Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Françoise Deydier aux côtés d'une partie de ses colistiers - DR

Municipales à Lyon : “la politique est un service rendu” selon Françoise Deydier

Françoise Deydier aux côtés d'une partie de ses colistiers - DR

Françoise Deydier est tête de liste dans le 3e arrondissement de Lyon pour le mouvement "Positivons" de Denis Broliquier.

Elle se présente pour la première fois dans cet arrondissement de plus de 100 000 habitants, comparable à une ville comme Nancy. Elle présentait ce mercredi sa liste et son programme dans un café de l’avenue de Saxe. 

 

Tout le monde connaît les prétendants à l’Hôtel de Ville : Yann Cucherat, Grégory Doucet, Georges Képénékian ou Denis Broliquier… mais au final, le premier nom qui apparaîtra sur les bulletins de vote les 15 et 22 mars prochain, c’est bien celui des candidats aux mairies des arrondissement. Alors comment se passe une campagne pour ces prétendants élus, souvent novices, qui ne sont que très peu souvent dans la lumière ?

 

Quand Denis Broliquier, actuel maire du 2e arrondissement et candidat pour la mairie centrale de Lyon, a choisi Françoise Deydier pour le représenter, il a vu en elle "le profil idéal, capable de rassembler une équipe autour d’un intérêt commun, utile à la démocratie". Elle témoigne qu’il lui aura fallu "un peu de courage pour se lancer, avancer et ainsi faire en sorte que des gens la rejoignent". Elle, qui n’a jamais été élue auparavant, a réussi à constituer une liste de 36 candidats, associatifs, entrepreneurs, mères de famille, retraités, médecins,… une liste qui se veut "représentative" de ce quartier peu ordinaire. 

 

L’ancienne présidente de crèche ne se considère pas comme une femme politique au sens courant du terme. "Je suis une citoyenne responsable", affirme-t-elle, "la politique n’est pas un métier, c’est un service rendu", nous précise son équipe. Service rendu car c’est en rencontrant les acteurs locaux qu’elle a constitué son programme. "Je suis allé voir les associations, les collectifs, j’ai sillonné le quartier et j’ai écouté ce qui se disait sur les réseaux sociaux", assure la candidate.

 

Ainsi Françoise Deydier prend à bras le corps son engagement, "qui est une chance". Elle multiplie les portes à portes, les déambulations, les tractages "pour mieux se faire connaître". Et ses actions sont motivées par les retours positifs : "tout le monde me dit que c’est courageux. Quand on explique le projet à des gens qui se sont détachés de la politique, ils nous disent souvent que finalement, ils vont aller voter. C’est déjà une victoire !". Car au final, "ils se rendent compte que ce qui les intéresse n’est pas de voter pour quelqu’un de connu, mais pour quelqu’un qu’ils connaissent".

 

 

Un programme pour et par les habitants du 3e

 

Comme dit plus haut, Françoise Deydier s’est inspirée des habitants du 3e arrondissement de Lyon pour créer un programme "qui les représente". Elle promet ainsi de militer pour "une augmentation des moyens policiers, une sécurisation des parcs et avenues et une verbalisation des incivilités". Des mesures simples qui émanent des revendications de collectifs comme "la Guillotière en Colère". L’ultra local n’y échappe pas, Françoise Deydier veut également œuvrer pour la révolution cycliste. "Il faut sécuriser les voies vélo, notamment à Grange-Blanche et entre le bd Pinel et les quais du Rhône", a-t-elle dit.

 

Bien que l'on ne parle que très peu d'eux, les candidats aux mairies d'arrondissement et leurs colistiers jouent un rôle clé dans les élections municipales à venir. C'est eux qui décideront, au final, du maire de la Ville.



Tags : lyon 3e | municipales 2020 | Françoise Deydier | Denis Broliquier |

Commentaires 13

Déposé le 06/03/2020 à 09h27  
Par rembourser ! Citer

Que ne ferait-on pas pour avoir les 5% permettant de se faire rembourser ses frais de campagne ?

Déposé le 05/03/2020 à 11h06  
Par Lyonnais obs Citer

Bravo Madame, vous avez choisi un vrai Lyonnais comme tête de liste. Car tout le monde se souvient de la bijouterie Broliquier de la rue de la République. Vous avez fédéré autour de vous une équipe mue seulement par la volonté de servir. Dans 10 jours, je voterai pour la liste "Positivons Lyon" de mon arrondissement. Le premier tour est l'heure du vrai choix et il est important que cette vraie liste lyonnaise soit en mesure de peser au second tour. Bon courage.

Déposé le 05/03/2020 à 09h43  
Par fdeydier Citer

Sakura a écrit le 05/03/2020 à 06h35

La politique n est pas un métier mais un service rendu dit elle. Perso quand je propose un service à une personne, cela ne lui coûte pas un centime, cela lui permet même parfois d en économiser.
C est un service rendu pendant la campagne peut être, mais une fois élu, cela devient un métier ier vu que c est rémunéré et parle pas de tous les avantages que cela octroient..

Cher Monsieur,
J'ai 56 ans et un métier, je n'attends pas de faire carrière en politique. J'ai choisi l'engagement municipal car je me suis déjà beaucoup investie à titre bénévole, en plus de mes fonctions professionnelles et sans aucune rémunération .
Cet engagement au plus près de préoccupations locales, puisque j'ai contribué au développement de crèches dans mon quartier, créatrices également d'emplois et de lien social.

