Décès d'un étudiant de l'université Lyon 1 des suites d'une méningite

Décès d'un étudiant de l'université Lyon 1 des suites d'une méningite
photo d'illustration - Lyonmag.com

C'est l'Agence régionale de santé qui communique ce vendredi sur ce cas de méningite, dont a été victime un étudiant villeurbannais.

Ce jeune étudiant à l'université Lyon 1, sur le campus de la Doua, est décédé début novembre d'une infection invasive à méningocoque.

L'ARS précise que toutes les personnes ayant été en contact avec la victime ont été identifiées. Toutes ont reçu un traitement préventif.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cinéman1993 le 06/03/2020 à 13:21

Pour plus d’informations, ce gamin c’était mon frère. Et il s’appelait LOÏC. Dans la famille on a toujours été pour les vaccins. Mais celui là, le W135 on en a jamais entendu parler. Mon frère était vacciné pour la méningite c. Quand on a demandé à notre médecin traitant pourquoi il n’avait pas reçu ce vaccin, il nous a juste dit qu’il le donnais pas car il ni a pas assez de cas, et le vaccin coûtent chère. Alors les laboratoires ont créé d’autre vaccins le a,b,c,y moins efficace mais qu’il leur rapporte plus d’argent. Et on a rencontré un médecin expert en infection, qui nous a apporté plus
D’informations. Des détails sur le fait, d’où vient le virus, quels sont les symptômes et si il y a beaucoup de cas. Notre médecin nous a dit qu’il y avait que 10% en France, en réalité bien plus. Et les informations de l’expert en infection qu’il nous a communiqué nous font peur, car certain médecins ignoraient ces informations ainsi que l’ars. Qui en parlant de l’ARS nous a engueulé car des article sont sorties dans la presse, alors que notre famille n’a rien dit. Ils ont fait apparemment un démenti car il ne veulent pas vous effrayer et c’est pour sa qu’il vous cache des choses. Bref, faite vous vacciner vous et vos proches.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 09/11/2019 à 17:28

'ARS précise que toutes les personnes ayant été en contact avec la victime ont été identifiées.

à moins que ce jeune homme soit resté dans un périmètre restreint, que son nom n'a pas été donné, doute fort que tous les personnes ont été identifiées

Signaler Répondre

avatar
PS: le 09/11/2019 à 08:54
G Peillon a écrit le 09/11/2019 à 05h59

L’ARS alerte quand elle a l’information issue doit des praticiens soit en ce cas de l’université. Ce qui est étonnant c’est que les faits se sont produits au début du mois et que Lyonmag n’en parle que 8 jours plus tard. .

PS:

Non, pas 8 jours plus tard, le jeune homme est décédé 3 jours plus tôt selon le communiqué de L'ARS.

Pourquoi voudriez vous que l'université ait l'info avant tout le monde de l'état de santé de tout ses étudiants et de son personnel ?

Il me semble que dans un tel cas (je peux me tromper) l'hôpital alerte L'ARS en premier lieu, et que l'ARS veuille tout de suite à la mise en place des mesures préventives qu'imposent la situation.

Le communiqué de presse vient plus tard.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 09/11/2019 à 08:40
G Peillon a écrit le 09/11/2019 à 05h59

L’ARS alerte quand elle a l’information issue doit des praticiens soit en ce cas de l’université. Ce qui est étonnant c’est que les faits se sont produits au début du mois et que Lyonmag n’en parle que 8 jours plus tard. .

L'ARS à diffusé un communiqué de presse à ce propos le 8/11.

Je ne vois pas comment LM aurait pu le savoir plus tôt!

Signaler Répondre

avatar
Pink floyd le 09/11/2019 à 08:03

Vaccin!!!
Pour la rougeal c est pareil,la grippe...
Des vaccins existent.

Signaler Répondre

avatar
G Peillon le 09/11/2019 à 05:59

L’ARS alerte quand elle a l’information issue doit des praticiens soit en ce cas de l’université. Ce qui est étonnant c’est que les faits se sont produits au début du mois et que Lyonmag n’en parle que 8 jours plus tard. .

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 08/11/2019 à 19:01

L' ARS , côté épidémiologie et prévention est toujours et trop souvent en retard dans les alèrtes . La méningite est souvent " foudroyante et fatale " , un peu répandu et récurrent en France chaque année.
Heureusement que les dégâts sont bien limités.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.