Philippe Cochet devra payer son ancienne collaboratrice moins rémunérée que sa femme

Philippe Cochet devra payer son ancienne collaboratrice moins rémunérée que sa femme
Philippe Cochet - LyonMag

Philippe Cochet a tout tenté pour ne pas avoir à payer 90 000 euros à son ancienne collaboratrice parlementaire.

Mais la cour d'appel n'a pas entendu les arguments de l'ex-député du Rhône, condamné en octobre par les Prud'hommes de Lyon à verser 90 000 euros à ladite attachée ainsi que 3000 euros au titre de l'atteinte au principe d'égalité de traitement.

Cette dernière avait prouvé qu'elle avait été moins payée que l'autre collaboratrice parlementaire de Philippe Cochet, qui n'était autre que sa femme Laëtitia, alors qu'elle avait un simple trois-quarts de temps.

Philippe Cochet avait expliqué lors de cette procédure d'appel qu'il ne disposait pas des fonds nécessaires et qu'il serait obligé de procéder à une transaction immobilière à perte pour payer les 90 000 euros dus. Alors même qu'il a fait appel du jugement prudhommal et que son ancienne collaboratrice lésée pourrait être amenée à lui rendre l'argent en cas de nouvelle décision contradictoire.

Tags :

cochet

39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Et la probité dans tout cela ? le 13/03/2020 à 23:06

Si certains essaient de faire croire que tout cela n’a rien d’illégal, c’est au moins immoral. L’épouse sous diplômée qui est mieux rémunérée que son assistante diplômée et (elle) à temps complet. Après la condamnation prudhommale, la machine judiciaire fera-t-elle enfin son travail ?

Signaler Répondre

avatar
1936 le 11/03/2020 à 17:30
Patron en colère a écrit le 11/03/2020 à 17h04

Honte à cette salariée . Quelle lâcheté.

je suis d'accord, tous ces salariés qui réclament des salaires c'est indécent !

Signaler Répondre

avatar
Patron en colère le 11/03/2020 à 17:04

Honte à cette salariée . Quelle lâcheté.

Signaler Répondre

avatar
ErranceLR le 11/03/2020 à 16:05
AdherentLR a écrit le 11/03/2020 à 10h36

Philippe tu as tout mon soutien.
Je suis atterré et triste de cette décision injustifiée. Je n’ai jamais été reçu par cette collaboratrice peu loquace qu’il ne fallait jamais déranger,(ne paraissant pourtant pas occupée) j’en garde un très mauvais souvenir. A l’inverse de nos réunions organisées avec Laetitia à la permanence.

Le dernier Mohican...... :D

Signaler Répondre

avatar
Ratonlaveur le 11/03/2020 à 14:46

Rien que pour cette affaire et pour les sordides commentaires de soutien, je ne voterai pas pour lui...

Signaler Répondre

avatar
AdherentLR le 11/03/2020 à 10:36

Philippe tu as tout mon soutien.
Je suis atterré et triste de cette décision injustifiée. Je n’ai jamais été reçu par cette collaboratrice peu loquace qu’il ne fallait jamais déranger,(ne paraissant pourtant pas occupée) j’en garde un très mauvais souvenir. A l’inverse de nos réunions organisées avec Laetitia à la permanence.

Signaler Répondre

avatar
Romane45 le 11/03/2020 à 10:16

Monsieur le maire , on est derrière vous.
Merci pour tout ce que vous faite pour notre ville. J’ai reçu votre programme, bravo.

Signaler Répondre

avatar
pauvrephihi le 11/03/2020 à 09:00

Pauvre cochet qui n'a même pas les moyens de payer son amende...
Il veut nous faire pleurer dans les chaumières ?

Où va donc ses indemnités ?
Avec de tels niveau de salaires tout cela s'envole en carambar ?

Signaler Répondre

avatar
stopcochet le 11/03/2020 à 08:58
Caluireaddict a écrit le 10/03/2020 à 20h45

C’est dingue comme être de droite a toujours posé problème . Le féminisme est à la mode, mais cette salariée n’a aucune vertu.
Moi même salariée, certains de mes collègues gagnent +, même poste ... il ne me viendrait pas à l’idee d’aller aux prud’hommes. Sûrement de la jalousie mal placée... bref n’abandonnez pas , la justice finira par entendre raison.
Monsieur Cochet vous avez toute notre confiance et nos voix dimanche.

c'est dingue que les gens de droite soient toujours présent pour demander aux autres de respecter des règles et la loi, mais quant ça les touchent bizarrement c'est de la jalousie ou de la calomnie !

D'ailleurs violer délibérément la loi électorale en placardant vos affiches sur les panneaux 2 jours avant la date réglementaire c'est normal ?????

