Lyon : pas de résultats de l’essai Discovery avant la fin du mois d’avril

Ce mercredi, le professeur Florence Ader a fait un point vidéo sur l’essai thérapeutique Discovery.

Lyon : pas de résultats de l’essai Discovery avant la fin du mois d’avril
Photo d'illustration - LyonMag

Piloté depuis Lyon, il doit permettre de trouver un traitement déjà existant qui combat efficacement le coronavirus.


Selon la médecin du service des maladies infectieuses de l’hôpital de la Croix-Rousse, responsable de l’essai, actuellement entre 530 et 540 patients répartis dans 25 centres hospitaliers de France participent à Discovery.

L’objectif reste d’atteindre les 800 participants. "Il faut un nombre important de patients" pour avoir des "résultats fiables", note Florence Ader, qui ne pourra pas communiquer sur les avancées concrètes de Discovery avant la fin du mois d’avril puisque l’efficacité du traitement sur un patient ne peut être établie qu’au bout de 15 jours.

La médecin lyonnaise ne pourra de toute manière pas communiquer de résultats puisque tout est envoyé à un comité international indépendant qui fera lui-même les annonces sur les traitements et leur efficacité ou non.

42 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Raoult est le meilleur le 31/08/2020 à 22:31

Alors Mme Ader, vous vous croyez toujours plus forte que le prof Raoult ?
Où en est votre essai ?

Signaler Répondre

avatar
TOTO693884 le 10/04/2020 à 18:46

Si ils sont tout aussi efficient que la police scientifique pour les tests ADN effectués sur la meute des chiens de chasse, pour déterminer les faits lors du décès le 16/11/2019 de la jeune femme enceinte Elisa Pilarski, on est pas prêt d'avoir des résultats.

Signaler Répondre

avatar
Pseudoman le 09/04/2020 à 21:15
moutons a écrit le 09/04/2020 à 19h16

oui on attend qu'ils soient dans un état désespéré pour appliquer un traitement qui ne marche qu'en début de maladie.

Un peu comme si on vaccinait quelqu'un qui a déjà la rage ou le tétanos très malin !

Comptons sur les "autorisés à penser" de la France du haut, pour noyer le poisson à coup de chiffres, de statistiques, de débats.
Et ceci grâce au peu de mémoire de la France du bas,

Signaler Répondre

avatar
moutons le 09/04/2020 à 20:45
Cobrad a écrit le 09/04/2020 à 19h38

Le groupe placebo démontre l efficacite du traitement. C est pourtant pas compliqué à comprendre.si tu prends un groupe de malade ,tu lui donnes un médicament, ils guérissent ,tu vas dire que le médicament est efficace alors que non,ces malades aurait peut-être pu guérir sans médicament d ou l utilite du groupe placebo.

aujourd'hui de l'aveu même du gouvernement il n'y a pas de traitement.

Donc il suffit dep rendre un groupe de 1000 personnes dépistées positives dans les autres hopitaux et qui n'auront donc pas eu le traitement chloroquine, et de regarder la différence.

Signaler Répondre

avatar
LA R(N)EM le 09/04/2020 à 20:41
moutons a écrit le 09/04/2020 à 19h24

Le gouvernement avait 2 choix :

soit constituer des stocks massifs de masques, de respirateurs, de tests...

soit fermer les frontières pour na pas être saturé de malades alors que nous n'avions aucun stock pour faire face à l'épidémie.


Le gouvernement a choisi de faire ni l'un ni l'autre. Grosse erreur avec les conséquences qu'on connait pour 11000 personnes à cette heure.

Pas étonnant vu que ce même gouvernement n'agit pas non plus pour les centrales nucléaires en fin de vie et pour les energies renouvelables. Il attend que ce soit trop tard. Et se félicite de la suppression rapide de l'ISF.

je me permets de vous rectifier : le gouvernement avait un choix celui de gouverner donc de prévoir = stocks de matériels de protections pour les soignants, des capacités en lits supplémentaires et des médicaments.

