Rentrée étudiante à Lyon : par ici la facture !

Rentrée étudiante à Lyon : par ici la facture !
Photo d'illustration - LyonMag

C’est une rentrée particulière qui s’annonce en ce mois de septembre pour les étudiants lyonnais.

La pandémie de coronavirus s’invite en effet cette année dans le coût de la rentrée déjà (très) élevée. "Chaque année, il y a des frais qui augmentent. Cette année, on a surtout des dépenses obligatoires. Les étudiants vont devoir débourser de l’argent pour des masques ou encore du gel hydroalcoolique qui ne sont pas forcément fournis par les universités. Ce n’est pas aux étudiants de payer les masques pour pouvoir étudier", déplore de son côté Laura Lehmann, présidente de GAELIS Lyon.

Cette association étudiante demande aux établissements d’enseignement supérieur de fournir les fameux masques obligatoires. Présente auprès des étudiants pendant le confinement avec 8 000 paniers de nourriture distribués, elle a également établi à la fin du mois d’août son indicateur du coût de la rentrée 2020. Ce dernier, prenant en compte les frais spécifiques de rentrée (frais de rentrée universitaire, complémentaire santé, assurance logement…) mais aussi les frais de la vie courante (repas au restaurant universitaire, loisirs, téléphonie, internet…) est sans appel.

"C’est compliqué d’être étudiant à Lyon", résume Laura Lehmann. Le coût de la rentrée 2020 à Lyon s’élève à 2 470, 18 euros : 1 127,25 euros pour les frais spécifiques et 1 262,17 euros pour les dépenses de la vie quotidienne. La hausse générale est de 5,35% par rapport à 2019. "Une telle hausse s’explique par le coût des dépenses liées au contexte de sortie de crise sanitaire", assure GAELIS Lyon.

L’autre point noir de cette rentrée reste le loyer, poste de dépense le plus important pour un étudiant. Il est de 638 euros en 2020 d’après les données de GAELIS Lyon (soit une évolution de 4,50% en cette rentrée). "C’est difficile de trouver un logement", confirme Laura Lehmann. "Il n’y a pas assez de résidences CROUS pour pallier à l’augmentation du nombre d’étudiants à Lyon", ajoute la jeune femme.

L’association entend bien utiliser ces chiffres alarmants pour interpeller la Ville, la Métropole ou encore le SYTRAL avec qui elle est en contact en cette rentrée. "On porte notamment la revendication que les étudiants puissent avoir un forfait TCL moins cher et que l’abonnement Vélo’V soit compris", demande Laura Lehmann. GAELIS Lyon espère aussi l’expérimentation du RSA (Revenu de solidarité active) par la Métropole de Lyon pour les 18-25 ans ou encore le remboursement des protections périodiques par les complémentaires santé.

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lio69 le 28/08/2020 à 09:46
Isa2202 a écrit le 28/08/2020 à 09h10

Quand on a pas le sou on étudie pas.

ou on bosse en même temps

Signaler Répondre

avatar
Isa2202 le 28/08/2020 à 09:10

Quand on a pas le sou on étudie pas.

Signaler Répondre

avatar
wesh le 27/08/2020 à 13:11

il est vrai qu’habiter a Vaulx ou Villeurbanne relève du sacerdoce, du chemin de croix

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaise69 le 27/08/2020 à 11:37
La belle mentalité francaise a écrit le 27/08/2020 à 06h46

Les parents francais pour beaucoup ne veulent pas assumer les études de leurs enfants. Ils préférent tout attendre de l'état. Ecole gratuite, logement gratuit ?, fournitures gratuites ?

Aux US c'est au moins 50000$ l'année, les jeunes prennent des crédits, et les parents aident
Dans des pays africains, les parents aident comme ils peuvent leurs enfants

Vive la génération des 30 glorieuses. "On a profité, on s'est gavé, et on veut continuer à se gaver en retraite à 55 ans, et surtout pas envie d'aider nos gosses. Rien à foutre s'ils crèvent la dalle.
Mais en même temps, on veut pas leur payer d'étude, mais on veut qu'ils quitte vite le foyer pour être tranquille"

Aux US le taux d endettement des étudiants est tellement énorme qu il s agira probablement de la prochaine crise financière ! Pr rembourser le crédit encore faut il décrocher un emploi à la fin!
En Afrique, seule la classe aisée envoie ses gamins faire des études sup.
Donc oui, le droit à l'éducation à la française est (était)ce qui se fait de mieux avant que les universités soient pensées et gérées comme des entreprises. Même problématique pr l hôpital pour ceux qui n y verraient pas de corrélation!