Signaler Répondre

avatar
Cherchez l'erreur le 11/03/2020 à 00:53
Ferber a écrit le 10/03/2020 à 18h41

Et dire que tout cela est organisé par En Marche. C est un secret de polichinelle. L ex salariée a trahi son patron en allant à la concurrence. Cette femme n a d ailleurs aucun ami tellement elle est rejetée

NON NON ce problème de rénumération chez les républicains, c'est constant:

https://www.lyonmag.com/article/103777/paye-9000-euros-un-proche-de-laurent-wauquiez-dans-le-viseur-de-la-chambre-regionale-des-comptes

Signaler Répondre

avatar
Caluireaddict le 10/03/2020 à 20:45

C’est dingue comme être de droite a toujours posé problème . Le féminisme est à la mode, mais cette salariée n’a aucune vertu.
Moi même salariée, certains de mes collègues gagnent +, même poste ... il ne me viendrait pas à l’idee d’aller aux prud’hommes. Sûrement de la jalousie mal placée... bref n’abandonnez pas , la justice finira par entendre raison.
Monsieur Cochet vous avez toute notre confiance et nos voix dimanche.

Signaler Répondre

avatar
Ferber le 10/03/2020 à 18:41

Et dire que tout cela est organisé par En Marche. C est un secret de polichinelle. L ex salariée a trahi son patron en allant à la concurrence. Cette femme n a d ailleurs aucun ami tellement elle est rejetée

Signaler Répondre

avatar
balancetonchef69 le 10/03/2020 à 18:36

Ces juges m’étonneront toujours! Voilà qu’ils comparent des contrats de travail de personnes différentes qui ne sont pas certaines de faire exactement les mêmes tâches. On n’a donc plus la possibilité d’embaucher qui on veut et de négocier sa paye...Triste constat! Tout les salariés vont commencer à chercher qui les a remplacés et pour quel salaire...

Signaler Répondre

avatar
CALUIRE20 le 10/03/2020 à 18:22

Que de bêtises .... Monsieur le maire on est avec vous ! N’écoutez pas et ne lisez pas ces rageurs , époque étrange ....

Signaler Répondre

avatar
Profiteurs obs le 10/03/2020 à 17:03
MadoG a écrit le 10/03/2020 à 10h00

Monsieur Cochet a tout mon soutien.
Dans mon entreprise il y’a également des inégalités de salaire justifiées ou non, je suis libre arbitre. A ma connaissance de partout d’ailleurs. Mais forcément lorsque l’on est de droite et employeur, on a pas droit à la meme justice. Honte à la justice française et à cette vilaine ex salariée qui j’espere n’a pas retrouvé d’employeur !

Certes, mais il est probable que la "vraie" salariée, travaillait plus que la "fausse" (modèle Fillon). Alors, faut-il travailler plus pour gagner moins ?

Signaler Répondre

avatar
BrigitteduVernay le 10/03/2020 à 16:50

Cette collaboratrice (d’un certain âge si je me souviens bien) était odieuse. Pour avoir eu un contact avec elle, je faisait en sorte de ne surtout pas passer par elle.
Monsieur le maire, on est avec nous. Ne lâchez rien.

Signaler Répondre

avatar
Cardinal des barbarines le 10/03/2020 à 16:01
Agent infectieux de la politique a écrit le 10/03/2020 à 14h14

Amen Saint Cochet

C clair, C insupportable cette balkanisation de droite lyonnaise.

Signaler Répondre

avatar
Electeur et contribuable le 10/03/2020 à 15:57

J’espère de tout coeur que le juge pénal regarde de près les magouilles de ce personnage, donneur de leçons ! Car payer sa femme 5600€/ mois pour un temps partiel c’est d’autant plus suspect que nul n’a réussi à savoir ( tout comme pour Mme Fillon) en quoi consistait le « travail » de Mme Cochet. Évidemment, c’est avec l’argent des contribuables qu’elle était payée : pourquoi se gêner alors ? Ces gens là trouvent naturel de se servir et de vivre sur le dos des autres. Finalement, les assistés ne sont pas ceux que l’on pense. C’est une honte et un scandal ! Félicitations à l’ancienne collaboratrice pour avoir contribué à dévoiler ces magouilles !!!

Signaler Répondre

avatar
Non ! le 10/03/2020 à 15:46
Berliozz a écrit le 10/03/2020 à 13h14

Votre commentaire est honteux.
On est bien obligés de travailler pour vivre.
Et si on est maltraités c'est normal de rouspéter et de se défendre.

Elle ne dit pas qu'elle était maltraité... mais qu'elle gagnait moins ! Pas dire n'importe quoi svp

Signaler Répondre

avatar
Eva le 10/03/2020 à 15:01

Et la femme à Collomb et celle à Kimerfeld?????
La mairie du 4 et la SERL?!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Agent infectieux de la politique le 10/03/2020 à 14:14
AlfredGer a écrit le 10/03/2020 à 13h48

Monsieur le Maire,
Vous avez toute notre confiance, nous avons beaucoup de chance d’avoir un maire comme vous.

Amen Saint Cochet

Signaler Répondre

avatar
AlfredGer le 10/03/2020 à 13:48

Monsieur le Maire,
Vous avez toute notre confiance, nous avons beaucoup de chance d’avoir un maire comme vous.

Signaler Répondre

avatar
Agent infectieux de la politique le 10/03/2020 à 13:47

Monsieur Cochet, Fillon peuvent pas travailler comme tout le monde sans magouille? Les républicains deviennent lourds à force.

