Lyon : il percute un véhicule de la police avant d’essayer d’écraser les agents

Lyon : il percute un véhicule de la police avant d’essayer d’écraser les agents
Photo d'illustration - LyonMag

Des policiers ont failli être violemment percutés dans la nuit de dimanche à lundi à Lyon.

Peu avant 2h du matin, au niveau du quai Perrache sous une trémie, le conducteur d’un véhicule a refusé d’obtempérer aux injonctions des policiers qui lui ordonnaient de s’arrêter. L’individu au volant de sa Renault a préféré percuter la voiture de la Compagnie Départementale d’Intervention tout en forçant un autre usager de la route à se déporter pour éviter le choc. Le chauffard ne s’est pas arrêté là puisque, alors que les policiers mettaient pied à terre, l’individu a foncé sur eux en reculant, les obligeant à se dégager d’urgence.

Le véhicule du fuyard a été finalement abandonné en pleine voie de circulation, le conducteur et son passager prenant la fuite à pied. Après avoir disparu de la vue des policiers, le conducteur a été rapidement retrouvé immobilisé au sol après avoir escaladé un échafaudage et chuté de plusieurs mètres. Ce dernier a été secouru par les fonctionnaires. Son complice serait toujours en fuite. 

Dans les poches du conducteur, les policiers découvriront quelques grammes d’herbe de cannabis et une bombe lacrymogène. Se plaignant de douleurs dorsales, il a été transporté conscient par les sapeurs-pompiers à l’hôpital Édouard Herriot.

Placé en garde à vue durant son hospitalisation, il a continué à se montrer virulent envers les forces de l’ordre, insultant les policiers chargés de sa surveillance. Auditionné par les enquêteurs, le chauffard a reconnu les faits.

Présenté au parquet ce mardi, il a été écroué en attente de son jugement.

32 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Les pauvres le 07/12/2020 à 22:30
LFI 69 a écrit le 02/12/2020 à 09h49

Ils ont eu peur d'être victimes de violences policières, voilà pourquoi ils ne se sont pas arrêtés.

Moi aussi j'ai peur des violences racaillères alors je peux comprendre.

Signaler Répondre

avatar
Pour lFI le 03/12/2020 à 14:07
LFI 69 a écrit le 02/12/2020 à 09h49

Ils ont eu peur d'être victimes de violences policières, voilà pourquoi ils ne se sont pas arrêtés.

Non désolé il roulait à contre sens sur le quai Rambaud a vive allure.....d'où la tentative de contrôle...

Signaler Répondre

avatar
Mélenchon 2022 le 03/12/2020 à 12:38

Vite une marche contre les violences policières !

Signaler Répondre

avatar
charlot1959 le 03/12/2020 à 08:54

il faut deviner son profile !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Racaille 24 le 03/12/2020 à 05:50

Encore une victime de violences policière. Ce jeune et sa douleur au lombaire sont des martyrs.

Signaler Répondre

avatar
etrange le 03/12/2020 à 05:31

tiens donc ca ne fait pas la une sur b f m tv.

Signaler Répondre

avatar
ezo diego le 02/12/2020 à 21:02

A mon avis lui, il était dans la manif de samedi dernier, la manif anti-flic où il y avait des vice-président(e)s de la Métropole.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 02/12/2020 à 20:48

Moi je dis bravo aux forces de l'ordre, tous ces délinquants, extrêmes et groupuscules
Font tout pour neutraliser nos policiers
Et heureusement pour nous honnêtes citoyens qui faisons tourner le pays ça ne marche pas leurs magouilles délétères
Soyons tous forts face à ces raclures
Et force et courage à nos policiers

Signaler Répondre

avatar
galinette le 02/12/2020 à 19:27

Ce garçon malgré tout , à été honnête, il aurait pu accuser la police de l ' avoir blessée , vu qu'il a fini à l ' hosto.

Signaler Répondre

avatar
yfoyaka le 02/12/2020 à 17:25

Enfin les contrôles de police deviennent plus fréquents.Ce sont ils aperçus que les radars ne font pas tout!!!!

Signaler Répondre

avatar
la pause avant l'action le 02/12/2020 à 16:25
parole de flic a écrit le 02/12/2020 à 11h45

Aujourd'hui, si vous êtes flic, gendarme ou douanier, vous êtes dans l'obligation de réfléchir si les gestes ou les attitudes normalement appropriés à l'appréhension de ce type d'individu seront considérés comme légitimes, aseptisés et appropriés par la société bienveillante.
Le temps de se poser la question ou de consulter son supérieur hiérarchique, le délinquant est parti en cavale !

