Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Rhône : cinq mois de prison avec sursis pour le suicidaire rebelle

Photo d'illustration - LyonMag

Cet homme de 29 ans avait laissé une lettre d’adieu le jour du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Après avoir été alertée par son épouse, la police avait retrouvé l’individu dans sa voiture près de Mornant. L’homme voulait en finir et était notamment armé de trois couteaux et d’un pistolet à gaz. Il s’était alors rebellé et les forces de l’ordre avaient utilisé un pistolet électrique pour le maîtriser. Le presque trentenaire s’était par la suite cassé le nez en se tapant la tête contre les murs lors de sa garde à vue.

 

Jugé ce jeudi en comparution immédiate à Lyon pour rébellion, port d’armes et conduite en état d’ivresse, le désespéré a été condamné à une peine de cinq mois de prison avec sursis avec une mise à l’épreuve de deux ans, une obligation de se soigner et une interdiction de port d’armes.



Tags : suicidaire | port d'armes | comparution immédiate |

Commentaires 1

Déposé le 03/01/2020 à 10h12  
Par pendu Citer

Désespéré ? vu ses actes pas vraiment désespéré !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.