Wolfsburg-OL féminin : les Lyonnaises remportent leur septième Ligue des Champions (3-1) 

Wolfsburg-OL féminin : les Lyonnaises remportent leur septième Ligue des Champions (3-1) 
Image d'illustration- LyonMag

C’est un septième titre européen pour l’OL féminin, un cinquième consécutif ! L’OL s’est imposé 3-1 contre Wolfsburg ce dimanche en finale de la Ligue des Champions.

Dans cette finale de Ligue des Champions, les Lyonnaises ont rapidement dominé les débats. Dès le début de rencontre, Wendie Renard s’est montrée dangereuse dès la 6e minute de jeu. La défenseure était très proche d’ouvrir le score de la tête sur un centre de Dzsenifer Marozsán. Malheureusement pour elle, sa tête était légèrement trop croisée.

Dans un premier quart d’heure très accroché, avec de l’impact, les Allemandes n’ont pas réussi à poser le pied sur la balle, se contentant de passes longues au-dessus du milieu de terrain adverse. Les Fenottes en ont profité pour presser et pour passer dans les couloirs, notamment à droite, dans celui de Delphine Cascarino. Et ça a rapidement payé. A la 25e, après un bon centre de l’ailière droite, Eugénie Le Sommer s’est butée une première fois sur la gardienne allemande. Mais la Bretonne a bien suivi, et profité d’une défense des Louves laxiste, pour pousser en deux temps la balle au fond des filets (0-1).

Juste avant la pause, à la 44e, c’est Saki Kumagai qui a doublé la marque. Aux abords de la surface, la Japonaise a récupéré le ballon et amorcé une frappe lourde et pure qui a terminé sa course au ras du poteau de Friederike Abt (0-2).

Wolfsburg a poussé en seconde période, mais l’OL a tué le match

Au retour des vestiaires, les joueuses de l’OL n’ont pas baissé de rythme. Eugénie Le Sommer s’est encore montrée très dangereuses devant les cages adverses. De leur côté, les Allemandes ont tenté, tant bien que mal, de se procurer des occasions. Mais la défense rhodanienne est restée solide pendant quelques minutes avant de craquer. A la 57e, Alexandra Popp a réduit le score. Sur un ballon repoussé par Sarah Bouhaddi, une joueuse de Wolfsburg remet la balle au centre, et l’attaquante a parfaitement poussé la balle de la tête dans les cages lyonnaises (1-2).

En confiance grâce à leur réduction du score, les joueuses vertes ont été beaucoup plus présentes offensivement à partir de la 60e minute de jeu. Les Fenottes ont beaucoup plus opéré par contre-attaque, se focalisant sur leur défense, dirigée par une Wendie Renard très solide.

Légèrement contre le jeu, et pour assoir leur domination, les Fenottes ont inscrit un troisième but dans les derniers instants de la rencontre. Et comme un symbole, c’est Sara Björk Gunnarsdóttir, l’ancienne joueuse de Wolfsburg qui a définitivement offert la victoire aux Françaises. Sur une demi-volée ratée d’Eugénie Le Sommer, la joueuse islandaise, au second poteau, a poussé la balle, avec un peu de réussite, dans les cages de son ancienne coéquipière (1-3).

Une fois de plus, les Lyonnaises ont démontré qu’elles dominent le football européen. Avec ce septième titre, le cinquième consécutif, elles pourront sereinement se focaliser sur leurs nouveaux objectifs, notamment le championnat. Les joueuses de Jean-Luc Vasseur affronteront le Paris FC dès la semaine prochaine, dimanche à 17h, sur la pelouse du Groupama Training Center.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sturlat. le 31/08/2020 à 22:02
boston a écrit le 31/08/2020 à 13h04

et comment ce fait il que ce groupe de 23 joueuses acceptent d'être sou-payés ......c'est à elles que tu dois poser la question gros malin qui trouve toujours à redire .

