Coronavirus : une intersyndicale de l’hôpital Edouard Herriot réclame un dépistage systématique

Coronavirus : une intersyndicale de l’hôpital Edouard Herriot réclame un dépistage systématique
LyonMag

L’hôpital Edouard Herriot est en première ligne à Lyon face à la pandémie de coronavirus qui touche maintenant toute la France.

Ainsi, ce mercredi, une intersyndicale de l’établissement, composée de la CGT, FO et SUD, a adressé une liste de revendications aux autorités. "Nous, hospitaliers de l’hôpital Edouard Herriot, sommes démunis face à l’épidémie", ont-ils entamé en début de lettre.

L’intersyndicale réclame le dépistage systématique de toutes les personnes travaillant au sein de l’hôpital, un dépistage pour le moment réservé aux médecins, toujours selon les syndicats. Ils demandent aussi à la direction de publier les chiffres, comme "dans tous les hôpitaux".

Dans le même communiqué, l’alliance CGT, SUD et FO réclame du matériel comme des masques, des gants et des sur-blouses, notamment en réquisitionnant les industries et les stocks dit "dormants". Elle veut également que deux pavillons soient entièrement consacrés au COVID-19.

Enfin, l’intersyndicale témoigne de son manque d’effectif. Elle voudrait ainsi voir des créations de postes, la prolongation des CDD et le retour des ASH dans les unités de soin.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
SanDiego le 27/03/2020 à 11:00
Pauvreté de l offre a écrit le 27/03/2020 à 07h12

On parle de l’offre politique?
Aucun homme providentiel! Que ce soit pour les présidentielles ou les municipales
Les français votent par défaut !
Regardez à Villeurbanne.... que des candidats nazes et on représentatif! Le plus exemplaire étant Bonnell qui n habite même pas la ville

On voit surtout que la 5ème république ne correspond plus à notre époque

On a les politiques qu'on mérite ...si personne bouge ou si quand ça bouge on leur jette des pierres ,c'est sur que rien ne changera...les français tant que ça les ne concerne pas ils préfèrent déléguer au "berger"
l'exemple du service publique hospitalier , il y a un mois tout le monde s'en foutait malgré des années de revendication du personnel et préférait parler de Grivaux ,du foot, et des conneries de bfm...La politique c'est nous , sinon laissons faire et fermons là
Après cette catastrophe , j'espère qu'il y aura des millions de français dans la rue pour soutenir les revendications du personnel hospitalier publique

Signaler Répondre

avatar
Les trolls sont de sortie le 27/03/2020 à 07:13
Parole... a écrit le 26/03/2020 à 10h47

Il faut vous soigner vous et ce n'est pas dû au Covid-19...

Vous pouvez argumenter ?

Signaler Répondre

avatar
Pauvreté de l offre le 27/03/2020 à 07:12
SanDiego a écrit le 26/03/2020 à 14h29

Non justement votez (quelques soit votre opinions), réagissez , engagez vous , militez ...pour que cela change et pour arrêter de subir ...c'est nous la société , avec les non votants , on se retrouve avec un gars qui a fait 24 % (de votants pour son projet de société) ...élu par dépit ...courage et take care

On parle de l’offre politique?
Aucun homme providentiel! Que ce soit pour les présidentielles ou les municipales
Les français votent par défaut !
Regardez à Villeurbanne.... que des candidats nazes et on représentatif! Le plus exemplaire étant Bonnell qui n habite même pas la ville

On voit surtout que la 5ème république ne correspond plus à notre époque

Signaler Répondre

avatar
SanDiego le 26/03/2020 à 14:29
Corinne a écrit le 26/03/2020 à 11h57

Effectivement c’est une Honte !! Le peuple français est vraiment trahit et traité comme des enfants attardés. Cela me conforte de ne plus voter et participer à cette mascarade électorale qui quoi que l’ont joue finit TOUJOURS par gagné sans partage. Mourrez ,ils s’en fichent ses hypocrites.

Non justement votez (quelques soit votre opinions), réagissez , engagez vous , militez ...pour que cela change et pour arrêter de subir ...c'est nous la société , avec les non votants , on se retrouve avec un gars qui a fait 24 % (de votants pour son projet de société) ...élu par dépit ...courage et take care

Signaler Répondre

avatar
CRI le 26/03/2020 à 14:17

Depuis Plus de 30 ans la pénurie s’installe dans nos Hôpitaux : manque de Médecins, d’Infirmieres , Aides Soignantes, Agents Hospitaliers, Brancardiers. Aucun gouvernement ne les soutient, aucune augmentation de salaires pour Eux qui sauvent nos Vies et n’ont pas droit à la grève d’office ils sont réquisitionnés. Espérons qu’ils seront enfin rémunérés correctement que tout sera revu pour déjà les remercier en fonction de leur dévouement.

