Après Bernard Pivot, Virginie Despentes démissionne du Prix Goncourt

Après Bernard Pivot, Virginie Despentes démissionne du Prix Goncourt
Virgine Despentes - DR

Virginie Despentes devrait annoncer ce mardi sa démission du jury du Prix Goncourt.

L'information a été dévoilée ce lundi par Le Figaro.

L'auteur de Vernon Subutex, originaire de Lyon, avait succédé à Régis Debray en 2016.

Cette démission intervient après le départ du président du Prix Goncourt, le Lyonnais Bernard Pivot.

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Reste couché le Mytho ! le 08/01/2020 à 22:57
Papimouzo a écrit le 07/01/2020 à 12h28

Des écrivains de bas étages et qui piston accompagné fait que je n acheté pas leur feuille de choux d ou l intérêt pour moi d en acheter sur des auteurs qui eux le méritent largement ce prix mais la aussi non pistonner et je leur bravo

Visiblement si t'achètes juste "L'Equipe"... c'est déjà un exploit !
Parce que côté expression française, je t'assure qu'il est inutile pour toi d'essayer de faire croire que tu as dépassé la "bibliothèque rose"... et encore !
Allez,... Courage, prochaine étape : la "bibliothèque verte" puis dans 10 ans.... San Antonio.. Ce sera un bon début pour essayer de faire prendre des vessies pour des lanternes ;-)
"d'où l'intérêt pour moi d'en acheter sur des auteurs qui le méritent vraiment mais là aussi non pistonnés et je leur (dis) bravo..." Le niveau fait peur... même en ayant corrigé les fautes d'orthographe et de grammaire... et malgré ça,... ça ne veut rein dire,... Du pur charabia de Bac-12
Et il voudrait nous faire croire qu'il est littéraire ?...Je me suis tapé une barrre comme rarement :-D :-D :-D

Signaler Répondre

avatar
margaret macron le 07/01/2020 à 22:22
Rasle bol 69 a écrit le 07/01/2020 à 00h08

L'auteure de Vernon Subutex exprime dans ses textes des fantasmes qui n'ont rien à envier à ceux de Weinstein ou de Gabriel Matzneff, mais bien sûr c'est de la littérature..

grand gagnant de la comparaison vaseuse...

Signaler Répondre

avatar
francais69 le 07/01/2020 à 14:41

papy , pourrais-tu parler français?

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 07/01/2020 à 12:28

Des écrivains de bas étages et qui piston accompagné fait que je n acheté pas leur feuille de choux d ou l intérêt pour moi d en acheter sur des auteurs qui eux le méritent largement ce prix mais la aussi non pistonner et je leur bravo

Signaler Répondre

avatar
l etat le 07/01/2020 à 12:23

Un plébicite pour que Monsieur "taisez vous!!" alain FINKIELKRAUT" presente et represente Apostrophe car il represente bien la liberté d expression chez les intelos.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 07/01/2020 à 00:08

L'auteure de Vernon Subutex exprime dans ses textes des fantasmes qui n'ont rien à envier à ceux de Weinstein ou de Gabriel Matzneff, mais bien sûr c'est de la littérature..

Signaler Répondre

avatar
a votre tour le 06/01/2020 à 21:12

il est trop facile de juger une époque passée avec nos yeux d'aujourd'hui. demandez vous honnêtement ce que vous auriez fait a leur place et a cette époque. nauriez vous pas reagi de la même façon. noublions pas qu'un jour ce sera nos enfants et nos petits enfants qui jugeront l'époque d'aujourd'hui et donc qui nous jugerons

Signaler Répondre

avatar
Raconter la vérité le 06/01/2020 à 19:06
Sturlat. a écrit le 06/01/2020 à 17h41

.... très juste.... mais qu'en est il de la retransmission TV de cette émission à l'époque ?
.... les responsables du CSA de l'époque se cachent également, espérant se faire oublier ?

On peut simplement espérer que les livres de GM seront tous retirés de la circulation comme de la propagande pédophile qu'ils sont... aussi inacceptables que les insanités salafistes ou néo-nazies qui sont interdites par l'état.

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 06/01/2020 à 17:41
ordrejuste a écrit le 06/01/2020 à 15h58

Encore un fait déplorable.
En effet, il inimaginable qu’une élite bien-pensante à cautionnée pendant de nombreuses années des êtres inqualifiables abusants de leurs positions pour légitimer des actions que l’on peut qualifier de pédophile. Il ne serait être question de se réfugier derrière « une époque » ou la question de la liberté sexuelle exonérait le droit moral.
Face à cet abus, ceux qui hier trouvaient normal cette situation aujourd’hui se rétractent. Ils devraient avoir honte de leur jugement et faire profil bas plutôt qu’essayer de justifier l’injustifiable. Bernard Pivot ne peut s’exonérer de la honte qui l’accompagne car s’il n’est pas coupable est responsable d’avoir permis la reconnaissance de pseudo écrivain.

.... très juste.... mais qu'en est il de la retransmission TV de cette émission à l'époque ?
.... les responsables du CSA de l'époque se cachent également, espérant se faire oublier ?

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 06/01/2020 à 15:58

Encore un fait déplorable.
En effet, il inimaginable qu’une élite bien-pensante à cautionnée pendant de nombreuses années des êtres inqualifiables abusants de leurs positions pour légitimer des actions que l’on peut qualifier de pédophile. Il ne serait être question de se réfugier derrière « une époque » ou la question de la liberté sexuelle exonérait le droit moral.
Face à cet abus, ceux qui hier trouvaient normal cette situation aujourd’hui se rétractent. Ils devraient avoir honte de leur jugement et faire profil bas plutôt qu’essayer de justifier l’injustifiable. Bernard Pivot ne peut s’exonérer de la honte qui l’accompagne car s’il n’est pas coupable est responsable d’avoir permis la reconnaissance de pseudo écrivain.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.