Déposé le 05/03/2020 à 06h35  
Par Sakura Citer

La politique n est pas un métier mais un service rendu dit elle. Perso quand je propose un service à une personne, cela ne lui coûte pas un centime, cela lui permet même parfois d en économiser.
C est un service rendu pendant la campagne peut être, mais une fois élu, cela devient un métier ier vu que c est rémunéré et parle pas de tous les avantages que cela octroient..

Déposé le 05/03/2020 à 05h28  
Par Un réaliste confirmé. Citer

Fanny a écrit le 04/03/2020 à 22h56

Nous rencontrons régulièrement des personnes en colère contre les "politicards" comme vous dites. Mes colistiers et moi-même ne nous identifions pas dutout à cela car nous n'envisageons pas de nous présenter aux élections municipales pour faire carrière dans la politique: nous avons tous un emploi par ailleurs et notre souhait reste bien de nous mettre, en tant qu'habitants du 3ème arrondissement à l'unanimité, au service des autres habitants. Nous avons des projets novateurs pour notre ville et voulons impliquer les Lyonnais pour qu'ils se réapproprient leur ville et aient une ville qui leur ressemblent. Sans affiliation à aucun parti politique, nous sommes libres et nous voulons être la voix de nos concitoyens au niveau municipal, de façon désintéressée et avec des projets répondant aux enjeux du moments, humanistes et avant-gardistes.

Effectivement, sa par toujours de bonnes intentions ,.MAIS , que se soit les uns ou les autres ,vous êtes rattrapés par l’ avidité humaine . Vous êtes au départ , exactement, ce que les autres étaient avant vous . Voilà pourquoi, je ne voterai plus Jamais pour personne !!

Déposé le 05/03/2020 à 02h51  
Par TOTO693884 Citer

@fanny

Très sincèrement quand je vous lis, vous me redonnez espoir en la politique, j'ai de nouveaux envie d'y croire.
Mais vous êtes l'exception qui confirme la règle si vous pensez réellement ce que vous écrivez, parce que la réalité c'est que depuis 40 ans, pas une seule fois on a entendu que tout allaient bien en France, c'est toujours La crise a tous les niveaux : l'emploi des travailleurs la pénibilité, les entreprises qui délocalisent ou qui servent les intérêts des actionnaires , la sécu sociale, la caf, l'hopital sans moyens, le logement, le climat (Tchernodébile, trous dans les couches de bozone, réchauffement non avéré...) les politiciens qui sont a leur service et non au service des citoyens, les députés qui sont désormais des délégués du Président et non plus des représentants du peuple, un sénat sénile qui ne sert a rien si ce n'est a engraisser des barons, des entreprises qui s'entendent sur les prix et qui programme de l'obsolescence, des fraudeurs, des zones de non droit qui cumulent les difficultés ...
Alors la politique est ce que c'est encore sérieux et est ce que cela l'a été un jour ?

Déposé le 04/03/2020 à 22h56  
Par Fanny Citer

TOTO693884 a écrit le 04/03/2020 à 18h21

Tout a fait, les politicards au service du public devraient avoir un ptit défraiement et pas plus, mais comme ils se sont octroyés de gros salaires sans trop se fatiguer, du coup on les retrouve bien après l'age légale de la retraite a 60 ans et souvent a des ages indus a continuer a tendre la main aux électeurs pour continuer a se gaver et a gaver leurs proches.

Nous rencontrons régulièrement des personnes en colère contre les "politicards" comme vous dites. Mes colistiers et moi-même ne nous identifions pas dutout à cela car nous n'envisageons pas de nous présenter aux élections municipales pour faire carrière dans la politique: nous avons tous un emploi par ailleurs et notre souhait reste bien de nous mettre, en tant qu'habitants du 3ème arrondissement à l'unanimité, au service des autres habitants. Nous avons des projets novateurs pour notre ville et voulons impliquer les Lyonnais pour qu'ils se réapproprient leur ville et aient une ville qui leur ressemblent. Sans affiliation à aucun parti politique, nous sommes libres et nous voulons être la voix de nos concitoyens au niveau municipal, de façon désintéressée et avec des projets répondant aux enjeux du moments, humanistes et avant-gardistes.

Déposé le 04/03/2020 à 18h24  
Par TOTO693884 Citer

Retraite légale a 60 ans, pourquoi ?
En revenant aux fondamentaux : donc la loi est l'expression de la volonté de la majorité du peuple, et force est de constater que c'est une minorité de branquignoles du gouvernement qui décident pour l'ensemble.

Déposé le 04/03/2020 à 18h21  
Par TOTO693884 Citer

Tout a fait, les politicards au service du public devraient avoir un ptit défraiement et pas plus, mais comme ils se sont octroyés de gros salaires sans trop se fatiguer, du coup on les retrouve bien après l'age légale de la retraite a 60 ans et souvent a des ages indus a continuer a tendre la main aux électeurs pour continuer a se gaver et a gaver leurs proches.

Déposé le 04/03/2020 à 17h52  
Par Citoyenne du 3° Citer

Une liste de citoyens engagés pour leur arrondissement, et pour un projet commun pour Lyon. Bravo!

Déposé le 04/03/2020 à 16h20   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Courageuse Citer

qu'importe qui elle représente, il lui faut du courage pour faire tout cela partant de rien, bonne continuation

Déposé le 04/03/2020 à 16h00  
Par Calahann Citer

Juste un petit bouquet de fleurs !!!

Déposé le 04/03/2020 à 15h45  
Par diego Citer

C'est macroniste ??

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.