Signaler Répondre

avatar
Logique. le 26/03/2020 à 12:01
Corinne a écrit le 26/03/2020 à 11h57

Effectivement c’est une Honte !! Le peuple français est vraiment trahit et traité comme des enfants attardés. Cela me conforte de ne plus voter et participer à cette mascarade électorale qui quoi que l’ont joue finit TOUJOURS par gagné sans partage. Mourrez ,ils s’en fichent ses hypocrites.

"Le peuple français est vraiment trahit et traité comme des enfants attardés."

Vu les réactions que l'on peut lire ils ont bien raison de les traiter comme tel...

Signaler Répondre

avatar
Corinne le 26/03/2020 à 11:57
La fin du monde libre a écrit le 26/03/2020 à 10h51

il n'y a pas de tests !

Effectivement c’est une Honte !! Le peuple français est vraiment trahit et traité comme des enfants attardés. Cela me conforte de ne plus voter et participer à cette mascarade électorale qui quoi que l’ont joue finit TOUJOURS par gagné sans partage. Mourrez ,ils s’en fichent ses hypocrites.

Signaler Répondre

avatar
La fin du monde libre le 26/03/2020 à 10:51

il n'y a pas de tests !

Signaler Répondre

avatar
gab le 26/03/2020 à 10:49

Le gouvernement est incapable de mobiliser les industriels pour multiplier par 10 la fabrication de tests et de matériel de protection individuel (masques, lunettes gants).
Il faut réquisitionner les entreprises françaises susceptibles de fabriquer ces produits.

Signaler Répondre

avatar
Parole... le 26/03/2020 à 10:47
A vomir a écrit le 26/03/2020 à 10h33

Seul les premiers de cordée ont eu droit au depistage!
La facture sera salée pour la macronie à la fin de cette crise!!!! Elle sera aussi salée pour tous les profiteurs de droite comme de gauche !!!

Non, nous ne sommes pas en guerre! La guerre suppose une idéologie à combattre, un ennemi qui peut avoir des soutiens internes (traîtres), ou encore des forces armées!!! Elle se solde par un traité de paix et l adoption des valeurs du vainqueur par le vaincu

Ici, nous n avons pas d ennemie!!! Nous sommes EN CRISE SANITAIRE!
Il n y aura pas de traité de paix
Il n y aura pas de nation ennemie
Cette crise est extrême en France car nos dirigeants n ont rien planifié !!!! Gouverner, c est prévoir!!!!!!!!!!!!! En l espèce, ça n est clairement pas le cas

Le vocable de la guerre permet au gouvernement de remplacer la prévention, le traitement et l accompagnement par la restriction des libertés, le choix dans les gens à tester.... c’airement, cela permet à Macron de nous diviser encore plus

J espère sincèrement qu à la fin de cette crise, nous, citoyens, prendront les mesures adéquate en réclamant un tribunal indépendant pour juger tous nos administrateurs/profiteurs qui se sont gavés jusqu a présent à nos dépend, et qui continue à profiter

Si nous sommes en guerre, nous aurons besoin d un tribunal’militaire Pour juger Macron et ses amis

Il faut vous soigner vous et ce n'est pas dû au Covid-19...

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 26/03/2020 à 10:44

Hôpital public? Non ?
Ah ! D accord ! Ceci explique cela quand au privé pas de problème bien sûr ////
Soyez que sur que les retraités des anciens gouvernementscomme ceux actuelles ont pris leurs dispositions pour eux et leurs familles d ou la pénurie sans doutes !!!!

Signaler Répondre

avatar
A vomir le 26/03/2020 à 10:33

Seul les premiers de cordée ont eu droit au depistage!
La facture sera salée pour la macronie à la fin de cette crise!!!! Elle sera aussi salée pour tous les profiteurs de droite comme de gauche !!!

Non, nous ne sommes pas en guerre! La guerre suppose une idéologie à combattre, un ennemi qui peut avoir des soutiens internes (traîtres), ou encore des forces armées!!! Elle se solde par un traité de paix et l adoption des valeurs du vainqueur par le vaincu

Ici, nous n avons pas d ennemie!!! Nous sommes EN CRISE SANITAIRE!
Il n y aura pas de traité de paix
Il n y aura pas de nation ennemie
Cette crise est extrême en France car nos dirigeants n ont rien planifié !!!! Gouverner, c est prévoir!!!!!!!!!!!!! En l espèce, ça n est clairement pas le cas

Le vocable de la guerre permet au gouvernement de remplacer la prévention, le traitement et l accompagnement par la restriction des libertés, le choix dans les gens à tester.... c’airement, cela permet à Macron de nous diviser encore plus

J espère sincèrement qu à la fin de cette crise, nous, citoyens, prendront les mesures adéquate en réclamant un tribunal indépendant pour juger tous nos administrateurs/profiteurs qui se sont gavés jusqu a présent à nos dépend, et qui continue à profiter

Si nous sommes en guerre, nous aurons besoin d un tribunal’militaire Pour juger Macron et ses amis

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.