Je ne vois pas en quoi fermer les frontières aurait été une solution aussi viable que la première. Aucune frontière n'est étanche et les premiers cas au mieux seraient arrivés avec quelques jours de retard.
Les frontières, l'ennemi de l'extérieur etc... c'est de la rhétorique pour naïfs.

Signaler Répondre

avatar
Cobrad le 09/04/2020 à 19:38
moutons a écrit le 09/04/2020 à 19h15

Un groupe placebo (qui ne reçoit rien) n'a aucune influence sur l'efficacité du traitement. CQFD

Le groupe placebo démontre l efficacite du traitement. C est pourtant pas compliqué à comprendre.si tu prends un groupe de malade ,tu lui donnes un médicament, ils guérissent ,tu vas dire que le médicament est efficace alors que non,ces malades aurait peut-être pu guérir sans médicament d ou l utilite du groupe placebo.

Signaler Répondre

avatar
moutons le 09/04/2020 à 19:24

Le gouvernement avait 2 choix :

soit constituer des stocks massifs de masques, de respirateurs, de tests...

soit fermer les frontières pour na pas être saturé de malades alors que nous n'avions aucun stock pour faire face à l'épidémie.


Le gouvernement a choisi de faire ni l'un ni l'autre. Grosse erreur avec les conséquences qu'on connait pour 11000 personnes à cette heure.

Pas étonnant vu que ce même gouvernement n'agit pas non plus pour les centrales nucléaires en fin de vie et pour les energies renouvelables. Il attend que ce soit trop tard. Et se félicite de la suppression rapide de l'ISF.

Signaler Répondre

avatar
moutons le 09/04/2020 à 19:16
Pseudoman a écrit le 09/04/2020 à 19h06

Sans oublier que ce traitement est administré aux cas les plus graves !

oui on attend qu'ils soient dans un état désespéré pour appliquer un traitement qui ne marche qu'en début de maladie.

Un peu comme si on vaccinait quelqu'un qui a déjà la rage ou le tétanos très malin !

Signaler Répondre

avatar
moutons le 09/04/2020 à 19:15
Cobrad a écrit le 09/04/2020 à 18h09

Non justement ils sont pas tout aussi valables c est ce que beaucoup de français comprennent, les gens sont tous différents face au virus .le groupe placebo sert justement à voir si l efficacité du médicament,car les gens qui prennent de la chloroquine aurait pu si ça se trouve guérir sans .il y a beaucoup de gens qui guérissent de cette maladie sans aller à l hopital et sans traitement. Si l efficacité de la chloroquine est justifié alors il y aura beaucoup plus de malade au bout de 10 jours dans le groupe placebo que dans le groupe chloroquine

Un groupe placebo (qui ne reçoit rien) n'a aucune influence sur l'efficacité du traitement. CQFD

Signaler Répondre

avatar
Après moi le Déluge le 09/04/2020 à 19:13
Cobrad a écrit le 09/04/2020 à 14h58

Faut arrêter avec ce soit disant complot ,aucun intérêt pour les gouvernements ( car nous sommes plusieurs pays dans le même cas)de perdre des milliards pour enrichir les societe de pharmaceutiques...
Ensuite ,la Suède a arrêté la chloroquine car apparemment il n y avait que très peu voir aucun bénéfice et des complications par contre. Le docteur Raoult aurait été intelligent il aurait mis des patients dur placebo et l etude aurait été fiable. Pourquoi ne l a t il pas fait?
Cette maladie il va 80 pour 100 des cas qui guérissent tout seul ,donc sans groupe placebo, l'étude est totalement faussée

C'est juste que le néo libéralisme qui raisonne ainsi. Tout est linéaire dans leur théorie de merde.
es gros chocs ne sont pas intégré dans leurs calculs.
ls sont sur une autre planète.

Signaler Répondre

avatar
Pseudoman le 09/04/2020 à 19:10
Cobrad a écrit le 09/04/2020 à 18h09

Non justement ils sont pas tout aussi valables c est ce que beaucoup de français comprennent, les gens sont tous différents face au virus .le groupe placebo sert justement à voir si l efficacité du médicament,car les gens qui prennent de la chloroquine aurait pu si ça se trouve guérir sans .il y a beaucoup de gens qui guérissent de cette maladie sans aller à l hopital et sans traitement. Si l efficacité de la chloroquine est justifié alors il y aura beaucoup plus de malade au bout de 10 jours dans le groupe placebo que dans le groupe chloroquine

Peut-être était-ce justifié par l'urgence de la situation ?

