Près de Lyon : des surveillants de prison sauvent un détenu qui venait de se trancher la gorge

Près de Lyon : des surveillants de prison sauvent un détenu qui venait de se trancher la gorge
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits sont relatés ce lundi matin par le syndicat SLP FO.

Un détenu a tenté samedi après-midi de se suicider dans sa cellule de la maison d’arrêt de Saint-Quentin-Fallavier. "Vers 14h20, en plein mouvement promenade la surveillante entend frapper dans une cellule la détresse d’un détenu. Son codétenu vient de faire une tentative de suicide", relate le syndicat.

La surveillante découvre le détenu inconscient. Ce dernier s’est tranché la gorge avec une lame de rasoir. Il est extrait de sa cellule et deux surveillants procèdent à un point de compression "en plaçant leurs doigts directement dans la plaie ouverte du détenu pour stopper l’hémorragie", précise SLP FO. "Cet acte sauvera la vie du détenu qui se réveillera à l’arrivée des secours", peut-on lire dans un communiqué. Le détenu sera ensuite héliporté dans un état grave.

Le bureau local Force Ouvrière demande à ce que les agents concernés "soient félicités à la hauteur de leurs actes héroïques".

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
potdeterrepotdefer le 21/10/2020 à 10:09

Laisser publier de tels commentaires ?
Bravo les médiateurs
Incitation à la haine ???

Signaler Répondre

avatar
Nounette le 20/10/2020 à 20:14
Jeffries a écrit le 20/10/2020 à 11h27

Bravo à ces surveillants pénitentiaire !!

Bravo aux surveillants pénitentiaires !

Signaler Répondre

avatar
Trop drôle le 20/10/2020 à 14:31
inhumains a écrit le 20/10/2020 à 12h29

on.ne condamne pas la souffrance d une personne certains commentaires sont dénués d empathie c est tellement facile

Mouah mouah mouah oh oh oh oh ho hi hi hi hi
arrête je me pisser dessus oh oh oh

Signaler Répondre

avatar
inhumains le 20/10/2020 à 12:29

on.ne condamne pas la souffrance d une personne certains commentaires sont dénués d empathie c est tellement facile

Signaler Répondre

avatar
Punis le 20/10/2020 à 12:18
Jeffries a écrit le 20/10/2020 à 11h27

Bravo à ces surveillants pénitentiaire !!

Comme punition ces surveillants seront incarcérés à la place des détenus durant un mois au pain sec et à l'eau .

Signaler Répondre

avatar
Jeffries le 20/10/2020 à 11:27

Bravo à ces surveillants pénitentiaire !!

Signaler Répondre

avatar
il y a... le 19/10/2020 à 17:11

...de très triste affaire..rien à voir avec les assassinats terroristes

Signaler Répondre

avatar
petitgoretdemedine le 19/10/2020 à 16:37

et le nettoyage de la cellule qui y a pensé??

Signaler Répondre

avatar
walllah le 19/10/2020 à 16:24
Gert a écrit le 19/10/2020 à 13h45

C'est pas grave.
C'est le contribuable qui paie.

Une sanction pour le surveillant

Signaler Répondre

avatar
zolt le 19/10/2020 à 15:09
c'est mon avis ! a écrit le 19/10/2020 à 12h58

Pourquoi sauver quelqu'un qui a fait le point et a pris une telle décision ? C'était sans doute son dernier espace de liberté
C'est lui faire violence en allant contre sa volonté
c'est presque sadique !

Vous êtes en prison dans 9 m2 avec un procès à venir peut être la perte d'une famille ,oui je sais vous allez me dire il n'avait qu'à pas faire le con ..d'accord avec vous ! mais n'allez pas me dire que dans ces circonstances il avait toute sa lucidité pour faire le point , bien sur qu'il faut aller contre cette volonté d'en finir car demain rétablit et avec un suivi médical il verra la vie sous un autre jour

Signaler Répondre

avatar
salut le 19/10/2020 à 14:38

J'ai eu un pote ou un ami comme vous voulez qui après un divorce s'est déconfit à en perdre 17 kgs en 1 mois tellement il en était ravagé de détresse , si nous l'avions pas soutenu il serait passé à l'acte de se suriner nous a t'il dit , alors donc évitez vos sarcasmes foireux car vous ne connaissez pas le pourquoi de cet acte et même si c'est un détenu il reste un humain avant tout , les surveillants l'ont entendu ainsi ,Bravo à eux !! ils ne seront encore plus que respectés par les détenus qui eux ne plaisantent pas sur cet aspect là

Signaler Répondre

avatar
Ucze le 19/10/2020 à 14:32
Gert a écrit le 19/10/2020 à 13h45

C'est pas grave.
C'est le contribuable qui paie.

Vous foutez la gerbe!

Signaler Répondre

avatar
Gert le 19/10/2020 à 13:45
Grrr a écrit le 19/10/2020 à 12h06

Mais pourquoi ? Pourquoi ? Et maintenant il va falloir le soigner .....

C'est pas grave.
C'est le contribuable qui paie.

Signaler Répondre

avatar
c'est mon avis ! le 19/10/2020 à 12:58

Pourquoi sauver quelqu'un qui a fait le point et a pris une telle décision ? C'était sans doute son dernier espace de liberté
C'est lui faire violence en allant contre sa volonté
c'est presque sadique !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 19/10/2020 à 12:23
Laurette a écrit le 19/10/2020 à 11h27

Comme il n'y avait pas assez des abattoirs à Corbas, ils y sont aller construire une prison. C'est comment transformer une citée dortoir en une citée mortelle !

Toi t'es nulle de chez nulle franchement !

En plus ce n'est même pas à Corbas que cela s'est passé.

Signaler Répondre

avatar
Grrr le 19/10/2020 à 12:06

Mais pourquoi ? Pourquoi ? Et maintenant il va falloir le soigner .....

Signaler Répondre

avatar
Laurette le 19/10/2020 à 11:27

Comme il n'y avait pas assez des abattoirs à Corbas, ils y sont aller construire une prison. C'est comment transformer une citée dortoir en une citée mortelle !

Signaler Répondre

avatar
loli le 19/10/2020 à 11:13

Dommage....

Signaler Répondre

avatar
Prout le 19/10/2020 à 10:43

:-( c'est terrible

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.