... bonne question :)) ... surement à cause de l'absence de syndicats ..... :))
... peut-être aussi que l'esprit d'équipe n'est qu'une façade... et une vue de l'esprit :))

Signaler Répondre

avatar
boston le 31/08/2020 à 13:04
Sturlat. a écrit le 31/08/2020 à 10h36

... et qu'en est il de la parité salariale homme / femme ? ... surtout dans le foot-business.... de cela vous n'en dites pas un mot, car comment pouvez vous être fier d'un club qui sous paie son équipe féminine... en rapport à l'équipe masculine ? :((

et comment ce fait il que ce groupe de 23 joueuses acceptent d'être sou-payés ......c'est à elles que tu dois poser la question gros malin qui trouve toujours à redire .

Signaler Répondre

avatar
jys le 31/08/2020 à 11:04

Bravo les fenottes une belle leçon de motivation de régularité c’est un record qui sera dur à égaler JMA si souvent critiqué pour les garçons ne peut être au enscense pour les filles

Signaler Répondre

avatar
Sturlat. le 31/08/2020 à 10:36
J Lutars a écrit le 31/08/2020 à 10h19

magnifique résultat des filles, quelle détermination et quel talent pour décrocher 5 titres européens consécutifs !! que voila une belle fierté pour l'agglomération

... et qu'en est il de la parité salariale homme / femme ? ... surtout dans le foot-business.... de cela vous n'en dites pas un mot, car comment pouvez vous être fier d'un club qui sous paie son équipe féminine... en rapport à l'équipe masculine ? :((

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 31/08/2020 à 10:19

magnifique résultat des filles, quelle détermination et quel talent pour décrocher 5 titres européens consécutifs !! que voila une belle fierté pour l'agglomération

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 31/08/2020 à 08:22

Prenez de la grainé les masculins !!!!
7 ligues des champions je peux mourir tranquille.. Quand aux garçons baissez vos salaires et donnez en bien la moitié aux filles qui elles jouent sans se rouler par terre
Et méritent vos moitiés de vos salaires....

Signaler Répondre

avatar
petrus le 31/08/2020 à 07:43

bravo les filles !!!! on est fiers de vous

Signaler Répondre

avatar
pie69 le 31/08/2020 à 07:31

Bravo !!!!!!?

Signaler Répondre

avatar
Tzigue le 31/08/2020 à 05:59

Bravo LES FILLES !

Signaler Répondre

avatar
josy le 31/08/2020 à 01:00

Que du Bonheur...!

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 31/08/2020 à 00:31

Merveilleuses !!!! Bravo

Signaler Répondre

avatar
au 7eme ciel le 30/08/2020 à 23:36

bravo mesdames toujours au top

Signaler Répondre

avatar
alaindelyon le 30/08/2020 à 23:12

Des joueuses merveilleuses bravo les filles

Signaler Répondre

avatar
Josy le 30/08/2020 à 22:59

Félicitations....
Bravo... Bravo... Bravo

Signaler Répondre

avatar
trois mots le 30/08/2020 à 22:56

Bravo-réalistes-championnes

Signaler Répondre

avatar
brax le 30/08/2020 à 22:52

Bravo ! L'OL la meilleure école du foot Français.
On aimerait voir un match OL femmes contre OL hommes.

Signaler Répondre

avatar
Tzigue le 30/08/2020 à 22:36

Alors les machos on ne dit pas bravo ?

Bravo les filles, vous meritez le titre des championNEs de la ligue (des champions).

Signaler Répondre

avatar
CP69 le 30/08/2020 à 22:28

Bravo les filles.
Dommage qu'il n'y ait pas vraiment de concurrence car les féminines de l'OL surclassent toutes les équipes européennes...

Signaler Répondre

avatar
galinette le 30/08/2020 à 22:23

BRAVO MESDAMES, VOUS ETES EXEMPLAIRES.

Signaler Répondre

avatar
Extra !! le 30/08/2020 à 22:18

alors allez les voir, pas de cinéma contrèrement aux garçons, eux faut baisser les salaires(!), elles les augmenter..encore bravo!

Signaler Répondre

avatar
Deux mots le 30/08/2020 à 22:06

Bravo et merci !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.