Signaler Répondre

avatar
Pseudoman le 09/04/2020 à 19:06
La fin du monde libre a écrit le 08/04/2020 à 15h11

Merci c'est important de le dire !

Sans oublier que ce traitement est administré aux cas les plus graves !

Signaler Répondre

avatar
votre pseudo le 09/04/2020 à 18:16

Cet essai Discovery ne teste pas le protocole du professeur Raoult. Il est utile de le savoir.
Il teste uniquement l'hydroxychloroquine sans l'azithromycine pour les malades en réanimation.
Or, tous les medecins le disent, cela ne fonctionne pas.

Par conséquent, cet essai Discovery est un sabotage criminel du protocole du Dr Raoult qui a fait la demonstration sur 800 patients que son ordonance guérit.

Signaler Répondre

avatar
Cobrad le 09/04/2020 à 18:09
prince de bel air a écrit le 09/04/2020 à 17h50

Comment est-ce que l'étude est faussée sans placebo ? Les résultats sont tout aussi valable.

Non justement ils sont pas tout aussi valables c est ce que beaucoup de français comprennent, les gens sont tous différents face au virus .le groupe placebo sert justement à voir si l efficacité du médicament,car les gens qui prennent de la chloroquine aurait pu si ça se trouve guérir sans .il y a beaucoup de gens qui guérissent de cette maladie sans aller à l hopital et sans traitement. Si l efficacité de la chloroquine est justifié alors il y aura beaucoup plus de malade au bout de 10 jours dans le groupe placebo que dans le groupe chloroquine

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 09/04/2020 à 17:50
Cobrad a écrit le 09/04/2020 à 14h58

Faut arrêter avec ce soit disant complot ,aucun intérêt pour les gouvernements ( car nous sommes plusieurs pays dans le même cas)de perdre des milliards pour enrichir les societe de pharmaceutiques...
Ensuite ,la Suède a arrêté la chloroquine car apparemment il n y avait que très peu voir aucun bénéfice et des complications par contre. Le docteur Raoult aurait été intelligent il aurait mis des patients dur placebo et l etude aurait été fiable. Pourquoi ne l a t il pas fait?
Cette maladie il va 80 pour 100 des cas qui guérissent tout seul ,donc sans groupe placebo, l'étude est totalement faussée

Comment est-ce que l'étude est faussée sans placebo ? Les résultats sont tout aussi valable.

Signaler Répondre

avatar
philafg@hotmail.fr le 09/04/2020 à 16:41

Autant de nullité dans les commentaires.
Quelle tristesse !

Tous ces Français râleurs et toujours mécontents

Ils ne comprennent rien, mais ils ouvrent leurs gueules pour saper le moral et vomir.

Signaler Répondre

avatar
Cobrad le 09/04/2020 à 14:58
Oups a écrit le 08/04/2020 à 12h10

Et pendant ce temps, nous crevons de désespoir.

A la fin avril le pic sera dépassé et fin juin, le dé-confinement sera établi, avec un retour à la normal progressif.

Les caisses de l'état seront totalement vide, nous serons en récession, le PIB sera à -8%, le chômage à 25%, ...

Mais c'est sans compter sur la foi de ces grippe-sous sans morale de BigPharma qui va nous obliger à nous vacciner pour se faire un maximum de blé : on assistera au dépeçage de la bête !

Faut arrêter avec ce soit disant complot ,aucun intérêt pour les gouvernements ( car nous sommes plusieurs pays dans le même cas)de perdre des milliards pour enrichir les societe de pharmaceutiques...
Ensuite ,la Suède a arrêté la chloroquine car apparemment il n y avait que très peu voir aucun bénéfice et des complications par contre. Le docteur Raoult aurait été intelligent il aurait mis des patients dur placebo et l etude aurait été fiable. Pourquoi ne l a t il pas fait?
Cette maladie il va 80 pour 100 des cas qui guérissent tout seul ,donc sans groupe placebo, l'étude est totalement faussée

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 09/04/2020 à 10:59
VNL a écrit le 08/04/2020 à 13h19

Fin avril... bravo l'étude standardisée respectant à la lettre le code scientifique bla bla bla ! Manquerait plus qu'ils annoncent que l'hydroxychloroquine fonctionne et on aura perdu quoi ? Un mois et demi ?

