Arrêt du service Bluely à Lyon : il est désormais possible de racheter une voiture

Arrêt du service Bluely à Lyon : il est désormais possible de racheter une voiture
LyonMag

Les voitures électriques auront une seconde vie.

La société bretonne Autopuzz a décidé de commercialiser les anciennes voitures en libre-service du service Bluely, qui a été arrêté le 31 août dernier. Les véhicules vont être reconditionnés avant d'être vendus aux particuliers, mais aussi aux entreprises.

Même si ces voitures commencent à se faire vieilles, l'entreprise indique qu'à Lyon elle "a ouvert des garages dédiés au service après-vente et à la maintenance des véhicules, pour garantir une expérience "nouveau propriétaire" de qualité, plusieurs mois après un achat".

Pour faire l'acquisition de ce véhicule électrique, il faudra débourser un peu plus de 6000 euros, mais les futurs acheteurs pourront bénéficier de la prime à la reconversion qui peut atteindre les 2500 euros.

X

Tags :

bluely

Lyon

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
grosse blague le 20/10/2020 à 09:11

Qui veut racheter une m.... pareille à ce prix là ? Comme pour les autres trucs soi-disant écolos on nous prend pour des pigeons !!!

Signaler Répondre

avatar
kikou le 20/10/2020 à 09:06

+de 6000 € pour une boîte à savon d'occasion, avec laquelle on peut juste se déplacer, et à condition de n'avoir rien à transporter d'un peu volumineux. Un tantinet exagéré de vendre ces engins qui sont des échecs technologiques et loin d'être " verts "

Signaler Répondre

avatar
Saiyn le 20/10/2020 à 08:35

A ce prix là on peut acheter des voitures de moins de 10ans qui transportent une famille entière.

Signaler Répondre

avatar
Merci Wiki le 19/10/2020 à 17:51

Le véhicule utilisé par Bluely est la Bluecar, une voiture électrique produite par la société Batscap, filiale du groupe Bolloré et identiques à celles de l'Autolib' parisien. Il est équipé de batteries Lithium Métal Polymère fabriquées à Ergué-Gabéric (Bretagne)
Inconvénients
Fonctionnement optimal à température élevée, ce qui a pour conséquence que les batteries « nécessiteraient d’être maintenues à 80 °C en permanence »21, température de fonctionnement avérée pour les batteries Batscap, ayant une température interne annoncée de 60 à 80 °C19.
Pour être maintenue à 80 °C, la batterie puise dans ses propres réserves et peut, dans certains cas, se vider en trois jours ; cette contrainte est différente de l'auto-décharge de la batterie, qui elle est de l'ordre de 9 % par mois.
Une batterie "froide" nécessite d'être réchauffée avant utilisation, ce qui rallonge d'autant la mise en service d'un véhicule qui en est équipé

Signaler Répondre

avatar
lambdapasbete le 19/10/2020 à 17:49

c'est clairement un mauvais plan. La batterie, d'une technologie tres particuliere, meurt si elle n'est pas maintenue en permanence autour de 60°c. Autrement dit, il faut chauffer la batterie 24h/24, donc consommer de l'electricité en permanence !!!
Cette voiture etait une erreur de A à Z.
Quand on voit ce que fait Tesla aujourd'hui, ca fait mal à la techno bolloré.....

Signaler Répondre

avatar
Pour les bobos-pigeons le 19/10/2020 à 17:27

Une arnaque
C'est la seule voiture qui consomme à l'arrêt, en effet il faut maintenir en permanence la batterie sous tension, gare à la note EDF, pour ceux qui s'en serve peu

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.