Signaler Répondre

avatar
manège le 27/08/2020 à 09:21
Silver a écrit le 26/08/2020 à 16h00

Peut être qu'à un moment, il faudrait réfléchir à arrêter de se reproduire comme des lapins... Au lieu de construire, construire construire sur une planète qui ne s'agrandit pas, peut être faut-il être moins égoïste à vouloir à tout prix faire des gamins...c'est pas comme si on était une espèce en voix d'extinction...

ton commentaire a quel rapport avec l'article ????

Signaler Répondre

avatar
et ? le 27/08/2020 à 08:50
pode a écrit le 26/08/2020 à 18h36

je suis d'accord avec vous sur le fond, mais la natalité en France est à peine au dessus du seuil nécessaire pour le maintien de la population, ça pourrait être pire !

Allemagne, Italie, Japon perdent des habitants chaque année.

et alors ? qu'est ce que ça peut faire qu'ils perdent des habitants ?

Signaler Répondre

avatar
La belle mentalité francaise le 27/08/2020 à 06:46

Les parents francais pour beaucoup ne veulent pas assumer les études de leurs enfants. Ils préférent tout attendre de l'état. Ecole gratuite, logement gratuit ?, fournitures gratuites ?

Aux US c'est au moins 50000$ l'année, les jeunes prennent des crédits, et les parents aident
Dans des pays africains, les parents aident comme ils peuvent leurs enfants

Vive la génération des 30 glorieuses. "On a profité, on s'est gavé, et on veut continuer à se gaver en retraite à 55 ans, et surtout pas envie d'aider nos gosses. Rien à foutre s'ils crèvent la dalle.
Mais en même temps, on veut pas leur payer d'étude, mais on veut qu'ils quitte vite le foyer pour être tranquille"

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 26/08/2020 à 20:32

Il y a des étudiants valeureux et des parents responsables.

Il y a les autres...

Ça s'oriente dans des filières sans débouchés...
Ça fume, ça consomme a outrance de l'alcool, en plus de la drogue...

Ça vote macron et khmers vers et rouge pour satisfaire leurs petits esprits de camés, et faire genre lors de manifs de soutiens a un violeur sur son co-detenu...

Ceux-là, seront magasiniers chez amazon dans le meilleur des cas ou vivrons des aides de l'État.

Voilà dans quel état est notre France.

Signaler Répondre

avatar
Dr Nguyen le 26/08/2020 à 19:34
ceci explique peut être cela a écrit le 26/08/2020 à 13h41

Les masques achetés dans le commerce comportent un logo définissant le nombre de lavages maximal avant de le jeter. Les seuils de lavage de ces masques peuvent être : 5, 10, 20 ou 30 lavages.

pas 50...

Il existe effectivement des masques lavables à 60 degrés 50 fois.
Renseignez-vous en pharmacie.

Signaler Répondre

avatar
pode le 26/08/2020 à 18:36
Silver a écrit le 26/08/2020 à 16h00

Peut être qu'à un moment, il faudrait réfléchir à arrêter de se reproduire comme des lapins... Au lieu de construire, construire construire sur une planète qui ne s'agrandit pas, peut être faut-il être moins égoïste à vouloir à tout prix faire des gamins...c'est pas comme si on était une espèce en voix d'extinction...

je suis d'accord avec vous sur le fond, mais la natalité en France est à peine au dessus du seuil nécessaire pour le maintien de la population, ça pourrait être pire !

Allemagne, Italie, Japon perdent des habitants chaque année.

Signaler Répondre

avatar
Julius le 26/08/2020 à 18:11

Commentaire affligeant les étudiants d aujourd hui seront les dirigeants de demain en espérant que la génération macron dégage pour trouver mieux quand au gens qui preconise le preservatif pour pas faire de gosse mettez le vous sur la tête ca évitera que votre connerie se repande

Signaler Répondre

avatar
Licencié d'éco le 26/08/2020 à 16:39
ceci explique peut être cela a écrit le 26/08/2020 à 13h37

les étudiants obligés de travailler pour financer leurs études ont en général de bien mauvaises chances de les réussir...

Cela n'aide pas en effet, mais cela n'empêche pas d'obtenir son diplôme. Il suffit de "bachoter", d'apprendre par coeur, restituer le cours puis l'oublier dès la fin de l'examen.

Signaler Répondre

avatar
Silver le 26/08/2020 à 16:00

Peut être qu'à un moment, il faudrait réfléchir à arrêter de se reproduire comme des lapins... Au lieu de construire, construire construire sur une planète qui ne s'agrandit pas, peut être faut-il être moins égoïste à vouloir à tout prix faire des gamins...c'est pas comme si on était une espèce en voix d'extinction...