Le proverbe dit :
l 'occasion fait le laron .....Et c'est bien cette expression qui gêne le monde politico - médical , ces derniers temps !
Le PR Raoult ne démentira pas !.......
On nous prend pour des nazes , que nous ne sommes pas !
Le virus est lucratif ....

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 09/04/2020 à 10:54
Oups a écrit le 08/04/2020 à 12h10

Et pendant ce temps, nous crevons de désespoir.

A la fin avril le pic sera dépassé et fin juin, le dé-confinement sera établi, avec un retour à la normal progressif.

Les caisses de l'état seront totalement vide, nous serons en récession, le PIB sera à -8%, le chômage à 25%, ...

Mais c'est sans compter sur la foi de ces grippe-sous sans morale de BigPharma qui va nous obliger à nous vacciner pour se faire un maximum de blé : on assistera au dépeçage de la bête !

Le but est bien de se faire un pognon de dingue , avec les vaccins ! on entrevoit déjà des conflits d'intérêts , puisque certains politiques avaient déjà prévenu .....
Très en vogue aussi sur Lyon , ces histoires de conflits d'intérêts .........

Signaler Répondre

avatar
Petrus le 09/04/2020 à 10:07

@109,je suis d'accord avec vousmais actuellement on n'a rien d'autre que la chloroquine eg chaque jour rien qu'en France des centaines de personnes meurent. on ne va qu'en même pas attendre les bras croisés de mourir. même si la chloroquine n'est pas tres efficace contre le corona on peut qu'en même l'essayer puisque les résultats de discovery ne sont pas prêts d'être connus. en tant de guerre si on n'a pas d'armes on se bat avec ce quon a sous la main: le confinement en fait partie mais aussi la chloroquine

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 09/04/2020 à 08:54
109 a écrit le 08/04/2020 à 18h47

et voici ce que le Dr Raoult dit lui même de son étude ce jour : les recherches se poursuivent sur son protocole, basé sur l’administration de l’hydroxychloroquine. « On est en train de finir l’analyse des 1 000 cas que nous avons traités. Les choses sont très rassurantes sur ce traitement, sur lequel nous n’avons pas eu d’ennuis cardiologiques sur aucun des patients que nous avons traité. Pour l’instant, les données tendent à démontrer une plus grande efficacité du traitement que toutes les autres séries à ce jour. »

Il appelle également à un peu de patience sur la présentation de ces résultats, « car c’est un travail d’évaluation avec énormément de données, peut-être des données que personne d’autres n’a au monde. Il faut que cela soit mis en forme pour devenir l’un ou le papier de référence sur cette maladie ».

ce que je trouve incroyable, c'est que les commentateurs sont plus sur d'eux que le docteur lui-même !

Il y a eu pas mal d'articles sur le journal local à Marseille (où travaille le professeur Raoult), "La Provence".
Faites une recherche, vous serez mieux renseigné ensuite...

Par contre pas besoin de faire des recherches pour voir les résultats de ses confrères hostiles à l'hydroxychloroquine, suffit de regarder les résultats quotidiens des décès à l'hôpital...