Signaler Répondre

avatar
Berliozz le 10/03/2020 à 13:14
kumer a écrit le 10/03/2020 à 12h53

Elle n était pas obligée de travailler pour lui elle avait accepté son contrat de travail et maintenant elle chouine Elle risque fort de ne pas trouver de travail de sitôt

Votre commentaire est honteux.
On est bien obligés de travailler pour vivre.
Et si on est maltraités c'est normal de rouspéter et de se défendre.

Signaler Répondre

avatar
coupable! le 10/03/2020 à 12:57
Willot a écrit le 10/03/2020 à 11h51

Il faut que Monsieur Cochet fasse appel, avec tout mon soutien et mon vote pour dimanche.
Les concurrents ne sont vraiment pas à la hauteur

n'importe quoi !
Il est reconnu coupable par la justice donc les électeurs devront en tenir compte !

Signaler Répondre

avatar
kumer le 10/03/2020 à 12:53

Elle n était pas obligée de travailler pour lui elle avait accepté son contrat de travail et maintenant elle chouine Elle risque fort de ne pas trouver de travail de sitôt

Signaler Répondre

avatar
Orlaneren le 10/03/2020 à 11:55
Willot a écrit le 10/03/2020 à 11h51

Il faut que Monsieur Cochet fasse appel, avec tout mon soutien et mon vote pour dimanche.
Les concurrents ne sont vraiment pas à la hauteur

+1
Caluire a de la chance d’avoir un maire et une équipe municipale de qualité

Signaler Répondre

avatar
Willot le 10/03/2020 à 11:53
Arrêtez a écrit le 10/03/2020 à 11h33

de dire n'importe quoi, il exploitait son personnel et, hors son étiquette politique il n'est pas intérêssant..point.

Oui bien sûr l’employeur est toujours fautif !!!
Et le salarié INTOUCHABLE

Signaler Répondre

avatar
Willot le 10/03/2020 à 11:51

Il faut que Monsieur Cochet fasse appel, avec tout mon soutien et mon vote pour dimanche.
Les concurrents ne sont vraiment pas à la hauteur

Signaler Répondre

avatar
Et oui ! le 10/03/2020 à 11:37
MadoG a écrit le 10/03/2020 à 10h00

Monsieur Cochet a tout mon soutien.
Dans mon entreprise il y’a également des inégalités de salaire justifiées ou non, je suis libre arbitre. A ma connaissance de partout d’ailleurs. Mais forcément lorsque l’on est de droite et employeur, on a pas droit à la meme justice. Honte à la justice française et à cette vilaine ex salariée qui j’espere n’a pas retrouvé d’employeur !

On est d'accord !

Signaler Répondre

avatar
Arrêtez le 10/03/2020 à 11:33

de dire n'importe quoi, il exploitait son personnel et, hors son étiquette politique il n'est pas intérêssant..point.

Signaler Répondre

avatar
ROZZZO le 10/03/2020 à 11:27
MadoG a écrit le 10/03/2020 à 10h00

Monsieur Cochet a tout mon soutien.
Dans mon entreprise il y’a également des inégalités de salaire justifiées ou non, je suis libre arbitre. A ma connaissance de partout d’ailleurs. Mais forcément lorsque l’on est de droite et employeur, on a pas droit à la meme justice. Honte à la justice française et à cette vilaine ex salariée qui j’espere n’a pas retrouvé d’employeur !

Une inégalité, pourquoi pas, un abysse, non.

Signaler Répondre

avatar
lrgate le 10/03/2020 à 10:45

Le retour à la réalité sur l'équité salariale chez les républicains. Bientôt, il faudra travailler au tarif chinois.

Signaler Répondre

avatar
A vomir le 10/03/2020 à 10:04

Et en plus elle est militante LREM la salariée contre Cochet...
Comme par hasard

Signaler Répondre

avatar
MadoG le 10/03/2020 à 10:00

Monsieur Cochet a tout mon soutien.
Dans mon entreprise il y’a également des inégalités de salaire justifiées ou non, je suis libre arbitre. A ma connaissance de partout d’ailleurs. Mais forcément lorsque l’on est de droite et employeur, on a pas droit à la meme justice. Honte à la justice française et à cette vilaine ex salariée qui j’espere n’a pas retrouvé d’employeur !

Signaler Répondre

avatar
Ouvrez les yeux... le 10/03/2020 à 09:52

...élu inintéressant dont on devrait "s'occuper(!)" renseignez-vous et arrêter de voter pour lui, il y à d'autres candidats..sans plus..!

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 10/03/2020 à 09:49

Je comprends que c’est bien la personne physique, Mr Cochet, qui va payer et pas nos impôts. Cela me paraît juste et devrait s’appliquer partout.

Signaler Répondre

avatar
AYLPE le 10/03/2020 à 09:27

Est il possible d'être un politique sans avoir de casseroles ?

Signaler Répondre

avatar
PetitFillon le 10/03/2020 à 08:49

Mais où est le parquet Financier? Quel travail son épouse a effectué?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.