Dans les circonstances actuelles, le policier normal qui n'est pas un kamikase doit se protéger puisque une partie de la société bienveillante à l'égard de ces pauvres infracteurs trouve normal que les forces régaliennes aillent au charbon tout en s'excusant de devoir utiliser des méthodes à la hauteur des violences qu'elles subissent.

Oui, préalablement à chaque interpellation urgente, on peut demander au délinquant de fumer un joint pendant que les forces de l'ordre composent un groupe de travail....c'est peut-être ça la nouvelle conception du "vivre ensemble" .

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 02/12/2020 à 15:11

"le conducteur a été rapidement retrouvé immobilisé au sol après avoir escaladé un échafaudage et chuté de plusieurs mètres. Ce dernier a été secouru par les fonctionnaires."

Heureusement qu'ils ne sont pas rancuniers,
le mec a quand même délibérément tenté de les tuer quelques minutes plus tôt...

Signaler Répondre

avatar
passera pas? le 02/12/2020 à 14:25
youpiimBack a écrit le 02/12/2020 à 14h01

encore un rastèque du RN exFN...
"Vous ne passerez pas!... retournez dans les abimes... Vous ne passerez pas"

Parlez donc Français !et je ne pense pas que vous allez empécher de passer qui que ce soit !

Signaler Répondre

avatar
youpiimBack le 02/12/2020 à 14:01
ben non ! a écrit le 02/12/2020 à 13h37

Oh ! non on ne veut surtout pas faire de stigmatisation ,d'amalgame !

encore un rastèque du RN exFN...
"Vous ne passerez pas!... retournez dans les abimes... Vous ne passerez pas"

Signaler Répondre

avatar
ben non ! le 02/12/2020 à 13:37
SARL victimologie a écrit le 02/12/2020 à 09h55

Quelqu'un aurait une petite idée de son profil.

Oh ! non on ne veut surtout pas faire de stigmatisation ,d'amalgame !

Signaler Répondre

avatar
kikou le 02/12/2020 à 13:13
Terminator...... a écrit le 02/12/2020 à 12h38

Mal ou dorsale.... J aurais été du flic je lui donnait un coup de talon vu sa chute et il finissait en chaise roulante cette pourriture.

Bonjour. Vous êtes un imbécile et un inconscient. On ne frappe pas un homme à terre et qui plus est blessé. Le mis en cause était à ce moment là, après sa chute, immobilisé. La déontologie de la police, la vraie police, celle du peuple a agit convenablement. Vous vous dites ancien légionnaire, foutaise

Signaler Répondre

avatar
Choupette le 02/12/2020 à 12:48

Mon dieu que de haine de part et d'autres.
Ceux qui sont dans l'invective permanente à l'egard des flics,je vous invite à faire ce métier, la critique est toujours facile,quand à ces pauvres types écervelés et qui font preuve d'une très grande lâcheté sont incapable d'assumer leurs conneries quelque que soit leurs origines.Marre de ce contexte et je ne suis pas flic, en attendant tout le monde était content en 2015 quand ils ont fait face aux terroristes. Vos mémoire sont très sélectives.

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 02/12/2020 à 12:38

Mal ou dorsale.... J aurais été du flic je lui donnait un coup de talon vu sa chute et il finissait en chaise roulante cette pourriture.

Signaler Répondre

avatar
Dan le 02/12/2020 à 12:08
parole de flic a écrit le 02/12/2020 à 11h45

Aujourd'hui, si vous êtes flic, gendarme ou douanier, vous êtes dans l'obligation de réfléchir si les gestes ou les attitudes normalement appropriés à l'appréhension de ce type d'individu seront considérés comme légitimes, aseptisés et appropriés par la société bienveillante.
Le temps de se poser la question ou de consulter son supérieur hiérarchique, le délinquant est parti en cavale !

