Vente d'une maison à un trafiquant de drogue : un ancien joueur de l'OL bientôt présenté devant la justice ?

Vente d'une maison à un trafiquant de drogue : un ancien joueur de l'OL bientôt présenté devant la justice ?
Michel Bastos - Lyonmag.com

Michel Bastos, ancien joueur de l'Olympique lyonnais, pourrait être prochainement convoqué devant le tribunal judiciaire de Lyon, aux côtés de cinq autres personnes.

Selon l'Equipe, le Brésilien pourrait être présenté à un juge dans le cadre d'une affaire de fraude fiscale et blanchiment, après la vente de sa maison d'Ecully à un trafiquant de drogue présumé.

Pour rappel, il est reproché à Michel Bastos d'avoir vendu à un prix minoré (420 000 euros contre une valeur réelle estimée à 900 000 euros) la villa à un trafiquant de drogue. En échange, ce dernier lui a payé une partie de la somme, 90 000 euros, avec des espèces non déclarées.

Michel Bastos avait été placé sous contrôle judiciaire, tandis que son agent, qui avait piloté la transaction, est mis en examen depuis cet été.
Cet homme influent dans le milieu du football à Lyon aurait privilégié cette option pour vendre plus rapidement la demeure qui rappelait trop de mauvais souvenirs aux Bastos, victimes d'un home-jacking. Quant au joueur, il nie avoir eu un rôle dans cette affaire et jure avoir déclaré au fisc brésilien l'argent transféré sur un compte suisse légal.

Si le nom de Michel Bastos est arrivé jusque sur le bureau d'un juge d'instruction lyonnais, c'est parce que le trafiquant de drogue fraîchement installé à Ecully avait été interpellé à l'été 2018. Un vaste coup de filet médiatisé qui avait dirigé l'attention des enquêteurs sur le patrimoine du malfaiteur millionnaire. Et notamment sur cette villa acquise à un prix cassé à un ancien footballeur de l'OL.

Tags :

michel bastos

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
toutou le 24/06/2020 à 14:40

ce suggère à Michel Bastos d'aller danser avec un pull rose à la fête de la musique(comme un certain Patrick B. sorti de prison pour raison.de santé) et il sera reçu comme invité d'honneur par Pascal Praud dès le.lendemain avec tapis rouge et passage de pommade.

Signaler Répondre

avatar
Les footeux ! le 24/06/2020 à 13:28

Mini cerveau, maxi emmerdes !

Signaler Répondre

avatar
Vieux Con Des Neiges D'antan le 24/06/2020 à 12:41
Pas compris a écrit le 24/06/2020 à 10h49

900000 - (420000 + 90000) = 390000 € de perdus.
Même s'il était soit disant pressé, avec son salaire, il peut très bien déménager tout de suite et mettre en vente derrière...
Je ne vois pas l'intérêt à part s'il est associé en affaire avec le trafiquant : CQFD

Michel Bastos est un brave type , je lui avait livré des sushis j'étais jeune , il m'a dégainé un billet de 100€ et n'avait pas demandé la monnaie , pas moins de 70€ de pourboire .
Ne soyez pas jaloux , il est pas à 300k près ce monsieur.

Signaler Répondre

avatar
Pas compris le 24/06/2020 à 10:49

900000 - (420000 + 90000) = 390000 € de perdus.
Même s'il était soit disant pressé, avec son salaire, il peut très bien déménager tout de suite et mettre en vente derrière...
Je ne vois pas l'intérêt à part s'il est associé en affaire avec le trafiquant : CQFD

Signaler Répondre

avatar
compteladessus69 le 24/06/2020 à 10:48

Dans ce pays de libertés, il n’est pas possible de vendre à n’importe qui, ni de vendre à son prix!!! Et le Notaire dans ce cas, était-il de bon conseil? Oui, d’autres lecteurs ont raison, il faut partir aux...Bahamas et le plus vite possible sera le mieux! Nb: voir l’affaire Alexis Koehler!!!

Signaler Répondre

avatar
Ce que vous méritez le 24/06/2020 à 10:04
Sali69 a écrit le 24/06/2020 à 08h52

Vive la France oú même l argent que tu dépenses est contrôlé vraiment un pays d hypocrites !!!!

Vas t en si ca te plais pas!

Signaler Répondre

avatar
Sali69 le 24/06/2020 à 08:52

Vive la France oú même l argent que tu dépenses est contrôlé vraiment un pays d hypocrites !!!!

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 24/06/2020 à 08:52

Par rapport à balkany c est zéro car après tout il n à volé personne.....

Signaler Répondre

avatar
Pays surprenant ! le 24/06/2020 à 08:25

si l'acheteur n'est pas recommandable on a bien le droit de vendre ses biens au prix que l'on veut..enfin partout sauf chez nous, c'est ce que l'on nomme la liberté, sinon agissons de même avec nos ventes de véhicules, habits,meubles..etc..racket fiscal sous de vertueux prétextes

Signaler Répondre

avatar
Roger T le 24/06/2020 à 08:24

Football, Brésil, trafic de drogue, fraude fiscale, compte suisse...

Tout est dit. Tout est logique.
Rien d'anormal.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.