Signaler Répondre

avatar
joy le 26/08/2020 à 15:25
diet a écrit le 26/08/2020 à 12h07

Appartement il y a des tunes pour faire la bringue toute la nuit dans les apparts ou prendre des pintes sur les terrasses du 7

C'est vrai que les étudiants , maintenant , ne peuvent pas se passer de faire des bringues tout les week ends , voir en semaine !! Ils ne savent pas se réunir pour bosser , tranquille , sans picoler de l'alcool , sans la musique à fond , sans danser toute la nuit dans un appart !! .

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 26/08/2020 à 15:18
PerouAtLC a écrit le 26/08/2020 à 12h05

Si vous voulez que cela ne vous coute rien, il existe une solution très simple !
Ne faites pas de gones ! Par ici, les préservatifs !
Sinon, assumez !

Monsieur peroualt....
Entièrement d'accord avec vous car si c est pour connaître le chômage... La misère......
LES maladies....les guerres...... La pollution..
IL VAUT MIEUX NE PAS EN FAIRE..... VOYEZ LA LÂCHETÉ DE NOS POLITIQUES......

Signaler Répondre

avatar
Lalala le 26/08/2020 à 14:17
proximité a écrit le 26/08/2020 à 13h08

Pour le logement on peut aussi choisir de faire ses études au plus près de chez ses parents ! Je connais pas mal d étudiants qui cherchent la fac ou l ecole le plus loin possible.

Si les étudiants choisissent d'être loin de leur parents c'est avant tour pour être au plus près des lieu de formation, et aujourd'hui les formations on tres peu de choix de localisation, on est parfois obligé d'aller très loin pour avoir la formation que l'on a choisit.

Signaler Répondre

avatar
ceci explique peut être cela le 26/08/2020 à 13:41
Henri G a écrit le 26/08/2020 à 13h24

En pharmacie, des masques lavables 50 fois à 3€ !!!
Moins cher qu'une place en boîte de nuit le week-end.

Les masques achetés dans le commerce comportent un logo définissant le nombre de lavages maximal avant de le jeter. Les seuils de lavage de ces masques peuvent être : 5, 10, 20 ou 30 lavages.

pas 50...

Signaler Répondre

avatar
ceci explique peut être cela le 26/08/2020 à 13:39
wesh a écrit le 26/08/2020 à 13h21

Ils peuvent pour la plupart s’arrêter de fumer. ça baissera considérablement la note des parents chaque mois à 10€/paquet

l'usage du tabac diminue de façon constante chez les jeunes (on est passé de plus de 40% à moins de 30%)... votre solution ne concernerait qu'un tiers des étudiants.

Signaler Répondre

avatar
ceci explique peut être cela le 26/08/2020 à 13:37
Ridicule a écrit le 26/08/2020 à 12h52

C'est marrant qu'aucun de ces jeunes branleurs ne considèrent une seconde le fait de... travailler pendant qu'ils étudient ?

les étudiants obligés de travailler pour financer leurs études ont en général de bien mauvaises chances de les réussir...

Signaler Répondre

avatar
bon courage le 26/08/2020 à 13:33

bon courage pour la rentree vous etes l espoir de ce pays

Signaler Répondre

avatar
Henri G le 26/08/2020 à 13:24

En pharmacie, des masques lavables 50 fois à 3€ !!!
Moins cher qu'une place en boîte de nuit le week-end.

Signaler Répondre

avatar
wesh le 26/08/2020 à 13:21

Ils peuvent pour la plupart s’arrêter de fumer. ça baissera considérablement la note des parents chaque mois à 10€/paquet

Signaler Répondre

avatar
proximité le 26/08/2020 à 13:08

Pour le logement on peut aussi choisir de faire ses études au plus près de chez ses parents ! Je connais pas mal d étudiants qui cherchent la fac ou l ecole le plus loin possible.

Signaler Répondre

avatar
Ridicule le 26/08/2020 à 12:52

C'est marrant qu'aucun de ces jeunes branleurs ne considèrent une seconde le fait de... travailler pendant qu'ils étudient ?

Signaler Répondre

avatar
les 10 petits blancs le 26/08/2020 à 12:43

ils peuvent très bien habiter à Vaulx, Venissieux, Bron ou les loyers sont moins chers

Signaler Répondre

avatar
diet le 26/08/2020 à 12:07

Appartement il y a des tunes pour faire la bringue toute la nuit dans les apparts ou prendre des pintes sur les terrasses du 7

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 26/08/2020 à 12:05

Si vous voulez que cela ne vous coute rien, il existe une solution très simple !
Ne faites pas de gones ! Par ici, les préservatifs !
Sinon, assumez !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.