Dans les circonstances actuelles, le policier normal qui n'est pas un kamikase doit se protéger puisque une partie de la société bienveillante à l'égard de ces pauvres infracteurs trouve normal que les forces régaliennes aillent au charbon tout en s'excusant de devoir utiliser des méthodes à la hauteur des violences qu'elles subissent.

adopter les gestes , les attitudes normalement appropriés et légitimes à l'appréhension de ce type d'individu . Sinon c'est un manque de formation ou une incapacité , pour l'un que les syndicats fassent leur boulot au lieu de faire de la politique sur les plateaux TV et pour l'autre une reconversion pro est envisageable (il cherche des aides soignants)

Signaler Répondre

avatar
parole de flic le 02/12/2020 à 11:45

Aujourd'hui, si vous êtes flic, gendarme ou douanier, vous êtes dans l'obligation de réfléchir si les gestes ou les attitudes normalement appropriés à l'appréhension de ce type d'individu seront considérés comme légitimes, aseptisés et appropriés par la société bienveillante.
Le temps de se poser la question ou de consulter son supérieur hiérarchique, le délinquant est parti en cavale !

Dans les circonstances actuelles, le policier normal qui n'est pas un kamikase doit se protéger puisque une partie de la société bienveillante à l'égard de ces pauvres infracteurs trouve normal que les forces régaliennes aillent au charbon tout en s'excusant de devoir utiliser des méthodes à la hauteur des violences qu'elles subissent.

Signaler Répondre

avatar
William 69 le 02/12/2020 à 11:34

Son profil devine

Signaler Répondre

avatar
eurpbo le 02/12/2020 à 11:23

Un rappel à la loi

Signaler Répondre

avatar
enifn le 02/12/2020 à 11:22

mais que se passe t il en ce moment?? il y a des contrôles de police???

Signaler Répondre

avatar
freepapi le 02/12/2020 à 11:05
Yo a écrit le 02/12/2020 à 10h43

En plus des violences policières et d'une manière générale de cette société qui lui veut du mal.

si les flics ne lui avant pas courus après il ne serait pas tombé de l'échafaudage ! donc... c'est l de la fautes des flics... (2° degré)

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 02/12/2020 à 10:48
Les policiers... a écrit le 02/12/2020 à 09h47

..sont gentils car on tente de les écraser(!) donc de les tuer et ils lui portent secours l'emmenant à l'hôpital ! ou il frappe à nouveau?..ils auraient dû tirer dessus quand il voulait les percuter..pas de pitié pour cette racaille d'assassins

La déliquescence du pays EN MARCHE ! Et puis il faut faire monter le RN dans les sondages , avant les joutes présidentielles de 2022 !
Il faut que ce soit :
Macron vs MLP au 2eme tour !!!!!!
Puisqu'on vous le répète !!!!

Signaler Répondre

avatar
Yo le 02/12/2020 à 10:43
Profil a écrit le 02/12/2020 à 10h35

Oui peut-être une victime du racisme ou de l’islamophobie..

En plus des violences policières et d'une manière générale de cette société qui lui veut du mal.

Signaler Répondre

avatar
Profil le 02/12/2020 à 10:35
SARL victimologie a écrit le 02/12/2020 à 09h55

Quelqu'un aurait une petite idée de son profil.

Oui peut-être une victime du racisme ou de l’islamophobie..

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 02/12/2020 à 10:27
LFI 69 a écrit le 02/12/2020 à 09h49

Ils ont eu peur d'être victimes de violences policières, voilà pourquoi ils ne se sont pas arrêtés.

E Vous avez oublié le point d’exclamation pour montrer l’ironie de votre message.

Signaler Répondre

avatar
Nono 07 le 02/12/2020 à 10:26

Ce qu'il avait dans les poches, c'est pour soigner ses douleurs dorsales, on lui pique, tu comprends qu'il n'est pas content, et puis, ce n'est pas mentionné dans l'article, il va porter plainte à cause d'un échafaudage défectueux, il s'est cassé la gueule l'animal !

Signaler Répondre

avatar
SARL victimologie le 02/12/2020 à 09:55

Quelqu'un aurait une petite idée de son profil.

Signaler Répondre

avatar
LFI 69 le 02/12/2020 à 09:49

Ils ont eu peur d'être victimes de violences policières, voilà pourquoi ils ne se sont pas arrêtés.

Signaler Répondre

avatar
Les policiers... le 02/12/2020 à 09:47

..sont gentils car on tente de les écraser(!) donc de les tuer et ils lui portent secours l'emmenant à l'hôpital ! ou il frappe à nouveau?..ils auraient dû tirer dessus quand il voulait les percuter..pas de pitié pour cette racaille d'assassins

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.