Une maison de retraite fermée par la préfecture

Les services de l’Etat ont pris cette décision à titre provisoire. Cet établissement pour personnes âgées, situé sur la commune de Jons dans l’Est lyonnais, ne respecte pas les règles d’hygiène et de sécurité. C’est la Ddass qui a dénoncé une « atteinte à la dignité et à l’intimité des pensionnaires ». Six des huit chambres de la Jonerie, le nom de la maison de retraite, ne sont équipées ni de douche ni de toilettes. Les vingt résidents ont commencé à être transférés vers d’autres structures du département. L’opération doit s’achever mardi date de la fermeture par arrêté préfectorale.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fafa le 02/08/2009 à 12:00

Bonjour vous avez l'air de savoir beaucoup de choses à ce sujet pouvez vous m'informer de ce que vous savez merci fafa

Signaler Répondre

avatar
Philippe T. le 14/07/2009 à 04:11

Le propriétaire a recu une offre d'achat pour cette maison de retraite....il a refusé ...une semaine apres: controle de la DDASS et fermeture de la maison. De plus, de nombreuses menaces de mort recues par son épouse. Cette maison était pourtant aux normes d'hygiene et de sécurité. Le Directeur de la DDASS dit ne pas avoir vu les diplomes du personel: ils ont pourtant été montré lors de l'inspection... En tout cas, il y en a un qui va pouvoir racheter cette maison a bon prix ! Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.