Signaler Répondre

avatar
à lire le 08/04/2020 à 19:01

Macron a dit financer les entreprise Française (en France), il en a oublié une, mais vu les problèmes actuels elle ne sert à rien ?.... :

https://www.capital.fr/entreprises-marches/il-ny-a-quun-fabricant-de-chloroquine-en-france-et-il-est-en-redressement-judiciaire-1365444

Signaler Répondre

avatar
109 le 08/04/2020 à 18:47
De Lyon a écrit le 08/04/2020 à 15h33

Plus de 1600 patients la semaine dernière traités par le pr Raoult, et seulement deux décès dont un avait 84 ans.
Renseignez-vous avant de répéter des sornettes.

et voici ce que le Dr Raoult dit lui même de son étude ce jour : les recherches se poursuivent sur son protocole, basé sur l’administration de l’hydroxychloroquine. « On est en train de finir l’analyse des 1 000 cas que nous avons traités. Les choses sont très rassurantes sur ce traitement, sur lequel nous n’avons pas eu d’ennuis cardiologiques sur aucun des patients que nous avons traité. Pour l’instant, les données tendent à démontrer une plus grande efficacité du traitement que toutes les autres séries à ce jour. »

Il appelle également à un peu de patience sur la présentation de ces résultats, « car c’est un travail d’évaluation avec énormément de données, peut-être des données que personne d’autres n’a au monde. Il faut que cela soit mis en forme pour devenir l’un ou le papier de référence sur cette maladie ».

ce que je trouve incroyable, c'est que les commentateurs sont plus sur d'eux que le docteur lui-même !

Signaler Répondre

avatar
109 le 08/04/2020 à 18:43
De Lyon a écrit le 08/04/2020 à 15h33

Plus de 1600 patients la semaine dernière traités par le pr Raoult, et seulement deux décès dont un avait 84 ans.
Renseignez-vous avant de répéter des sornettes.

Une première étude dévoilée mi-mars par le scientifique et réalisée sur 24 patients testés positifs au Covid-19 faisait état de la guérison de trois quarts des patients au bout de six jours. La chloroquine comme traitement des malades touchés par le coronavirus a été remise en cause par certains spécialistes et l'essai de Didier Raoult a été jugé "insuffisant", mais le scientifique précise que ce médicament ne présente pas de risque puisqu’il est connu depuis longtemps.

Vendredi 27 mars, le Pr Raoult a publié un deuxième essai mené cette fois sur 80 patients (dont 50% âgés de moins de 52 ans) suivis pendant 6 à 10 jours courant mars à l'IHU et à qui on administré une association d'hydroxychloroquine et un antibiotique pulmonaire appelé azithromycine.

Les résultats de cette étude mentionnent "une évolution favorable" pour 65 patients (81%), tandis que douze ont été mis sous oxygénothérapie (soit 15%). Trois sont passés en soins intensifs et un autre âgé de 86 ans est décédé (soit 5%).... des chiffres très superposables à ce qui est observé sans le fameux traitement donc.

Signaler Répondre

avatar
109 le 08/04/2020 à 18:40
Déconfiture a écrit le 08/04/2020 à 14h50

Cet essai Discovery ne teste pas le protocole du professeur Raoult. Il est utile de le savoir.
Il teste uniquement l'hydroxychloroquine sans l'azithromycine pour les malades en réanimation.
Or, tous les medecins le disent, cela ne fonctionne pas.

Par conséquent, cet essai Discovery est un sabotage criminel du protocole du Dr Raoult qui a fait la demonstration sur 800 patients que son ordonance guérit.

Criminel, car donner un placebo à des personnes gravement malade est les vouer à une mort certaine.

Raoult a testé son traitement sur 24+80 personnes qui ne sont pas toutes allées au bout de l'essai car certaines ont vu leur état s’aggraver et ont été hospitalisées... on est loin des 800 !

Signaler Répondre

avatar
melenchon vite le 08/04/2020 à 16:40

l'interet de faire un essai europeen est de noyer tout ça dans la masse et d'éloigner au maximum du citoyen les interlocuteurs.

Cet essai ne débouchera sur rien. Pas plus que le grand débat ou la suppression de l'ISF

Signaler Répondre

avatar
Menteurs le 08/04/2020 à 16:18

quelle bande de tartuffes, un mois de retard
les comités des comités mettent un mois pour voir ce qui soigne!!!!

