vrai qu'il a réussi.

Bravo l' ESTHÈTE.

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 29/10/2019 à 17:38

Panneaux probablement très écologiques...

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 29/10/2019 à 17:22

Après la pollution de l'air liée aux véhicules , les pollutions sonores , voilà toujours plus de pollution visuelle sur Lyon.
Lyon la " polluée " .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.