Signaler Répondre

avatar
Petrus le 08/04/2020 à 15:48

on devait avoir les resultats la semaine dernière et l'étude devait porternon pas sur 800 patients mais sur 3200 patients : 4 groupes de 800 patients soignés avec 4 traitements différents dont la chloroquine. maintenant on nous dit qu'au mieux l'un des tests sera achevé fin avril mais que la médecin lyonnaise ne pourra communiquer les résultats car elle doit les envoyer à un comité international privé qui lui mettra sans doute plusieurs mois à les publier , si un jour il les publie... De plus pourquoi un comité international privé: pourquoi pas un comité européen publique. un comité privé va se faire rémunéré royalement . de plus pourquoi faire bénéficier un groupe privé de résultats obtenus par des hopitaux publics. Pas très clair tout ça!!! on peut même dire opaque. Enfin combien tout ceci va nous coûter à nous les contribuables pensez les vaches à lait. sans doute une fortune !!! et tout ça pour avoir des hypothétiques résultats une fois l'épidémie terminée. alors oui je pense qu'il faut utiliset la chloroquine et les 3 autres traitements en test immédiatement. et puisque les médecins sont incapables de tirez des resultats de cet imbrogio alors il faut expliquer les 4 traitements aux patients et les laisser choisir eux-mêmes ou leurs proches si les patients ne sont plus en état de le faire. et ensuite croiser les doigts.

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 08/04/2020 à 15:33
107 a écrit le 08/04/2020 à 15h18

24 patients pour le premier essai, 80 pour le second... et les patients dont l'état s'agravait sont sortis de l'essai pour cause d'hospitalisation...

24+80=800 ?

Plus de 1600 patients la semaine dernière traités par le pr Raoult, et seulement deux décès dont un avait 84 ans.
Renseignez-vous avant de répéter des sornettes.

Signaler Répondre

avatar
107 le 08/04/2020 à 15:18
Déconfiture a écrit le 08/04/2020 à 14h50

Cet essai Discovery ne teste pas le protocole du professeur Raoult. Il est utile de le savoir.
Il teste uniquement l'hydroxychloroquine sans l'azithromycine pour les malades en réanimation.
Or, tous les medecins le disent, cela ne fonctionne pas.

Par conséquent, cet essai Discovery est un sabotage criminel du protocole du Dr Raoult qui a fait la demonstration sur 800 patients que son ordonance guérit.

Criminel, car donner un placebo à des personnes gravement malade est les vouer à une mort certaine.

24 patients pour le premier essai, 80 pour le second... et les patients dont l'état s'agravait sont sortis de l'essai pour cause d'hospitalisation...

24+80=800 ?

Signaler Répondre

avatar
La fin du monde libre le 08/04/2020 à 15:11
Déconfiture a écrit le 08/04/2020 à 14h50

Cet essai Discovery ne teste pas le protocole du professeur Raoult. Il est utile de le savoir.
Il teste uniquement l'hydroxychloroquine sans l'azithromycine pour les malades en réanimation.
Or, tous les medecins le disent, cela ne fonctionne pas.

Par conséquent, cet essai Discovery est un sabotage criminel du protocole du Dr Raoult qui a fait la demonstration sur 800 patients que son ordonance guérit.

Criminel, car donner un placebo à des personnes gravement malade est les vouer à une mort certaine.

Merci c'est important de le dire !

Signaler Répondre

avatar
La fin du monde libre le 08/04/2020 à 15:10

Et le grand débat on en est où ?

Signaler Répondre

avatar
La fin du monde libre le 08/04/2020 à 15:05

désolé mais le gouvernement a montré son incompétence depuis le début. Au lieu de mettre tout son énergie à diminuer les APL de 5 euros, faciliter les licenciements, supprimer l'ISF, mettre en palce la flat tax, forcer les enfants à avoir 11 vaccins, fermer des hopitaux... il aurait mieux fait de s'occuper du virus chinois et d'ouvrir des hopitaux.


Le gouvernement est responsable de la récession le plus forte depuis 1929 alors qu'il nous avait promis la prospérité grace à la suppression de l'ISF.


Comme quoi l'idéologie libérale est bien du pipeau comme l'affirme le camarade Melenchon.

Petite question , comment le premier ministre justifie le passage en force des 80km/h pour sauver 100 vies par an mais laisse les frontières ouvertes alors qu'il savait que le virus tueur allait rentrer sur le territoire. Déjà 11000 morts recensés.


Pourquoi n'a-t-il pas fait comme pour les 80km/h, il lui suffisait de venir nous dire qu'il était droit dans ses bottes, qu'il n'était pa là pour être populaire et que par conséquent il prenait la décision de fermer les frontières.

Signaler Répondre

avatar
Déconfiture le 08/04/2020 à 14:50

Cet essai Discovery ne teste pas le protocole du professeur Raoult. Il est utile de le savoir.
Il teste uniquement l'hydroxychloroquine sans l'azithromycine pour les malades en réanimation.
Or, tous les medecins le disent, cela ne fonctionne pas.

Par conséquent, cet essai Discovery est un sabotage criminel du protocole du Dr Raoult qui a fait la demonstration sur 800 patients que son ordonance guérit.

Criminel, car donner un placebo à des personnes gravement malade est les vouer à une mort certaine.

Signaler Répondre

avatar
Petrus le 08/04/2020 à 14:25

oui d'autant plus que la medecin lyonnaise ne pourra pas communiquer les résultats fin avril puisqu'il qu'ils doivent être envoyer à un comité international privé évidemment qui lui même mettra des mois à les publier. pourquoi nous a t on menti on devaitavoir

Signaler Répondre

avatar
??????? le 08/04/2020 à 13:34

Ils n'arrivent pas à trouver les 800 patients ?????

ils cherchent 1 type de patient spécifique pour une étude qui doit s'appliquer à toute la population ?

je comprends rien à ce bordel

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 08/04/2020 à 13:23
Oups a écrit le 08/04/2020 à 12h10

Et pendant ce temps, nous crevons de désespoir.

A la fin avril le pic sera dépassé et fin juin, le dé-confinement sera établi, avec un retour à la normal progressif.

Les caisses de l'état seront totalement vide, nous serons en récession, le PIB sera à -8%, le chômage à 25%, ...

Mais c'est sans compter sur la foi de ces grippe-sous sans morale de BigPharma qui va nous obliger à nous vacciner pour se faire un maximum de blé : on assistera au dépeçage de la bête !

je suis bien d'accord, finissez l'essai à toute vitesse, commencez à nous prescrire le médicament tout de suite et on verra bien après s'il fonctionne et s'il a des effets secondaires...

Signaler Répondre

avatar
VNL le 08/04/2020 à 13:19

Fin avril... bravo l'étude standardisée respectant à la lettre le code scientifique bla bla bla ! Manquerait plus qu'ils annoncent que l'hydroxychloroquine fonctionne et on aura perdu quoi ? Un mois et demi ?

Signaler Répondre

avatar
La fin du monde libre le 08/04/2020 à 13:08

relisez la presse du mois de mars, on devait avoir les résultats la semaine dernière au plus tard !

Fin avril on nous dira fin mai.
Vous verrez mettez cette page en favoris, prenez des captures d'écran. Pour pouvoir retrouver l'info fin avril. vous verrez.

Signaler Répondre

avatar
La fin du monde libre le 08/04/2020 à 13:07

on devait avoir les résultat le 4 avril !

Vous commencez à comprendre maintenant ?

Ah oui le danger c'est Mélenchon, puis la rougeole aussi

Signaler Répondre

avatar
Essais... le 08/04/2020 à 12:32

...et résultats dans 10ans, comme dans tous les conflits nous procédons par replis stratégique(j'aime) puis..négociation...là avec des labos..etc..pour combien de décès? incroyable cette continuation de gouvernements de " baltringues" !?

Signaler Répondre

avatar
Oups le 08/04/2020 à 12:10

Et pendant ce temps, nous crevons de désespoir.

A la fin avril le pic sera dépassé et fin juin, le dé-confinement sera établi, avec un retour à la normal progressif.

Les caisses de l'état seront totalement vide, nous serons en récession, le PIB sera à -8%, le chômage à 25%, ...

Mais c'est sans compter sur la foi de ces grippe-sous sans morale de BigPharma qui va nous obliger à nous vacciner pour se faire un maximum de blé : on assistera au dépeçage de la bête !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.